Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Chronique du Michaël Bar-Zvi | Kaf He Be Chevat 5776 - 4 février (...)

Chronique du Michaël Bar-Zvi | Kaf He Be Chevat 5776 - 4 février 2016

mercredi 3 février 2016
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Boker tov amis auditeurs de Radio J. Deux soldates de l’unité Michmar Hagvoul, ont sans doute, par leur vigilance et leur courage, évité un attentat de grande ampleur. Une d’elles, Hadar Cohen a perdu la vie et l’autre est grièvement blessée. Le mode opératoire de cet attentat est-il le signe d’une nouvelle dégradation de la situation ? Les trois terroristes ont été interpellés par les soldates et n’ont pu mettre en action tout leur plan, qui consistait en un attentat en deux temps avec des armes de guerre et des explosifs.

Depuis le début de la dernière vague de violences, les forces de sécurité israéliennes n’ont jamais eu à faire face à un tel scénario, et le Premier ministre Netanyahou a réuni hier soir une réunion d’urgence du cabinet pour étudier les mesures à prendre afin d’éviter un embrasement de la situation, alors que de son côté le Hamas continue à percer des tunnels dans la bande de Gaza.

Jusqu’à présent les services de sécurité palestiniens sous la férule de Majid Faraj, le bras droit d’Abou Mazen et l’homme fort de son régime, avaient réussi à endiguer les tentatives de groupes armés du Hamas d’attaquer, mais cette fois-ci il s’agit de jeunes venant des rangs du Fatah, originaires d’une bourgade proche de Djenine. Quelques jours après les déclarations du dirigeant palestinien sur l’interdiction d’utiliser des armes à feu dans la lutte contre Israël, cet attentat met en danger la coordination sécuritaire entre Jérusalem et Ramallah.

Israël ne peut pas ne pas réagir et l’Autorité palestinienne ne peut pas reporter sa responsabilité sur le Hamas. Il y a quelques jours c’est un policier palestinien qui a attaqué des soldats israéliens au check-point des personnalités.

Les propositions françaises sur la réunion d’une conférence et les déclarations du Secrétaire Général de l’ONU Ban-Ki-Moon n’ont fait qu’envenimer les choses et encouragent les Palestiniens à poursuivre les violences, au lieu d’appeler à un apaisement, qui pourrait permettre aux partis de dialoguer.

Israël et l’Autorité palestinienne ne sont pas aujourd’hui en mesure de parvenir à un accord, et se contentent de gérer le conflit en évitant qu’il s’enflamme. C’est triste, décevant, tragique peut-être mais dans le contexte régional, international et surtout intérieur, il s’agit d’une réalité avec laquelle Israéliens et Palestiniens doivent vivre en attendant que les conditions d’un accord deviennent possibles.

Beaucoup de paramètres peuvent expliquer cette impasse. Certes on peut rêver, espérer, ou se lamenter, mais je crains que seules la patience et la sagesse nous sont de bons conseils. L’année à venir sera porteuse de plusieurs nouvelles qui auront sans aucun doute une influence sur l’avenir de la région.

La première sera l’élection d’un nouveau président aux Etats-Unis, et le Proche-Orient sera une des priorités de son mandat. La seconde est le règlement de la crise en Irak et en Syrie, si la coalition réussit à vaincre l’organisation de l’Etat islamique. La troisième sera l’attitude de l’Iran, son retour dans le concert des nations ou la poursuite d’une politique de soutien au terrorisme. La quatrième sera le changement ou non de leadership chez les Palestiniens, mais aussi d’éventuelles élections en Israël si la fragile coalition en place ne parvient pas à se maintenir au pouvoir. Si vous connaissez un astrologue qui connaît la réponse à ces questions, merci de me communiquer son adresse…


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette