Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Chronique de Michaël Bar-Zvi | Yod Guimel Hechvan 5778 - 2 novembre (...)

Chronique de Michaël Bar-Zvi | Yod Guimel Hechvan 5778 - 2 novembre 2017

mercredi 1er novembre 2017
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Boker tov amis auditeurs de Radio J. La destruction par Tsahal d’un tunnel creusé par le djihad islamique peut-elle remettre en cause l’accord signé entre le Hamas et le Fatah il y a quelques semaines ? L’Egypte, parrain et médiateur de cet accord, a immédiatement exigé des Palestiniens de ne pas réagir pour ne pas mettre en danger la première phase de l’application, qui doit se dérouler à partir d’aujourd’hui et qui consiste à transmettre à l’Autorité palestinienne le contrôle des points de passage avec Israël. Le porte-parole de Tsahal a également précisé que le tunnel avait été détruit sur le territoire israélien et que le but de l’opération n’était pas la liquidation des chefs terroristes qui ont péri dans l’effondrement du tunnel et l’explosion qui lui a fait suite.

Politiquement Israël n’a pas intérêt à gêner l’Egypte dans sa tentative de réconciliation entre le Hamas et le Fatah, dont le but est également de mieux combattre le terrorisme islamique dans le Sinaï. El Sissi considère qu’une coopération avec la bande de Gaza est importante à cet égard, mais il ne veut pas avoir comme interlocuteur direct le Hamas et c’est la raison pour laquelle il a insisté pour remettre en selle l’Autorité palestinienne. L’Egypte a également demandé à Israël de faire un geste envers les Palestiniens et le ministère israélien des Finances a décidé de débloquer 200 Millions de Shekels, correspondant à des taxes de plus-value perçues par Israël sur des produits palestiniens. La présence active de l’Egypte dans cette séquence a fait renaître l’espoir d’une négociation pour la libération des Israéliens retenus à Gaza et la restitution des corps des soldats.

Israël a marqué un point psychologique et stratégique important en démontrant qu’il avait mis au point des moyens technologiques de détection des tunnels et possédait la puissance de feu pour les détruire à chaque instant donné. A l’heure où l’Iran déploie des efforts sans précédent pour constituer un front uni de terreur contre Israël, il était important que Tsahal maintienne son pouvoir de dissuasion. Le message semble être passé.

Le numéro 2 du Hamas Saleh Arouri a rencontré à Beyrouth le leader du Hezbollah Nasrallah, et a apporté la preuve de la collusion évidente entre les deux organisations terroristes. Le Hezbollah est affaibli par ses nombreuses pertes dans la guerre en Syrie. Le Hamas est lui aussi en mauvaise posture, car il n’a pas réussi à diriger la bande de Gaza. Toutefois avec l’aide de l’Iran ces deux organisations continuent à remplir leurs arsenaux. Les Américains soutiennent l’Egypte et ont fait pression sur Netanyahou pour qu’il reste neutre dans cette affaire.

La destruction du tunnel lui a permis de respecter cette neutralité tout en transmettant un message de fermeté sur la sécurité. Personne ne peut contester le droit d’Israël d’agir sur son territoire, lorsque sa souveraineté est menacée par des attentats, et en même temps il est clair que si le Hamas ou le djihad islamique ne réagissent pas, ils risquent d’être déconsidérés auprès de leurs militants.

La destruction du tunnel sert les intérêts d’Abou Mazen dans sa tentative de récupération de la bande de Gaza. Il reste encore de nombreux obstacles, car on connaît la complexité des relations au sein de l’Autorité palestinienne et le fait qu’une partie des dirigeants ne souhaitent pas vraiment que l’accord tienne bon à long terme. Derrière cet accord se dessine une guerre implacable entre les prétendants à la succession d’Abou Mazen, entre ceux qui veulent utiliser le Hamas comme tremplin pour prendre le pouvoir et ceux qui veulent montrer que le risque d’une mainmise du Hamas sur l’Autorité palestinienne est une raison de leur donner les moyens de le combattre. Sinon il leur faudra signer un neuvième ou un dixième accord de réconciliation


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette