Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Conseil des droits de l’Homme : les Etats-Unis dénoncent

Conseil des droits de l’Homme : les Etats-Unis dénoncent

jeudi 16 novembre 2006
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Les Etats-Unis ont dénoncé la tenue mercredi à Genève d’une session extraordinaire du Conseil des droits de l’Homme consacrée aux bombardements israéliens à Beit Hanoun. Ils lui reprochent « une vision déséquilibrée du conflit israélo-palestinien ».

« La persistance du Conseil à se concentrer sur Israël, tout en ignorant les violations des droits de l’Homme sérieuses dans d’autres pays et régions, comme le Soudan, la Birmanie, la Corée du Nord et Cuba, sape sa crédibilité et sa capacité à défendre les droits de l’Homme à travers le monde », a déclaré le porte-parole adjoint du département d’Etat Tom Casey. Il a rappelé qu’il s’agissait de la troisième session extraordinaire du Conseil condamnant Israël en moins de six mois.

« Les Etats-Unis appellent le Conseil à se concentrer sur les violations des droits de l’Homme les plus urgentes et aborder sa mission avec le sérieux et l’absence de parti pris que la communauté internationale attend », a-t-il ajouté. « Autrement, la légitimité de cette instance sera en cause », a-t-il estimé.

Dans une résolution, le Conseil a voté mercredi en faveur de l’envoi d’une mission dans la bande de Gaza, condamné les« violations des droits de l’Homme » commises par Israël et demandé la fin de l’offensive israélienne dans la bande de Gaza. Les Etats-Unis, qui ne comptent pas parmi les Etats-membres du Conseil, s’étaient opposés à sa création en début d’année.

Les morts et les blessés, victimes Israéliennes des Qassam tirées (un millier) depuis le nord de la bande de Gaza qui atterrissent dans le Néguev occidental, ne concernent pas la « majorité automatique » des 17 pays membres de l’OCI (Organisation de la conférence islamique) majoritaire du Conseil que la France soutient par une abstention systématique dans les votes de ce conseil « des droits de l’Homme » de l’ONU.

Ithak Levanon (le représentant d’Israël) a dit que les Palestiniens dans la Bande de Gaza avaient acquis des armes très sophistiquées pour attaquer Israël. Le seul résultat de cette résolution sera de dévaluer les mécanismes du Conseil et de renforcer l’extrémisme . Ceux qui ont soutenu cette résolution n’ont pas soutenu la cause de la paix au Moyen-Orient.

Jean-Maurice Ripert (le représentant de la France), parlant dans une explication de son abstention après le vote, a exprimé des inquiétudes sur les événements tragiques qui avaient supprimé la vie de civils palestiniens dans la Bande de Gaza et en particulier à Beit Hanoun.

Les actions affectant des populations civiles sont en violation de loi humanitaire internationale et en particulier des Conventions de Genève. Ces actions doivent s’arrêter.

La France a condamné l’attaque d’artillerie aveugle israélienne sur des zones urbaines. Bien que ce soit légitime pour Israël d’agir en autodéfense, Israël doit exercer une retenue maximale dans ses opérations militaires pour protéger la population civile palestinienne et il doit entièrement respecter la loi humanitaire internationale.

De plus, la France a condamné les attaques de missiles palestiniens dans des secteurs résidentiels en Israël aussi bien que l’appel par quelques Palestiniens des groupes armés de reprendre les attentat-suicide.

L’Autorité Palestinienne doit garantir l’ordre public et combattre le terrorisme. La France a pensé qu’il pourrait être possible pour le Conseil d’adopter un texte qui a aussi condamné les attaques de missile palestiniennes en Israël et appeler tous les partis à un immédiat arrêt des hostilités.

La France est inquiète du chemin que prennent les sessions spéciales et le fait qu’il n’a pas été possible pour le Conseil d’adopter des résolutions dans le consensus. Dans la foulée d’un vote d’abstention, la France espère faire appel à tous les membres du Conseil à cet égard...


Calls for Urgent International Action...


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette