Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > L’Autorité Palestinienne a arrêté une attaque qu’Israël dit avoir été (...)

L’Autorité Palestinienne a arrêté une attaque qu’Israël dit avoir été commanditée par le Hamas et l’Autorité Palestinienne

Par Amihai Zippor © Comité Israël Hasbara - Adaptation Française Desinfos.com

lundi 1er mai 2006
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

L’attaque terroriste déjouée par les services de sécurité de l’Autorité Palestinienne la semaine dernière était le travail commun de son propre gouvernement, du groupe terroriste Hamas et des Comités de Résistance Populaires (CRP), un autre groupe voué à la destruction d’Israël.

Le plan était de conduire une voiture piégée au carrefour de Karni, la faire exploser et créer un trou dans le mur puis d’envoyer des hommes armés pour attaquer les employés travaillant sur le site. Une attaque semblable avait tué six employés, il y a un an et demi.

Le service de sécurité interne d’Israël, le Shin Bet, a désigné des membres seniors du Hamas, Ahmed Anzur et Ahmed Jabriya comme les hommes derrière l’opération.

Il a aussi dit que malgré la déclaration en février 2005 du Hamas qu’il se soumettrait à un cessez-le-feu, celui-ci a secrètement continué sa participation à des activités de terrorisme par le financement et la formation d’autres groupes.

Plus récemment, le Hamas a employé les Comités de Résistance Populaires (CRP) comme une partie de son aile militaire puisqu’il cherche à éviter sa propre participation flagrante dans l’attaque d’Israël tandis qu’il est au pouvoir.

En attendant, la tentative échouée du carrefour de Karni a été la dernière d’une série d’attaques de terrorisme échouées à la frontière entre Israël et la Bande de Gaza dans les récents mois qui ont entraîné la fermeture par Israël du terminal, quoi qu’il en ait ouvert un plus petit au sud pour le transfert de marchandises.

Les Palestiniens ont prétendu que la fermeture causait une crise humanitaire dans la Bande de Gaza car on n’a pas permis à de camions avec des produits alimentaires de passer, rendant la vie économiquement difficile.

Cependant, après que les Palestiniens aient adressé une pétition à la Haute Cour d’Israël, les accusations se sont révélées fausses puisque l’ouverture du carrefour à Ken Shalom a soulagé la situation.

La cour a décidé en faveur de l’état qu’Israël qui a le droit, conformément à un accord négocié par la Secrétaire d’État Condoleezza Rice de fermer Karni pour des raisons de sécurité et a dit que l’Autorité Palestinienne est en faute pour la situation actuelle parce qu’elle n’empêche pas les attaques de terrorisme contre Israël.


Le Shin Bet : le Hamas a commandité l’attaque de Karni

Par Yaakov Katz & Herb Keinon - Jerusalem Post

De hauts représentants du Hamas dans la bande de Gaza ont entraîné les terroristes qui ont lancé la semaine dernière une tentative infructueuse d’attentat au passage de Karni, a révélé le Shin Bet dimanche 30 avril. C’est la première fois depuis sa victoire aux élections législatives palestiniennes que le Hamas se déclare impliqué directement dans des activités terroristes contre Israël.

Une cellule de teroristes appartenant aux Comités de resistance populaire est arrivée au passage de Karni mercredi dernier dans trois voitures, dont une était bourrée d’explosifs.

Le plan était de faire sauter une partie incomplète de la barrière de sécurité qui sépare le côté israélien du point de passage, du côté palestinien. L’attaque a été déjouée par des policiers de l’Autorité palestinienne, qui ont arrêté les voitures à des barrages érigés près du point de passage.

Des officiels de la Sécurité ont déclaré qu’alors que le Hamas a cessé ses activités terroristes en apparence, il finance et entraîne en réalité les cellules des Comités de resistance populaire, responsables des tirs de roquettes Kassam sur Israël depuis le nord de la bande de Gaza.

Le chef des Comités à Gaza, Mumtaz Dugmash, a régulièrement participé à des réunions du Hamas pendant lesquelles des attaques terroristes étaient planifiées, ont expliqué les officiers. Le Hamas, ont-ils ajouté, non seulement finance leurs activités, mais fournit au groupe armes et instructions.

« A aucun moment depuis la houdna (cessez-le-feu) avec Israël en 2005, le Hamas n’a cessé ses activités terroristes », a affirmé un officiel du Shin Bet. « Il finance et entraîne les cellules des Comités qui mettent au point des attaques comme celle du point de passage de Karni de mercredi dernier. »

Le Shin Bet a révélé avoir reçu des renseignements concernant quatre hauts représentants du Hamas impliqués dans l’attaque de Karni. Parmi eux, Ahmed Andor, chef du Hamas dans le nord de la bande de Gaza, et Ahmed Jabri, chef de sa branche armée à Gaza. Les mêmes ont, selon le Shin Bet, dirigé et fourni le support logistique aux cellules des Comités qui ont assassiné Mousa Arafat, le neveu de Yasser Arafat et conseiller du président de l’AP Mahmoud Abbas, en septembre.

Des représentants du gouvernement ont noté l’ironie du fait qu’alors que le Hamas clame au désastre humanitaire dans le bande de Gaza et que le Fatah fait pression sur Israël pour qu’il ouvre le passage de Karni ,le Hamas lui même commandite une attaque contre le point de passage.

Le passage de Karni a été ouvert et refermé à plusieurs reprises depuis le désengagement de la bande de Gaza, suite à de nombreuses menaces d’attaques. L’AP accuse Israël de punir le peuple palestinien en empêchant le passage de marchandise.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette