Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > « Des terroristes en costume 3 pièces » : ce rapport du ministère des Affaires (...)

« Des terroristes en costume 3 pièces » : ce rapport du ministère des Affaires stratégiques israélien met à nu les liens étroits entre Hamas, FPLP et BDS

Hélène Keller-Lind

lundi 4 février 2019
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Non, la campagne BDS n’a rien d’une organisation citoyenne soucieuse de défendre les droits des Palestiniens. Son but est purement et simplement de rayer Israël de la carte en travaillant de concert avec les organisations terroristes du Hamas et du FPLP par le biais de tactiques complémentaires. Ce que démontre le ministère israélien des Affaires stratégiques qui vient de publier un rapport établissant plus d’une centaine de liens entre ces organisations terroristes et les organisations principales mettant en œuvre la campagne BDS. Le ministre Erdan en appelle à gouvernements et institutions financières pour qu’ils réexaminent toute aide et financement pour ces groupes.

Des organisations prônant le boycott anti-israélien et ONG les soutenant, travaillant main dans la main avec Hamas et FDLP terroristes

Le long rapport que vient de publier le ministère des Affaires stratégiques israélien est d’une très grande importance car il établit de manière irréfutable les liens étroits entre plus d’une centaine d’organisations très actives dédiées à la mise en œuvre de la campagne de boycott anti-israélienne BDS ou des ONG leur prêtant main forte et les organisations terroristes du Hamas et du FPLP, Front Populaire de Libération de la Palestine, organisation marxiste-léniniste.

Les uns et les autres œuvrent à la destruction d’Israël par des moyens différents qu’ils conjuguent ainsi. Terrorisme, avec armes et engins explosifs divers, comme on en voit quotidiennement à la frontière entre la bande de Gaza et le sud d’Israël, et divers boycotts de par le monde, en Occident notamment, visant à discréditer l’État hébreu ou à l’isoler sur tous les plans, économique et culturel y compris. Au motif qu’Israël serait un état pratiquant « l’apartheid », une accusation grotesque mais un slogan qui fait mouche auprès de certains. On en voit actuellement un exemple en France, avec des manifestants qui ont envahi le plateau d’un spectacle « Destination Eurovision » ou des manifestations de rue BDS contre la tenue de l’Eurovision à Tel Aviv, dont celle de Lille, devant les locaux de France 3, alors que cette campagne est illégale en France et que ceux qui y participent sont passibles des tribunaux. Pourtant les autorités laissent faire en toute impunité.
L’imbrication entre menées terroristes, l’arme à la main, et menées d’une propagande létale par des « civils » a donné le titre de ce rapport, avec des terroristes condamnés, parfois encore en activité, qui devenus civils en apparence et passant pour respectables, poursuivent et renforcent le travail de destruction mené contre Israël par des organisations armées. Des personnages décrits dans ce rapport comme de véritables Jekyll and Hyde.
Un exemple frappant de ce type de personnage, tantôt en costume trois pièces, passant pour respectable, tantôt en treillis que portent les terroristes, est Shawan Jabarin, directeur général de l’ONG palestinienne Al-Haq et vice-président de la Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (fidh).
Il est rappelé dans ce rapport que « cet ancien militant de premier plan qui a été condamné plusieurs fois à de la prison en Israël pour son implication dans des activités terroristes, aujourd’hui le directeur général de l’organisation Al-Haq qui promeut le boycott d’Israël a été impliqué dans les activités de l’organisation terroriste du FPLP, y compris en recrutant des membres de ce groupe – y compris des personnes condamnées pour terrorisme- et en les embauchant au sein d’Al-Haq.
Le juge à qui a été confié un des dossiers le concernant l’a qualifié de ‘Dr. Jekyll and Mr. Hyde…une partie de la journée, c’est le directeur d’une organisation des droits de l’homme et pendant d’autres parties il est impliqué dans une organisation terroriste qui commet des meurtres ».


Un personnage dont nous avions parlé dans ces colonnes lorsque Le Prix des Droits de l’Homme de la République française lui avait remis pour l’organisation qu’il dirige, tout en poursuivant ses activités terroristes.

Le 26 décembre 2018 nous écrivions : « Au chapitre du soutien aux Palestiniens très sujet à caution et significatif, montrant un parti-pris officiel français de bien mauvais aloi, on mentionnera l’attribution de Prix, comme « le prix des Droits de l’Homme de la République française, créé en 1988, …organisé chaque année par la Commission nationale consultative des droits de l’Homme (CNCDH), institution nationale de promotion et de protection des droits de l’Homme. Doté par le Premier ministre, il récompense des projets individuels ou collectifs de terrain en faveur des droits de l’Homme », entre autres à « B’Tselem (Centre d’information israélien sur les droits de l’homme dans les territoires occupés) et l’association Al Haq, en Israël-Cisjordanie (récompense commune .
ONG Monitor, observatoire des ONG souligne que ces deux récipiendaires sont pour le moins controversés. Le directeur d’Al Haq ayant été condamné, en effet, pour son « rôle actif au sein du FPLP, mouvement terroriste, pour ne prendre qu’un exemple. Quant à B’Tselem, elle diffame régulièrement Israël, ce qui ne l’empêche pas de recevoir des fonds du [Consulat de France à Jérusalem – autre nom pour l’ambassade de France auprès des Palestiniens-
65218 .
Un appel du ministre Gilad Erdan à tous ceux qui soutiennent et financent le BDS et donc, indirectement Hamas et FDLP
On se souviendra que c’est Nicole Belloubet, ministre française de la Justice qui devait remettre ce prix…Si elle ne l’a pas fait c’est en raison de la mobilisation contre cet évident déni de justice, justement, notamment avec le député Meyer Habib. À qui ce ministre doit une fière chandelle car imaginez-la, serrant la main d’un terroriste avéré…
Ces personnages passant pour des humanistes respectables, policés, reçus partout, établissant des contacts, parfois au plus haut niveau, dans des manœuvres d’entrisme réussies et qui poursuivent leur œuvre de délégitimation d’Israël autrement, ce faisant collectant soutiens politiques et fonds. Secondés activement par des ONG passant pour humanistes. Plus d’une centaine est démasquée dans ce rapport .
Un rapport dont le second volet est d’ailleurs l’appel essentiel que lance le ministre des Affaires stratégiques, Gilad Erdan en ces termes : « J’exhorte tous les gouvernements et les institutions financières à enquêter sur les activités de ces organisations BDS et à mettre immédiatement fin à tout financement et soutien qu’ils leur fournissent. »
Ne pas vouloir entendre cet appel et en tenir compte équivaut à se rendre complice de cette volonté de rayer Israël de la carte et des terroristes qui sont indissociables de la campagne BDS et des ONG la soutenant.
Un dossier sur lequel nous reviendrons.
À propos de cette campagne et pour bien comprendre ce qu’est cette campagne BDS il faut voir ou revoir le documentaire très fouillé de Pierre Rehov « Beyond Deception Strategy »


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette