Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Chronique de Michaël Bar | Zvi Yod Daleth be adar 5775 - 5 mars (...)

Chronique de Michaël Bar | Zvi Yod Daleth be adar 5775 - 5 mars 2015

jeudi 5 mars 2015
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Boker tov amis auditeurs de Radio J. Netanyahou s’est exprimé devant le Congrès américain et il ne fait aucun doute qu’au-delà de son talent d’orateur reconnu, son discours a produit une forte impression sur l’assistance, les médias et les observateurs politiques. Certes on peut estimer que cette prestation n’empêchera pas l’administration américaine de signer un accord avec l’Iran, déjà quasiment acté, mais dont ils craignent au-dessus de tout qu’en soit révélé le contenu.

On peut ne pas être d’accord sur la méthode de Netanyahou et lui préférer la diplomatie des couloirs et des négociations dans le secret des chancelleries, mais le Premier ministre israélien a placé la Maison Blanche devant ses responsabilités, et au vu des réactions et des menaces de Barack Obama, il est clair que celui-ci comprend que la majorité de ses concitoyens n’approuvent pas sa politique extérieure, comme le montrent aussi les sondages publiés par l’Institut Gallup.

Au-delà de l’échec des tentatives de boycott du discours de Netanyahou, la véritable réponse sur les réelles intentions d’Obama a été donnée dès hier par la participation active de l’aviation iranienne à la contre-offensive de l’armée irakienne pour reconquérir Tikrit.

Au cours des dernières semaines, plusieurs organes de presse importants aux Etats-Unis ont révélé que le président américain échangeait, depuis des années, des courriers avec le président iranien et s’était engagé, notamment à ne pas intervenir en Syrie.

Ceci explique son attitude lors de l’affaire de l’utilisation des armes chimiques. Obama est prêt à accepter qu’un Etat islamiste fondamentaliste, appelant à la destruction du seul Etat démocratique de la région, devienne une puissance nucléaire pour ne pas avoir à envoyer des soldats américains sur le terrain.

Comment le leader du monde libre peut-il envisager qu’un Etat qui arme le Hezbollah, le Hamas, le régime de Bachar el Assad, va devenir le garant de la stabilité et de la sécurité d’une région qu’il a mis à feu et à sang depuis 1979 ?

Barack Obama s’allie avec le régime qui a assassiné des milliers d’innocents en France, en Argentine, au Liban, en Syrie, en Bulgarie ou en Israël. On a beau admirer la Real Politik, il faut avouer que cet accord fait frémir, tant il dépasse toutes les limites du cynisme. Il ne s’agit pas de discuter du nombre de centrifugeuses ou de l’enrichissement de l’uranium ou du plutonium, mais d’imposer à l’Iran, pays disposant d’immenses ressources pétrolières, de renoncer à un programme nucléaire dont elle n’a aucunement besoin sur le plan énergétique.

L’unique objectif du programme nucléaire iranien est stratégique et militaire, et vise à neutraliser la force de dissuasion dont dispose encore à ce jour Israël face à ses ennemis. Ce message-là, Netanyahou a réussi à le faire passer, malgré les intimidations et les offenses personnelles orchestrées par la Maison Blanche. Enfin, le dernier point, et qui n’est pas le moindre, à l’heure où l’indignation est devenue le virus contagieux des bien-pensants, sa détermination à dire les choses sans ambages est une source de fierté pour tout un peuple qui, désormais, ne courbera plus l’échine. Hag Pourim Sameakh


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette