Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Les forces de sécurité opérant près de Djénine tuent 7 Palestiniens

Les forces de sécurité opérant près de Djénine tuent 7 Palestiniens

par Amos Harel et Arnon Regular, Correspondants de Haaretz - adaptation en Français de Desinfos.com

dimanche 14 mai 2006
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Les forces de sécurité ont tué sept Palestiniens, six d’entre eux armés, dans des incidents séparés dans la Rive Occidentale dimanche. Parmi les tués, il y avait un membre senior du Jihad Islamique dans le secteur de Djénine, Elias Al-Ashkar

Dans le village de Qabatiyeh, près de Djénine, les forces spéciales de police ont entouré une maison où l’on pensait que des palestiniens armés se cachaient.

Deux frères palestiniens, Mujahad et Sahir Hanisha, des terroristes d’Al-Qasa qui étaient recherchés par les forces de sécurité, ont été tués dans un échange de coups de feu et trois Palestiniens ont été blessés dans l’incident. Des sources palestiniennes ont dit que Mujahad Haneisha n’était pas un terroriste, mais Tsahal a affirmé que les hommes qui ont été tués étaient armés.

En début de soirée, les troupes de Tsahal ont appelé un bulldozer sur place et ont commencé à niveler la maison en réponse au refus des Palestiniens armés de se rendre. Pendant la démolition, les soldats et les Palestiniens armés ont échangé des tirs.

Cinq Palestiniens armés ont été apparemment tués dans l’incident, y compris Al-Ashkar, un résidant de Baka Al-Sharkiya. Les sources de Tsahal ont dit que le chiffre des morts pourrait s’étendre à huit.

Al-Ashkar doit être impliqué dans un certain nombre d’attentats effectués par le Jihad Islamique à l’intérieur de la Ligne Verte, le dernier étant l’attentat-suicide dans la vieille gare d’autobus centrale de Tel-Aviv en avril, dans laquelle 11 personnes ont été tuées.

Le ministre de la Défense Nationale Amir Peretz a félicité Tsahal, la police et les forces du Shin Bet sur l’opération dans laquelle Al-Ashkar a été tué. Peretz a dit que c’était « un accomplissement très important dans la guerre au terrorisme. Il y va de notre politique, selon laquelle nous continuerons à nous battre avec le terrorisme en nous soulageant les conditions de vie de la population palestinienne. »

Son bureau a noté que, « Peretz a personnellement approuvé l’opération de la semaine dernière et a suivi de près son exécution. »

Dimanche plus tôt, des troupes de Tsahal et des Policiers de Frontière ont entouré une maison adjacente au quartier général du service de renseignement palestinien, afin d’essayer d’arrêter les hommes recherchés. Deux des hommes, l’ancien membre de Brigades d’Al Aqsa Ali Jibran et Jihad Kamil, ont été tués par le tir de Tsahal.

Dans la Bande de Gaza, les terroristes armés et masqués ont tiré et ont blessé le garde du corps palestinien d’un chef de service de renseignement faisant un rapport au Président de l’Autorité Palestinienne Mahmoud Abbas, selon les officiels de sécurité.

Il n’y a eu aucune revendication immédiate de responsabilité des coups de feu de la Bande de Gaza, le dernier d’une série d’affaires de violence interne dans la Bande de Gaza où la rivalité entre la direction du Hamas et la faction du groupe Fatah d’Abbas qui a mené à un carnage dans les récentes semaines.

Une bombe a explosé dimanche dans la Rive Occidentale a un poste d’auto-stop, blessant légèrement un Israélien, a dit l’armée.

Un éclat d’obus de bombe a été trouvé après l’explosion, qui a eu lieu à l’entrée à l’implantation de Rive Occidentale de Shiloh, près de Ramallah, selon Tsahal.

Des terroristes palestiniens sont soupçonnés d’avoir osé la bombe, selon Tsahal.

La Marine d’Israël dimanche a intercepté un bateau palestinien transportant une grande quantité d’explosifs près de la Bande de Gaza dans une tentative d’opération de contrebande.

Le bateau contenait environ 450 kilogrammes de TNT et des parties de mines et des sacs supplémentaires d’explosifs qui ont été jetés à la mer comme le bateau naval s’approchait, selon les déclarations du Colonel Yoram Lachs au Canal 2 TV . Les militaires ont dit que c’était une tentative de faire passer en fraude des explosifs de catégorie d’armes dans la Bande de Gaza, la deuxième tentative de ce genre en un mois.

Le bateau palestinien naviguait le long de la côte de la Bande de Gaza du sud, il été entré dans les eaux territoriales égyptiennes et retournait dans la Bande de Gaza quand un bateau de la Marine lui a ordonné de s’arrêter et a envoyé des tirs d’avertissement. Comme le bateau ne s’est pas arrêté, les soldats lui ont tiré dessus, a dit Lachs. Pas de blessés ont été annoncés.

L’équipage palestinien du bateau a été retenu pour l’interrogatoire.

Le 3 mai, la marine a contrecarré une expédition semblable de TNT sur un bateau palestinien dans les eaux de la Bande de Gaza. La Marine a découvert 13 sacs de 500 kilogrammes de TNT qui avait été jetés à la mer quand le bateau a été capturé.

Selon Tsahal, depuis le désengagement de la Bande l’année dernière, des Palestiniens a intensifié leurs efforts pour faire passer en fraude des explosifs dans le secteur, qui est souvent employé pour fabriquer les roquettes « artisanales » lancées contre Israël.

Les batteries d’artillerie de Tsahal déployées le long de la frontière de la Bande de Gaza ont tiré plus de 5.100 obus « dans les secteurs de lancement » des roquettes Qassam depuis le 31 mars, principalement dans le Nord de la Bande de Gaza, selon les chiffres de l’armée.

Tsahal a intensifié sa réponse aux tirs de roquettes Qassam, depus deux mois et demi. La plupart de la réponse d’artillerie consiste en obus explosifs tirées par une batterie déployée près du Kibboutz Nahal Oz.

Les officiels du Commandement Sud prétendent que le bombardement ont réduit le nombre de roquettes Qassam tirées sur le Negev et, ce qui est plus important, a réduit leur exactitude. Ils disent que les opérateurs de missile ont peur de rester dans les secteurs visés et ne prennent pas donc le temps de viser précisément avec les lanceurs.

Cinq civils palestiniens ont été tués suite aux tirs de l’artillerie de Tsahal dans dix semaines passées, y compris une jeune fille et un adolescent.

Le modèle du bombardement d’Israël change fréquemment. D’habitude, un bombardement Qassam lourd provoquera le tir de quelques centaines d’obus de Tsahal dans une période de 24 heures, mais de temps en temps le bombardement est suspendu pendant quelques jours.

Le bombardement d’artillerie a été amorcé par l’ancien Premier ministre Ariel Sharon peu de temps après l’achèvement du retrait de Tsahal de la Bande de Gaza en septembre, quoique Sharon ait parlé du besoin d’une réponse aux roquettes Qassam longtemps avant.

Tsahal a depuis réduit la distance de son feu d’artillerie et des maisons palestiniennes ainsi que des terres cultivées, de 300 mètres à seulement 100 mètres. Plusieurs groupes des droits de l’homme ont adressé une pétition au Haut Palais de justice sur le changement, mais les juges ont refusé d’ordonner une suspension du bombardement. Les Israéliens vivant près de la frontière se sont aussi plaint du bombardement, disant qu’il n’aide pas et que seulement il les effraye ainsi que leurs enfants.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Articles associés

Terrorisme
Nouvelle vido de Ben Laden - juillet 2007
Des enfants terroristes - janvier 2003
Le Hamas et plusieurs factions terroristes palestiniennes ne renouveleront pas la trêve de la violence envers Israël. Un bâtiment de l’Onu dynamité à Gaza. - janvier 2006
Le Shin Bet découvre des cellules terroristes du Hamas. - septembre 2011
Tsahal élimine 4 terroristes de Gaza “derrière l’attaque de Beersheva”. - mars 2011
Terrorisme : un physicien du Cern en procès à Paris, accusé d’avoir envisagé des attentats - mars 2012
Arrestation d’un Palestinien accusé d’être le cerveau d’un attentat-suicide commis en 2002 - mars 2008
Quatre personnes blessées par l’explosion d’une roquette Kassam sur Sdérot. - janvier 2008
L’Iran et la Syrie pingls comme « Etats qui soutiennent le terrorisme » - mai 2009
La police intensifie les contrôles sur les chantiers de Jérusalem - juillet 2008
Hamas
Gilad Shalit : le Hamas suspend les négociations - juillet 2008
La reconnaissance d’Israël par le Hamas reste « exclue », affirme Khaled Mechaal - juin 2008
Climat de guerre Sdrot, sous les roquettes du Hamas - mai 2007
Le Hamas rejette tout compromis - novembre 2006
De Jérusalem à Tel Aviv, Israël se mobilise pour Guilad - juillet 2008
Les Gazaouis sortent du silence - janvier 2009
Parler avec le Hamas ? - juin 2006
Gaza : Une crise énergétique montée de toutes pièces - avril 2008
Le Hamas ou la paix impossible - novembre 2007
Pour Haniyeh, une longue trve entre le Hamas et Isral est possible - août 2007
Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette