Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > “Éliminer ce sale Israël de l’univers”, mantra de l’oumma pour “le jour (...)

“Éliminer ce sale Israël de l’univers”, mantra de l’oumma pour “le jour d’al-Quds”

Hélène Keller-Lind

samedi 11 juillet 2015
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Dans le monde musulman, mais pas seulement, des milliers de manifestants hurlent leur haine de l’État hébreu en ce 10 juillet, “jour d’al-Quds” - Jérusalem-, initié par l’ayatollah Khomeimi, mais repris dans tout le monde musulman, qu’il soit chiite ou sunnite, qu’il s’entredéchire ou pas. Repris aussi par tous les anti-israéliens de la planète prétendant lutter pour les Palestiniens, alors que, de fait, ils n’ont cure de leur sort. La République Islamiste d’Iran jouant le rôle de chef d’orchestre de ces déferlements de haine, invoquant à tout instant la nécessité de détruire Israël.

Des manifestations orchestrée par l’Iran pour la oumma...

Si des manifestations violentes contre Israël se déroulent de par le monde – allant de la Jordanie au Pakistan en passant par l’Irak ou la Malaisie - en ce jour d’al-Quds”- Jérusalem - initié par l’Ayatollah Khomeni en ce dernier vendredi du mois de Ramadan, considéré comme saint, ce que ne manque pas de rappeler la République Islamique d’Iran, il est particulièrement suivi en Iran, non seulement à Téhéran – où on a vu des drapeaux du mouvement terroriste du Hezbollah libanais - mais aussi dans les villes de Shiraz, Hamedan, Qom, Rasht, Sari ou Tabriz.

Manifestations au Bahrain aussi. En Syrie, sous contrôle d’Assad, avec drapeaux du Hezbollah, bien entendu,.

Partout, des slogans violents, des bannières proclamant : “ Al Quds est la boussole des révolutionnaires”, formule résumant bien l’instrumentalisation de Jérusalem par la oumma. Également les “ habituels slogans « Mort à Israël » et « Mort à l’Amérique ». Et en Iran on vilipende aussi l’Arabie Saoudite – qui combat les milices pro-iraniennes au Yémen et en Syrie -.

En ce même jour, depuis la province de Busher au sud de l’Iran – site d’une centrale nucléaire enfouie - Yahya Rahim Safavi, général iranien et adjoint militaire du Guide Suprême iranien, clame que “l’unité musulmane et la poursuite du Jihad, la lutte armée, est la seule stratégie possible pour sauver et libérer la Sainte Quds”.

L’agence officielle iranienne IRNA rapportant qu’en Irak, “le Sheikh Amer al-Bayati, porte-parole de la Maison des Fatwas sunnite qualifie de jour de Quds d’Historique pour la oumma musulmane toute entière, espérant que la sale Israël serait éliminé de l’univers...” parlant de “devoir historique”, ”“appelant des dirigeants chiites et sunnites à refermer leurs rangs”.

Côté palestinien on assiste aux délires habituels, avec instrumentalisation de soi-disant dangers menaçant la mosquée Al-Aqsa. En effet, “le vice-président du Conseil législatif palestinien, Hassan Khreisheh, a affirmé que « la Journée mondiale d’al Qods est une occasion importante pour attirer l’attention des peuples de la nation islamique sur ce qui se passe dans la ville d’alQods et sur l’occupation israélienne de la mosquée Al-Aqsa » a rapporté la chaine satellitaire iranienne alAlam....Il ajoutait : l’imam Khomeiny (qu’Allah lui fasse miséricorde) a voulu à travers la consécration de ce rendez-vous entre les musulmans, attirer l’attention de la Oumma sur ce qui se passe à alQods afin que les musulmans remplissent leur rôle envers cette ville et qu’ils puissent assumer leur responsabilité envers la sainte mosquée menacée de démolition » Enfin, ce dirigeant palestinien regrettait "les tentatives de certains de détourner les Palestiniens du véritable ennemi (Israël) en créant des ennemis imaginaires tels l’Iran, il faut savoir que l’objectif est de détourner la qibla – direction de La Mecque - de notre conflit avec l’occupant israélien, pour que le conflit se transforme en un conflit sectaire au service de nos ennemis.".

Depuis la banlieue sud de Beyrouth Hassan Nasrallah, chef du mouvement terroriste du Hezbollah, ras armé de l’Iran au Liban ne parlait plus de oumma mais “a affirmé que « soutenir la cause palestinienne implique obligatoirement d’être avec la république islamique de l’Iran, et que par contre s’opposer à l’Iran signifie obligatoirement être contre la cause palestinienne » ajoutant " l« ’Iran est la seule planche de salut qui reste aux Palestiniens aprés Dieu ».

Au Sénégal la journée est célébrée aussi. Manifestations en Afrique du Sud, pays notoirement anti-israélien, aussi,,

Au Canada le B’nai B’rith parvient, à l’issue d’un long combat, à faire changer de lieu la tenue d’une manifestation Jour d’Al-Quds pour le 11 juin devant le consult des Etats-Unis. On notera que lors de la manifestation de 2014, “suivie par des milliers de personnes, Syed Mohammad Zaki Baqri du Council for Islamic Guidance du Canada a qualifié les Juifs, les Israéliens et le sionisme d’inhumain. Le dirigeant palestinien local, Elias Hazineh déclarant : “Vous devez quitter Jérusalem. Vous devez quitter la Palestine..Nous vous disons de déguerpir ou vous êtes morts. Nous leur donnons deux minutes et nous commençons à tirer. Et ce n’est de cette façon qu’ils comprendront”.

A Londres, le Comité islamique des droits de l’homme appelle à une manifestation è laquelle s’associent une vingtaine d’associations près des bureaux de la BBC. Non loin du consulat des États-Unis accusés de soutenir honteusement Israël

—press-release-ukpalestine-al-quds-demonstration-to-raise-profile-of-forgotten-palestinians.

D’autres manifestations sont prévues les 11 et 12 juillet 2015 dans d’autres parties du monde.

Les manifestants ne se soucient guère des droits des Palestiniens bafoués par leurs dirigeants..

Aucun des manifestants ne se souciant en réalité du bien-être des Palestiniens dirigés par le dictateur de facto Abbas ou les terroristes du Hamas. Ce que constate, entre autres, la Commission Indépendante Palestinienne pour les Droits de l’Homme.

Ou même, timidement, B’Tselem, ONG dont le but est pourtant de critiquer surout l’État hébreu. L’Organisation Arabe pour les Droits de l’Homme dénonçant aussi les pratiques inhumaines et les violations des droits humains par l’autorité palestinienne.

La liberté de la presse est bafouée, les journalistes menacés ou emprisonnés, les femmes palestiniennes vivent sous la menace de “crimes d’honneur”, tolérés, voire approuvés par la législation palestinienne héritée de la Jordanie, etc..

Sans parler de la corruption de ces dirigeants qui dépouillent leurs administrés...

Mais de tout cela on entend rarement parler...


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette