Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Zahar : la proposition d’accepter implicitement Israël a été faite sans (...)

Zahar : la proposition d’accepter implicitement Israël a été faite sans disposer de tous les éléments

Par Arnon Regular, Correspondant d’Haaretz - adaptation en Français de Desinfos.com

mercredi 14 juin 2006
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

publié le 14 Mai 2006
Le ministre des Affaires Etrangères palestinien Mahmoud Zahar, un officiel senior du Hamas, a félicité les Palestiniens, qui, depuis les prisons israéliennes, ont fait la proposition de reconnaître implicitement Israël, mais en ajoutant que les prisonniers n’ont pas eu toute l’information pertinente à ce sujet.

Un accord a été conclu récemment par les Palestiniens emprisonnés, y compris le prisonnier du Hamas le plus ancien, cheik Abdel Halek Natshe de Hébron et qui appelle à l’établissement d’un état palestinien sur les terres qu’Israël a conquis dans la Guerre 1967 : la Rive Occidentale, la Bande de Gaza et l’Est de Jérusalem.

« Les Palestiniens, dans la patrie et dans la diaspora, aspirent à libérer leur terre et à réaliser leur autodétermination, y compris l’établissement d’un état indépendant sur toute la terre occupée en 1967 et à assurer le droit de retour pour les réfugiés et la libération de tous les prisonniers et les détenus », peut-on lire dans la première section du document.

Cette reconnaissance implicite d’Israël serait un changement principal pour Hamas, qui appelle au remplacement d’Israël par un état Islamique.

Les chefs du Hamas ont répondu d’une manière ambiguë au document. Certains ont, à titre privé, pressé pour l’abandon du rejet par le Hamas d’Israël dans un effort d’arrêter le rédhibitoire boycott international qui porte préjudice au nouveau Cabinet palestinien dirigé par le Hamas. Les intransigeants, y compris Zahar, ont, à ce qu’on dit, rejeté ce plan.

« Nos gens, à l’intérieur des prisons israéliennes, sont des personnes brillantes. Nous sommes très fiers de leur rôle. Mais ils se concentrent sur les questions issues de leur l’information, une information limitée », a dit Zahar samedi en anglais.

« C’est une idée respectable, mais ce n’est l’accord définitif d’aucune faction palestinienne, y compris le Hamas. »

Vendredi, le Premier ministre palestinien Ismail Haniyeh du Hamas a dit que la proposition est importante, mais a besoin d’une étude plus approfondie.

« Le document comporte des points utiles très importants qui contribueront à enlever quelques obstacles, mais il a besoin d’une étude plus approfondie », a dit Haniyeh, ajoutant que le document serait parmi plusieurs présenté à une conférence des factions palestiniennes plus tard ce mois-ci.

Le président de l’Autorité Palestinienne Mahmoud Abbas a bien accueilli le document jeudi, l’e qualifiant « de plan important » qui constitue une base pour la politique palestinienne future. L’accord invite toutes les factions du Parlement palestinien, en commençant par le Hamas et le Fatah, à établir un gouvernement d’unité nationale.

Meshal presse le Hamas et le Fatah de s’unir et de combattre Israël

Le chef du Hamas Khaled Meshal a dit jeudi que le Hamas et le Fatah doivent unir et combattre Israël plutôt que de se combattre.

Parlant à la fin d’une conférence de deux jours au Qatar, Meshal, qui est basé à Damas, a dit que le Hamas pourrait serrer les rangs avec le Fatah sur une plate-forme « de libération de la Palestine, de non-reconnaissance d’Israël et de l’adoption du chemin du jihad [la guerre sainte] et de la résistance. »

La conférence - une réunion d’érudits Islamiques pour discuter de la question palestinienne - a publié un rapport final soutenant "le droit des palestiniens... de faire la guerre sainte pour regagner toute leur patrie et pour libérer leur terre du fleuve à la mer."

La rédaction signifie que la conférence ne reconnaît pas le droit d’Israël d’exister - une position en désaccord avec le Fatah.

Meshal n’a fait aucune référence au plan en 18 points entre les chefs du Hamas et du Fatah emprisonnés à Israël qui a été publié le jeudi précédent, laissant les observateurs avec des messages divers de la position du Hamas sur les lignes du cessez-le-feu 1967.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Articles associés

Hamas
Fermeture de Rafiah : le Hamas prêt à collaborer avec l’Egypte - février 2008
Isral aurait djou une « frappe terroriste imminente » - août 2007
Gaza : le Hamas revendique une victoire et exige que les dons et les fonds destinés à la reconstruction lui soient versés - janvier 2009
Israël accepte une trêve graduelle avec le Hamas - juin 2008
Gaza : appel à une chaîne humaine lundi contre le blocus israélien - février 2008
Le Hamas continue à tergiverser - février 2010
Le ministre du Hamas Atef Edwane attendu en Norvège - mai 2006
Le Hamas a lancé une campagne visant à placer Jérusalem en tête de l‘ordre du jour palestinien - novembre 2007
Gaza : pas de date butoir pour la fin de la trêve, selon Israël - décembre 2008
Egypte : Offensive anti-Hamas - octobre 2009
A lire absolument
Territoires en litige : Israël a des droits - janvier 2010
Le président iranien Ahmadinedjad s’étend sur le « mythe de l’Holocauste » et adresse un message à « l’Europe agressive » et au « Grand Satan » : - février 2006
Savoir dire « Merde » ! - mai 2010
« Chers habitants de la planète Terre ». Pour rafraîchir la mémoire des détracteurs d’Israël - juillet 2006
Un livre indispensable - septembre 2004
Communiqué du Bureau du Premier ministre par intérim Ehud Olmert au sujet des résultats des élections palestiniennes - janvier 2006
Alerte rouge et préventive à la programmation de France 2 - janvier 2005
Un journaliste progressiste palestinien : la réforme dans le monde arabe nécessite que les vrais intellectuels s’expriment haut et fort - août 2004
Week-end - Regarder voir - L’arme de la caméra - décembre 2004
Ils vont trouver le chemin du Hamas... Epître aux Béotiens. - mai 2006

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette