Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Peretz ne quittera le ministre de la Dfense qu’aprs les Primaires travaillistes

Peretz ne quittera le ministre de la Dfense qu’aprs les Primaires travaillistes

Yael Ancri - Arouts 7

dimanche 6 mai 2007
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Le ministre de la Dfense, Amir Peretz, a indiqu samedi soir qu’il ne se dmettrait du portefeuille de la Dfense qu’aprs les Primaires du parti travailliste, prvues le 28 mai. J’ai l’intention, aprs les Primaires, de mener des changements considrables. Je compte rendre le portefeuille de la Dfense Kadima et prendre celui des Finances, a-t-il affirm, comme il l’avait dj annonc bien avant les conclusions de la commission Winograd, publies lundi.

Peretz a fait ces déclarations dans une interview, accordée à la chaîne de télévision Arouts 2. Il s’agit de la première interview télévisée du ministère de la Défense depuis la publication du rapport Winograd le mettant sérieusement en cause dans l’exercice de ses fonctions au cours de la deuxième guerre du Liban.

Peretz a rappelé qu’il avait déjà annoncé qu’il quitterait le ministère de la Défense et a affirmé que ce transfert du portefeuille de la Défense à son successeur devait se faire de la meilleure façon possible. « Si je démissionne aujourd’hui, le ministère risque d’en souffrir, » a-t-il ajouté, expliquant qu’il ne faisait pas la sourde oreille à la critique de l’opinion publique, après le rapport Winograd. Mais il considère qu’il agit de façon responsable en s’abstenant de démissionner à présent, ce qui, selon lui, pourrait nuire à la réorganisation de l’armée et à la réparation des défaillances dévoilées par la guerre.

En ce qui concerne la collaboration avec Kadima, Peretz a indiqué qu’il avait l’intention de fixer une nouvelle plateforme, étant donné que celle émise lors de la constitution du gouvernement n’avait pas été appliquée. « Le plan de convergence n’est plus d’actualité et par ailleurs l’actuel gouvernement compte des éléments différents de ceux prévus au début, » s’est plaint Peretz, qui avait pourtant accepté l’entrée d’Israël Beiténou au sein du gouvernement.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette