Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Réponse !

Réponse !

Simone Charrier , une protestante nîmoise

vendredi 11 août 2006
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Une « Lettre à des Israéliens » a été distribuée lors d’ une manif pour la paix organisée par l’ assoc. France-Liban , le PC , France-Palestine ... sur l’entête on pouvait lire : « Que vous a rapporté votre inflexibilité ? La terreur aux portes de vos maisons, un univers enfermé, hostile à toute différence : le contraire de la pensée juive universelle qui nous a tant donné » par Dominique Eddé*
Simone Charrier y répond ici. Merci

Après avoir lu la lettre de Dominique Eddé , je suis partie faire des courses et la lettre a voyagé dans ma tête jusqu’ à maintenant. Finalement, je vais vous raconter le voyage.

Si j’ai bien suivi cette lettre, Israël est la cause du terrorisme mondial et partant sera la cause de la fin du monde, rien de moins. Je résume autrement : Cher Israël que nous aimons tant, si tu acceptes de disparaître sans te défendre, tu sauveras l’humanité. Alors là, ton sens moral, sans mentir, on l’adorera ... merci d’avance !( dans ce cas, c’est sûr, il faut dire merci avant)

Moi j’ai l’impression de revoir, en immense une caricature des livres d’histoire : guerre de 40, le Juif aux doigts crochus qui veut engloutir la terre entière. . Il y a même des antisémites qui ont suggéré à ce moment-là que Hitler était juif, vous le savez.De là à dire que les Juifs ont fabriqué l’antisémitisme, il n’y a qu’un pas. Dominique Eddé l’a franchi, sans le savoir : le terrorisme dans le monde, c’est la faute d’Israël. Quelle bonne idée ! On ne sait pas qu’on a des préjugés, c’est bien là le problème ...

De 1940, j’atterris dans une cuisine de l’an 2 000 où une gentille dame vient d’apprendre que son médecin est juif.« Ah, il est juif, je ne savais pas, il est gentil quand même. »
Je n’arrive pas à oublier cette histoire. Elle me donne la nausée encore aujourd’hui.
C’est fou comme un quand même peut faire mal !
Détester la dame, à quoi ça servirait ?
Ce qui donne la nausée, c’est l’impuissance dans laquelle on se trouve devant les préjugés.
L’impression d’être ligoté, bâillonné, sans voix. La dame ne se mêle pas de politique.
Mais dans une autre vie, elle aurait peut-être pu démontrer que sans Israël le monde serait un paradis.

Voilà, j’entre à Monoprix.Mon voyage s’arrête, c’était plutôt cauchemar.
Comme c’est triste, stupide, stérile, dangereux les préjugés.

À moins que ce ne soit utilisé en politique pour cacher quelques gros intérêts pétro-euro-dollarisés, ou pour attirer un électorat ? Alors là, je ne fais pas le poids.
Ou alors il s’agit de guerre psychologique. En distribuant cette lettre, on ne fait pas oeuvre de paix, mais de propagande anti-israélienne. Ce n’est pas une manif pour la paix, c’est une manif contre Israël ou pour le Liban, à choisir.Pas pour le parti de Dieu quand même ... si encore c’était le vrai Dieu !

Je préfère les Israéliens et les Palestiniens qui font des dons de sang ou d’organes au moment des attentats, sans distinction. Je préfère ce village de Névé Shalom où juifs, musulmans et chrétiens ont décidé de vivre en communauté près de Jérusalem ... À la désinformation, au double langage, je préfère le travail patient des vrais ouvriers de paix, j’en connais des deux côtés.Ils ne crient pas fort, c’est craintif la colombe. Mais ils avancent. Vous le savez, n’est-ce pas, on n’enseigne pas la haine dans les écoles israéliennes . Vous ne verrez pas les soldats de Tsahal danser de joie devant des cadavres. Et si vous les écoutiez parler, vous seriez émus comme je le suis en ce moment ... Comme les élèves des écoles de la paix, où Israéliens et Palestiniens se rencontrent pour ne plus avoir peur l’un de l’autre.

Des politiciens répondront peut-être point par point à la lettre de Dominique Eddé. Pour ma part, je n’ai pas envie d essayer. On dirait du délire. Les préjugés ne partent pas à coup d’arguments.
Que cette maladie touche une Libanaise qui vit en diaspora en ce moment, j’essaie de le comprendre. Mais est-ce qu’il ne faut pas raison garder , ou coeur garder , ou mesure , ou honnêteté au moins .

Si chacun cultive un morceau du jardin de la paix, on va finir par se rejoindre et on s’entendra.
En attendant, s’il y a une guerre que j’aimerais gagner, c’est bien la guerre contre les préjugés !
Vers la Paix,


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette