Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Le vendredi 01 sept 2006, Sarkozy qualifie le Hezbollah de mouvement « (...)

Le vendredi 01 sept 2006, Sarkozy qualifie le Hezbollah de mouvement « terroriste »

CyberPresse

lundi 4 décembre 2006
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Le ministre français de l’Intérieur Nicolas Sarkozy, candidat déclaré à l’élection présidentielle de 2007, affirme que le Hezbollah est un mouvement « terroriste » dans un entretien devant être publié par un magazine français.
À la question « Le Hezbollah est-il un mouvement terroriste ? », M. Sarkozy répond : « Oui. L’attitude qui consiste à envoyer des roquettes sur le nord d’Israël sans se demander sur qui vont tomber ces roquettes est une opération terroriste ».

« Accepter d’être financé par l’Iran dont on sait ce que disent ses dirigeants revient à se situer dans le camp des terroristes », ajoute-t-il dans une interview au Figaro Magazine daté du 2 septembre.

C’est la première fois qu’un responsable du gouvernement actuel qualifie en ces termes le Hezbollah. M. Sarkozy est le numéro deux du gouvernement.

Le mouvement chiite libanais est considéré par les États-Unis comme une « organisation terroriste » mais pas par l’Union européenne.

Le président français Jacques Chirac a qualifié en juillet d’« absolument irresponsables » le Hamas palestinien et le Hezbollah libanais, peu après l’enlèvement de trois soldats israéliens. Paris va déployer au total 2000 soldats au sein de la Finul élargie au Liban.

Selon le ministre de l’Intérieur, « le droit à la sécurité pour Israël est un droit sur lequel on ne peut pas transiger. Israël est une démocratie. Israël est née dans les conditions que l’on sait. C’est une responsabilité essentielle pour tous les pays libres, d’assurer sa survie ».

« Est-ce que, pour autant, je considère que le gouvernement israélien a eu en se défendant, je dis bien en se défendant, la réponse appropriée ? Je n’en suis pas sûr. J’ajoute que si je suis l’ami d’Israël, je suis aussi celui du Liban, qui doit devenir un pays véritablement souverain », affirme-t-il.

Avant M. Sarkozy, Lionel Jospin, alors premier ministre socialiste, avait qualifié en mars 2000 d’« organisation terroriste » le Hezbollah pendant un voyage en Israël et dans les territoires palestiniens.

Le propos avait suscité de très vives réactions dans le monde arabe et avait valu au chef du gouvernement d’être la cible de jets de pierre à l’université palestinienne de Bir Zeit.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette