Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Tombeau de Joseph : des Palestiniens y mettent le feu en réponse à de fausses (...)

Tombeau de Joseph : des Palestiniens y mettent le feu en réponse à de fausses accusations de leurs dirigeants

Hélène Keller-Lind

samedi 17 octobre 2015
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Une fois de plus des Palestiniens mettent le feu au Tombeau de Joseph, l’un des lieux saints du judaïsme très malmené lorsque placé sous juridiction palestinienne. Des soldats israéliens et des Palestiniens ont été tués lors d’affrontements précédents en ce lieu au cours d’émeutes palestiniennes. Aujourd’hui, les mensonges répétés de Mahmoud Abbas, du Fatah et de l’OLP, qui ont prétendu que la mosquée al-Aksa serait en danger, ont provoqué de nouvelles violences palestiniennes, avec des attaques terroristes diverses ayant fait des morts des deux côtés : des Israéliens de tout âge et condition poignardés, lynchés à coups de pierres, ou écrasés, des Palestiniens, terroristes ou émeutiers, tués lors de répliques israéliennes.

Ce sont des centaines d’émeutiers palestiniens qui ont mis le feu au tombeau de Jospeh situé près de Naplouse, endommageant sérieusement ce lieu saint du judaïsme, rapporte notamment le Jerusalem Post. S’il n’y a pas eu de victimes cette fois-ci des violences antérieures en ont causé.


En 1996 six soldats israéliens y ont été tués lors d’émeutes provoquées par un mensonge d’Hicham Abdallah, un journaliste de l’AFP cette fois, une dépêche mensongère ayant prétendu qu’Israël mettait en danger la mosquée Al-aksa en creusant un tunnel sous le Mont du Temple – appelé par les Arabes Esplanade des mosquées constuites après le VII ème siècle -. Dépêche qui avait provoqué de violentes émeutes notamment à Jérusalem.
On lira ici un compte-rendu de cette affaire : “Le...24 septembre (14:20 GMT) le correspondant, Hicham Abdallah titre sa nouvelle dépêche AFP sur le fond identique à la première, mais en remplaçant le titre : « Israël perce un tunnel sous les mosquées, colère des musulmans ». Entre les deux dépêches, Arafat s’est exprimé, en condamnant un « crime contre nos lieux saints  ». Fallait-il rendre « crédible » cette fausse assertion ? Cette information erronée met le feu à Jérusalem durant 4 jours, les manifestations et les affrontements avec la police israélienne font beaucoup des dégâts, matériels et humains : 17 morts côté israélien et 63 Palestiniens. La rumeur palestinienne enfle. L’écho se répercute dans les pays musulmans : «  Les Juifs veulent détruire la Mosquée  ». Des échauffourées éclatent. On assiste à des échanges de coups de feu, des deux côtés. 80 morts pour un bruit qui court, lancé par une agence qui connaissait, depuis le départ, les enjeux de cette opération urbaine, dans la Vieille Ville, du côté israélien. Autant de « martyrs ».

Déclaration raciste et antisémite de Mahmoud abbas

Émeutes et violences déjà causées par l’accusation d’un faux danger planant soi-disant sur les mosquées que reprenait Mahmoud Abbas, en toute connaissance de cause, dans une déclaration antisémite faite le 16 septembre 2015 puisqu’il affirmait “ nous ne permettrons pas aux juifs de souiller notre mosquée Al-Aksa avec leurs pieds dégoûtants” et il poursuivait, donnant toujours dans le racisme et incitant les Arabes musulmans à la violence : “nous bénissons chaque goutte de sang versée pour Allah...nous bénissons chaque goutte de sang versée pour Jérusalem, un sang propre et pur versé pour Allah...”.
Un soldat israélien mort au Tombeau de Joseph en 2000 pour s’être vidé de son sang

En 2000, lors du déclenchement de la seconde Intifada par l’Autorité palestinienne, il y eut plusieurs Palestiniens tués lors de combats au Tombeau de Joseph et un soldat israélien trouva la mort dans un épisode particulièrement tragique car les forces israéliennes n’ayant pu évacuer ce soldat blessé au cours des combats, car bloquées par des émeutiers palestiniens, le Caporal de la police des frontières, Madhat Yusuf, s’était vidé de son sang...

Depuis, le tombeau passé sous contrôle palestinien a été mis à sac – les autorités palestiniennes ayant semble-t-il fermé les yeux – puis réparé mais peint en vert – couleur de l’islam – dans ce qui pouvait être une volonté de le transformer en mosquée, puis repeint d’une couleur neutre après des protestations israéliennes. Plus tard une pierre tombale portant des isncriptions y a été cassée. Les pélerins juifs ne peuvent s’y rendre sauf parfois sous escorte de l’armée, la nuit tombée, ou en cachette et à leurs risques et périls. En 2007 et 2008 nouveux incendies criminels, Mahmoud abbas le déclarant alors site musulman. Comme il le fait aujourd’hui en réaction à ce dernier incendie criminel en date. Comprenant que cela aura mauvaise presse dans les pays occidentaux il condamne une action “irresponsable” contraire, selon lui, “à la culture, la religion et l’éthique palestiniennes”, ordonne que des réparations soient faites et l’ouverture d’une enquête. L’agence maan News qui rapport ses propos affirmant, par ailleurs, que “le Tombeau de Joseph est vénéré par les Juifs, les Musulmans et les Samaritains”.

Mahmoud Abbas condamne cet incendie mais ne condamne pas les violences contre les Juifs, son parti glorifie les attentats

On notera que Mahmoud Abbas n’a, en revanche, pas condamné les attaques terroristes ayant tué et blessé des Israéliens, les plus jeunes, âgés de 2 ans.Une fille du Rabbin Nehemia Lavi - assassiné alors qu’il tentait de porter secours à la famille Bennett, attaquée par le terroriste qui l’a tué - et de sa femme, blessée également au cours de cette attaque. Le rabbin Aharon Banita-Bennett est mort de ses blessures, son épouse a été blessée ainsi que leur fils de 2 ans -. Le plus âgé, Haïm Aviv, âgé de 78 ans.

Abbas continue à mentir et à inciter à la violence. Le Fatah, parti dont il est président, qualifie les attaques et meurtres terroristes récents de [“symphonie d’amour pour Jerusalem”

et autres tweets - narguant Palestinian Media Watch – qui glorifient les attaques et le sang palestinien versé....


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette