Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Le Centre Simon Wiesenthal au Ministre français de l’Intérieur : « Cessez (...)

Le Centre Simon Wiesenthal au Ministre français de l’Intérieur : « Cessez l’abus porté à la réputation de l’Islam en France. Bannissez la haine de la Rencontre Annuelle des Musulmans de France »

jeudi 8 juin 2006
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Le programme de la « 23ème Rencontre Annuelle des Musulmans de France » ( Le Bourget 5-8 mai) prévoyait comme un des thèmes principaux : « Pour un vivre ensemble : respect, dialogue, solidarité... Les religions en France et leur accueil) : Protestants, Juifs, Bouddhistes... »

Dans une lettre adressée au Ministre français de l’Intérieur Nicolas Sarkozy, M. Shimon Samuels, Directeur des relations internationales du Centre Simon Wiesenthal, a montré la déformation de l’objectif annoncé.

M. Samuels a attiré l’attention sur le manuel distribué gracieusement par l’organisateur de cette réunion, l’Union des organisations islamiques de France (UOIF), (éditeur L’Information citoyenne-l’Archipel, Paris 2006) qui, en page 25 « souligne l’importance de trouver les moyens de faciliter la cohabitation entre Juifs et Musulmans, et d’abord en se mettant ’d’accord sur l’idée de ne pas importer le conflit israélo-palestinien’ ».

La lettre adressée au ministre de l’Intérieur soulignait que le choix de Tayssir Tamimi comme un des principaux orateurs a probablement violé ce principe d’entente entre les religions. « Depuis 2003, il préside la Cour Suprême de la Charia palestinienne et est à la tête du Comité palestinien concernant le dialogue interreligieux - fonctions prestigieuses occupées bien avant les élections de l’actuel gouvernement du Hamas ». Samuels a poursuivi : « Pourtant, juste avant son arrivée à Paris, Tamimi, selon le Palestine Media Watch (www.pmw.org.il), aurait publié sur son site Internet (http://www.kudah.gov.ps/news.asp?tbl=news&id=268) que l’Ambassade Chrétienne Internationale a »adopté Satan comme Dieu « , qu’elle »comporte le plus grand danger pour la vérité, la justice et la paix dans le monde« et qu’elle »inspire, derrière la politique britannique et américaine en Palestine, Irak, Afghanistan et autre pays arabes ou musulmans, la Croisade qui a déterminé, par la falsification, la supercherie et le mensonge, la politique mondiale menée par le Sionisme dans ses deux branches, la juive et la chrétienne.« La lettre susvisée a déploré que » cette introduction officielle, assez peu dans l’esprit de la devise de cette Rencontre ’Pour un vivre ensemble : respect, dialogue, solidarité’ ait planté le décor pour la vente ouverte de textes antisémites ".

Le Centre Simon Wiesenthal a acheté dans divers stands les ouvrages suivants en français et en arabe : - « LA CONSPIRATION : APERCUS DU COMPLOT JUIF ET INTERNATIONAL CONTRE LE PEUPLE PALESTINIEN » par Zaghloul Al-Najar, Marefah Press, Beyrouth 2005. Ces 280 pages venimeuses, en français, s’ouvrent par : « Cette conspiration a débuté par un mensonge malicieux ? inventé par les Juifs contre Dieu en prétendant qu’il a promis à Abraham et à ses descendants la possession de la terre de Palestine jusqu’au jour du Jugement ». Dès lors, l’auteur rend les Juifs responsables de chaque démon que le monde a connu et jusqu’à son sommet, celui du 11 Septembre et la transformation d’Ossama bin Laden en bouc émissaire.

  • « LA MOSQUEE SAINTE AL-AQSA », (sans indication d’éditeur) sous le titre « Histoire et Evénements graves » déclare page 15 : « 16/8/1929, Soulèvement Al-Bourak : Les Palestiniens se soulèvent contre les Juifs qui ont tenté de s’emparer du mur Al-Bourak » [Référence au ’Mur occidental’ dit des Lamentations, site le plus sacré du Judaïsme]. « 16/7/1948, L’aviation israélienne largue une soixantaine de bombes sur Al-Haram et occasionne de nombreux dégâts aux deux mosquées. » [Il n’y a pas eu d’action aérienne israélienne à Jérusalem en 1948 et jamais de tels dommages n’ont été occasionnés au Al Haram, ou « mont du Temple ».] « 21/8/1969 Un extrémiste juif met le feu à la mosquée Al-Aqsa et provoque un incendie qui ravagea près du tiers de la Sainte Mosquée (1500 m2) y compris la chaire de Salaheddine (Saladin). [L’incendiaire était en fait un Chrétien australien fou qui voulait précipiter le combat du Jugement dernier ; les autorités israéliennes ont immédiatement réparé tous les dommages.] Cette publication (en français) a pour but, avant tout, de tromper une nouvelle génération en créant un amalgame entre ces falsifications de l’histoire et l’ »Intifada Al-Aqsa" contemporaine.
  • « LES MYTHES FONDATEURS DE LA POLITIQUE ISRAELIENNE » par Roger Garaudy, Al Fihrist, Beyrouth 1996. Ce manifeste révisionniste (en français) sur « Les mythes des Six millions et de la Justice de Nuremberg » que propage un négationniste déjà condamné, a été interdit en France au titre de la loi Gayssot de 1990.
  • « LE JUIF INTERNATIONAL - version intégrale » (en arabe, 2 vol. édition Adel Almoalem - Le Caire). Ce texte notoire antisémite, qui fut retiré plus tard par son auteur Henry Ford, le fondateur de Ford Motors, adapte la calomnie de 1920 accusant les Juifs de dominer les Etats-Unis à la présence contemporaine juive sur Jérusalem.
  • « SIONISME ET NAZISME - La fin de l’Histoire » (en arabe par Abd Al Wahab Al Masiri,Dar Shorouk, Le Caire). Les Sionistes y sont présentés comme des collaborateurs nazis et l’Holocauste, dès lors, est mise en doute.
  • « BIOGRAPHIE DE AHMED YASSIN - UNE LEGENDE DE RESISTANCE ET DE DEFI » (en arabe, par Massaad Khayri et Bahaa el Din Ibrahim, Wahba, Egypte). Il s’agit d’une glorification du terrorisme du Hamas comme obligation islamique fondamentale du Jihad.

Le Centre Simon Wiesenthal a averti le Ministre que « ces publications distribuées au Bourget, peuvent inciter à la haine et la violence contre les Juifs et les Chrétiens et concourir au recrutement de volontaires dont les causes sont liées au terrorisme », ajoutant qu’il lui propose en pièce jointe « les photos des exemplaires d’ouvrages cités ; les originaux ainsi que les bons d’achat sont à disposition ».

Faisant suite à des ventes similaires lors de la 22ème Rencontre annuelle en 2005, le Centre prie le Ministre d’Etat de demander une enquête sur cet abus porté une fois de plus à la renommée de l’Islam en France et de veiller à ce que la 24ème Rencontre de l’an prochain ne soit pas porteuse de haine et d’intolérance.

M. Samuels a conclu : « Dans le cadre de notre surveillance du programme sur la haine et des ouvrages imprimés ou en ligne, nous demandons à la Foire du Livre de Francfort d’interdire ces éditeurs dont les ouvrages étaient répandus au Bourget. Nous espérons que ces éditeurs seront aussi interdits en France en vertu de la législation française et de l’article 13 du Traité d’Amsterdam de l’Union européenne. »


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette