Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > « En direct du meeting de la victoire à Beyrouth »

« En direct du meeting de la victoire à Beyrouth »

Syrian Arab News Agency : SANA, Damascus Syria

samedi 23 septembre 2006
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

« Le meeting populaire marquant la victoire de la résistance nationale a débuté cet après-midi dans la banlieue sud de la capitale libanaise en présence de centaines de milliers de citoyens libanais, qui sont venus de toutes les régions du pays pour célébrer dans un rassemblement humain jamais vu dans l’histoire du Liban, chapeauté par la présence physique du secrétaire général du Hezbollah, cheikh /Sayyed Hassan Nasrallah/. »

« Des personnalités politiques dont des ministres et des députés ont pris part à ce meeting ainsi que des représentants des pays arabes et islamiques et des différentes organisations politiques, sociales et religieuses.

« Nous ne sommes pas une résistance de démagogie, mais une résistance capable et croyante », a indiqué cheikh Hassan Nasrallah prenant la parole à l’ouverture du meeting de la victoire« . »L’expérience de la résistance au Liban doit être prise comme exemple dans tout le monde, car elle est basée sur la foi et que la guerre était américaine dans sa décision, dans son armement, dans sa planification et dans sa volonté de donner plus de délai aux sionistes et ce qui a mis fin à cette guerre c’est l’incapacité des sionistes", a-t-il ajouté.

Cheikh Hassan Nasrallah a souhaité la bienvenue aux participants à ce meeting en disant : « Soyez les bienvenus tous du sud résistant, combattant, le ferme, jusqu’au nord fidèle, au mont digne, à Beyrouth de l’arabité jusqu’à la Banlieue de la gloire et de dignité. »Soyez les bienvenus des camps des réfugiés palestiniens au Liban, la bienvenue à tous de la Syrie, d’Iran, du Koweit, du Bahrein et de tout pays dont nous est venu toute personne pour fêter avec nous avec enthousiasme« , a-t-il poursuivi. »Nous célébrons aujourd’hui une grande victoire divine historique et stratégique, car comment quelques milliers de vos fils résistants ont pu résister /33/ jours sur un terrain de combat découvert à la merci d’une des plus puissante force aérienne dans la région du Moyen-Orient, alors qu’elle était dotée d’un pont aérien de ravitaillement de bombes intelligentes américaines passant par la Grande-Bretagne en direction d’Israël« , a-t-il indiqué.. »Vos fils résistants ont tenu tête à plus de 40 milles officiers et soldats, devant quatre bataillons d’élite, trois brigades de l’armée de réserve et devant le plus puissant char au monde", a-t-il poursuivi.

Le secrétaire général du Hezbollah a par ailleurs affirmé que l’armée libanaise et la résistance sont capables de protéger les eaux territoriales du Liban de toute violation sioniste.

« Vos fils ont transformé les bataillons d’élite en souris peureuses et paniquées en faisant exploser les chars /Merkava/ (la crème de l’industrie israélienne), qui ont tourné en dérision et en provoquant la panne des hélicoptères, selon le témoignage de la presse israélienne » ; a-t-il assuré.

Cheikh Nasrallah a également affirmé que la résistance et la fermeté de nos fils ont fait échouer tous les objectifs de l’agression, c’est ça la victoire de votre résistance et de votre fermeté qui a expédié un KO cuisant au projet du nouveau Moyen-Orient prôné par /Condoleezza Rice/ et qui avait vu ses prémices de sa naissance lors de la guerre de juillet, mais il est devenu mort-né, car il est né illégitime.

« La décision était de pulvériser le Hezbollah, puis de passer au règlement de compte avec tous ses amis, ses alliés et les fils de la vraie ligne nationale souveraine au Liban », a-t-il expliqué.

« Celui qui a arrêté la guerre avec l’aide de Dieu vos fils résistants et ce peuple fidèle digne courageux qui a appuyé la résistance partout où il se trouve et l’adoptant dans ses mosquées, ses églises, ses couvents et ses écoles », a renchéri M. Nasrallah.

Evoquant la Syrie et l’Iran, M. Hassan Nasrallah a indiqué « Je peux vous affirmer dans cette journée de la victoire, notre fierté de notre amitié avec la Syrie direction et peuple sous la direction du président /Bachar al-Assad/ et avec la république islamique d’Iran. »Nous nous sentons que nous avons gagné. Le Liban a gagné, la Palestine a gagné et l’ensemble de la nation arabe a gagné, a-t-il martelé, ajoutant « Notre victoire n’est celle d’un parti, ou d’une communauté ou encore d’une catégorie, mais c’est une victoire pour le Liban, son peuple et tous homme libre dans ce monde ».

« Votre résistance et votre fermeté ont démasqué les politiques américaines d’imposture qui parlent des droits de l’homme, des libertés et de la démocratie, a-t-il expliqué, reprenant les propos du président vénézuélien /Hugo Chavez/ au siège de l’ONU quant il a dit : »La résistance libanaise aujourd’hui inspire tout résistant et homme libre dans le monde et tous les gens qui rejettent la soumission et l’humiliation américaines dans le monde".

Se lançant dans son discours avec détermination et assurance, M. Nasrallah a dit : « La résistance est aujourd’hui plus puissante que jamais et elle possède plus de /20/ mille missiles », tout en affirmant que dorénavant il ne peux se taire devant quelconque humiliation du peuple de la résistance et que la demande de jeter les armes de la résistance à l’ombre de l’actuel pouvoir rendra le Liban découvert, affirmant que l’époque des victoires a commencé et l’époque des défaites a révolu.

Pour ce qui est des formules de division ou de fédéralisme qui circulent ça et là, cheikh Nasrallah a affirmé que tout propos au Liban sur le fédéralisme ou sur des cantons est une idée israélienne, ajoutant "Nous les Libanais, notre destin, notre sort et notre décision avec la volonté de Dieu est de vivre ensemble fans un seul Etat qui refuse qu’il soit divisé ou démembré ou fédéralisé et ce qui défend la souveraineté du Liban devant toute convoitise sioniste est la construction d’un Etat fort.

Le secrétaire général du Hezbollah a ensuite affirmé que le pari sur l’anéantissement de la résistance par la pression, la menace et l’embargo est un pari vain. Le pari sur l’anéantissement de la résistance par le fait qu’elle soit attirée vers une discorde avec l’armée libanaise comme certains le pensent est un pari voué à l’échec, car « l’armée et la résistance sont des frères que personne ne peut les séparer », a rétorqué cheikh Nasrallah.

En outre, le secrétaire général du Hezbollah a plaidé pour la formation d’un gouvernement d’union nationale capable de protéger le Liban et le reconstruire, affirmant que les détenus libanais reviendront et que les deux soldats israéliens prisonniers ne seront pas libérés que par le biais de négociations indirectes et contre un échange de prisonniers.

Sur un autre plan, cheikh Nasrallah a affirmé qu’on ne peut abandonner ne serait-ce q’un pouce du territoire libanais occupé, insistant sur le fait que les fermes de Chabaa sont sur la voie de la libération.

« Les forces internationales sont venues au Liban pour une mission bien définie et elles n’ont aucun droit pour qu’elles s’ingèrent dans les affaires intérieures du Liban », a-t-il conclu enfin. »


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Articles associés

Syrie
Damas inquiète de la situation au nord-Liban - octobre 2008
Assassinat de l’ex-Premier Ministre Libanais Harari. La vérité selon Detlev Mehlis : le régime syrien frappé au cœur. - octobre 2005
Réponse des médias gouvernementaux syriens à la proposition d’une force multinationale au Liban : - juillet 2006
Raid aérien américain contre un village syrien frontalier d’Irak : 9 morts - octobre 2008
Un rapport de l’AIEA met la Syrie sous pression pour ses activités nucléaires présumées - novembre 2008
Le président syrien n’est « pas invité d’honneur » pour le 14 juillet, précise l’Elysée - juin 2008
Syrie : des commandants ont ordonné de tirer aveuglément sur des manifestants - décembre 2011
Un président qui tue son peuple accélère sa chute (Mick Mullen). - juillet 2011
Sarkozy demande à Damas de « convaincre » l’Iran de prouver qu’il ne veut pas l’arme nucléaire - juillet 2008
Opposition syrienne, qui es-tu ? - juin 2011
Hezbollah
Le parlementaire irakien Iyad Jamal Al-Din : Le Hezbollah se sert du « slogan sacré » de la Palestine pour promouvoir son programme politique - août 2009
Gemayel met en garde contre les armes illégales du Hezbollah et des Palestiniens au Liban - novembre 2008
Liban : première sortie publique de Nasrallah en plus d’un an, pour l’Achoura - janvier 2008
Des soldats iraniens au Liban ont aidé le Hezbollah a tirer sur un bâtiment israélien, selon un responsable israélien - juillet 2006
Violences au Liban : Washington veut voir le Hezbollah « rendre des comptes » - mai 2008
Versions divergentes sur une explosion dans le sud du Liban - octobre 2009
Le Hamas et Hezbollah ont exprimé leur sympathie au Président soudanais suite au second mandat d’arrêt lancé contre lui par la Cour Pénale Internationale (CPI) pour génocide. - juillet 2010
La surprise de Nasrallah provoque les spculations alors que le Hezbollah garde un mutisme total - août 2007
Liban : nouvelle provocation du Hezbollah, qui commémore ses martyrs dans une région chrétienne. « Jésus est le premier résistant et le premier martyr face aux Juifs » - février 2010
Un haut responsable du Hezbollah : La résistance profite de la treve pour se renforcer dans la perspective d une grande confrontation - août 2010
Liban
Liban : informations contradictoires concernant une explosion à Beyrouth - décembre 2009
Arithmétique de la douleur - août 2006
Nasrallah, le secrétaire général du Hezbollah, exhorte les dirigeants arabes à demander un cessez-le-feu aux Etats-Unis - août 2006
Un soldat israélien et quatre Libanais tués au Nord - août 2010
Liban : comment Saad Hariri et la majorité peuvent-ils éviter le piège syrien ? - janvier 2011
Bush relie le Hezbollah et « le complot » au Royaume-Uni - août 2006
Violent affrontement au Nord Liban entre l’arme et le groupuscule islamique Fatah Islam - mai 2007
Michel Aoun à Téhéran : le dernier acte d’une mort politique ? - octobre 2008
L’armée libanaise prête à collaborer avec le Hezbollah ? - octobre 2006
La guerre au Proche-Orient n’a fait que des perdants - août 2006

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette