Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Dirigeants palestiniens et soi-disant “pro-palestiniens” se moquent (...)

Dirigeants palestiniens et soi-disant “pro-palestiniens” se moquent éperdument du sort des Palestiniens utilisés comme chair à canon

Hélène Keller-Lind

mercredi 21 octobre 2015
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Depuis le début de la vague d’attentats au couteau, au cocktail Molotov, avec jets de pierres, il y a eu, en date du 18 octobre 2015, 1.332 attaques anti-israéliennes palestiniennes et 84 perpétrées par des Arabes israéliens. Neuf Juifs ont été tués par des Arabes, 264 ont été blessés. Trois Arabes décrits comme innocents ont été tués et 13 blessés. Nombre d’Arabes ont été tués ou blessés en commettant des attaques terroristes ou en prenant part à des affrontements. Un gâchis car la paix ne progressera pas d’un iota. Ces jeunes Arabes ont été manipulés de manière irresponsable par Autorité palestinienne ou Hamas, mais aussi par les soi-disant pro-palestiniens qui, en réalité, ne se soucient guère des violations des droits de l’homme commises par des dirigeants palestiniens corrompus maintenant la population dans une certaine misère, utilisant la jeunesse palestinienne à coups de mensonges et hadith comme chair à canon.

Tuez, en écrasant, caillassant, poignardant, disent Hamas et Autorité palestinienne et des Palestiniens s’exécutent et se réjouissent

Le 20 octobre 2015 Avraham Asher Hasnu est au volant de sa voiture quand de jeunes Palestiniens la caillassent. Il sort de don véhicule et un camion l’écrase avant de prendre la fuite. Le chauffard se serait rendu à la police palestinienne, affirmant que c’était un accident. Pourtant nombre d’Israéliens ont été délibérement écrasés depuis un certain temps. Fin 2014 une chanson palestinienne à la musique entraînante, diffusée officiellement, vomit des paroles ignobles glorifiant ces pratiques barbares. Le 6 novembre c’est le Fatah de Mahmoud Abbas qui encourage ce type de terrorisme. En mars dernier Jamal Hweil, membre du Conseil Législatif Palestinien – qui n’a aucune existence légale faute d’élections -, justifiait une “opération en voiture” - attaque terroriste avec un véhicule qui a écrasé des personnes attendant le tramway à Jérusalem – comme étant “une réponse naturelle aux crimes sionistes incessants”. Depuis l’utilisation de couteaux pour poignarder au hasard s’est répandue. Bien plus économique. Et il y a dans la société palestinienne un goût malsain du sang versé...le “sang pur des martyrs” et son “odeur” étant souvent vantés....

En ce 20 octobre, lorsque le Magen David Adom est arrivé sur les lieux où il avait été attaqué à coup de pierres puis écrasé, Avraham Asher Hasnu était mort de ses blessures. Mais pendant que ce père de famille de 55 ans agonisait des dizaines d’Arabes manifestaient leur joie et applaudissaient.... Cette sauvagerie est le résultat du long endoctrinement, de l’incitation à la haine permanente que leur instille leurs dirigeants depuis des lustres commencer par ce qui leur est enseigné à l’école. Un récent rapport par le syndicat des enseignants israéliens qualifie l’enseignement palestinien de “recette infaillible pour la haine et la terreur”.

Des victimes de cette incitation au meurtre des deux côtés avec le chiffon rouge d’Al-Aqsa

Avraham Asher Hasnu, une victime juive à ajouter aux neuf Juifs tués et deux cent soixante-quatre Juifs blessés répertoriés en date du 18 octobre 2015. Trois Arabes innocents ont été tués et treize blessés dans le même temps.

Cela fait des mois que l’Autorité palestinienne et le Hamas chauffent l’opinion publique palestinienne à blanc, l’incitant ouvertement, de plus en plus souvent et de plus en plus violemment au meurtre de Juifs. Au coeur de cette incitation à la violence, la mosquée Al-Aqsa, troisième lieu saint de l’Islam – religion apparue au VIIème siècle de l’ère chrétienne -. Les dirigeants palestiniens accusant Israël, entre autres villénies alléguées et infondées, de vouloir détruire la mosquéeet de vouloir la remplacer par un temple juif – qui serait le troisième, les deux premiers, construits à cet endroit ayant été détruits des siécles plus tôt.

Il n’y a bien entendu pas une once de vérité dans ces allégations absurdes. Pour un public occidental plus avisé Abbas prétend surtout qu’Israël aurait modifié le statu quo régissant le Mont du Temple, appelé Esplanade des Mosquées par les Musulmans et la diplomatie française, fruit d’un accord signé avec le royaume Hachémite, officiellement gardien de ces lieux. Autre grossier mensonge.
Peu importe la réalité : les masses palestiniennes, notamment les jeunes Palestiniens croient ce qu’ils entendent et suivent les injonctions de leurs dirigeants à la lettre...Mourir en « martyre » pour la mosquée et gagner le Paradis d’Allah semblant à nombre d’entre eux une perspective très alléchante et leurs parents les approuvent.... Imaginez cquel impact ont les paroles du Sheik Khaled Al-Mughrabi, un prédicateur officiel palestinien qui enseigne l’Islam deux fois par selaine dans cette mosquée, qunad il éructe un message haineux confondant de bêtise depuis la mosquée en question. Il parle d’anté-christ, de diable – juifs-, de destruction de la mosquée et cite un hadith connu du Prophète intimant l’ordre à un rocher et un arbre de dénoncer le Juif caché derrière eux pour qu’il puisse être tué.... Paroles insensées et barbares pour manipuler des jeunes gens qui iront tuer et se faire tuer...Sans, bien entendu, faire avancer la paix souhaitable pour tousm d’un iota. Pauvre chair à canon qui devient meurtrière croyant plaire à son Dieu...

Soit dit en passant il n’y a pas que des Palestiniens sans recul qui avalent ce genre de sornettes étant donné que le représentant de la France aux Nations Unies affirmait que le statu quo qui n’a jamais été menacé devait être respecté, faisant mine de croire qu’il ne l’était pas...Il demandait aussi que des observateurs internationaux soient placés sur le Mont du Temple – qu’il appelle Esplanade des Mosquées –. Demande rejetée, bien entendu par Israël mais aussi par les Palestiniens qui précisent ne pas vouloir de cette internationalisation et non plus de la « judaïsation » du premier lieu saint du Judaïsme....

On voit là que les dirigeants palestiniens, de fait des dictateurs non élus – et les « pro-palestiniens » en tous genres – comme aussi ces anti-israéliens appelant au Jihad et aux armes place de la République à Paris le 17 octobre 2015 ou leurs clones dans d’autres capitales, comme en Suède où des « pro-palestiniens » ont scandé : ’tuez les Juifs’ -" Ces manifestants en réalité instrumentalisent sans vergogne les jeunes Palestiniens ou Arabes israéliens les poussant à commettre des attentats barbares, les exposant de ce fait eux aussi à la mort...Pour pouvoir ensuite accuser Israël de les avoir tués ou blessés, réclamant d’autres attaques pour les venger. Dans un cycle de violences folles de leur seul fait. Les Israéliens étant victimes de ces manipulations...les autorités israéliennes se devant de défendre la population.

Ce qui motive Abbas et son entourage de privilégiés corrompus pourrait être leur défaveur auprès des Palestiniens constatée dans un sondage palestinien publié le 21 septembre dernier. Deux-tiers des Palestiniens estiment que ceux-ci ne jouent pas leur rôle, ne les défendent pas – étant donné que ces dirigeants clament sans cesse qu’ils sont victimes - et souhaitent le départ d’Abbas...Une majorité souhaitant par ailleurs la reprise de la lutte armée http://www.pcpsr.org/en/node/619. Abbas, son parti et l’OLP ont poussé le bouchon trop loin et se retrouvent en première ligne...quoi de mieux, alors, qu’une intifada de plus...

Ces pseudo « pro-palestiniens » se moquent bien du sort des Palestiniens. Pour preuve...

D’ailleurs tous ces pseudo « pro-palestiniens » se moquent bien du sort de ceux qu’ils prétendent vouloir défendre.
Les crimes dits d’honneur dans les Territoires palestiniens faisant vivre la gent féminine dans la crainte perpétuelle (p. 24) ? Aucune manifestation contre ces pratiques.
Les violences endémiques dans la société palestinienne contre les femmes ? Aucune manifestation.
La corruption endémique chez les dirigeants palestiniens, un problème que 81% des Palestiniens placent en second dans leurs préoccupations, après « l’occupation », avec le détournement des sommes énormes versées pour améliorer le sort des Palestiniens ? Aucune manifestation.
Les violations des droits humains et les tortures de Palestiniens arrêtés arbitrairement par non seulement le Hamas mais aussi Abbas et son gouvernement. Violations qui empirent au fil du temps http://unitedwithisrael.org/human-rights-abuse-in-pa-worst-in-years/ ? Aucune manifestation.

Il faut proscrire une fois pour toutes ce terme impropre de "pro-palestinien et le remplacer par celui qui convient : anti-israélien ou plutôt antisémite...écoutez donc ce qui se dit dans ces manifestations de soutien aux terroristes du Hamas ou aux incendiaires de l’Autorité palestinienne...


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette