Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Débrancher la prise de l’Agence des Nations Unies pour l’Assistance et les (...)

Débrancher la prise de l’Agence des Nations Unies pour l’Assistance et les Oeuvres (UNWRA) !

Par Jonathan Tobin, Jewish World Review - Adaptation française de Simon Pilczer, volontaire de l’IHC

samedi 18 mars 2006
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Cesser l’aide à l’AP ne ménera à rien si les fonds transitent par le front « humanitaire ». Le débat actuel sur l’arrêt de l’aide à l’Autorité palestinienne est un cas classique de bonne et de mauvaise nouvelles venant ensemble dans le même paquet.

La bonne nouvelle, c’est que les Etats Unis semblent s’en tenir fermement à leur refus de continuer de verser de l’argent à l’AP après la récente élection des terroristes du Hamas au pouvoir.

Bien que beaucoup aient cru que Washington se renierait rapidement sur cette question, l’administration s’en tient à sa ligne dure opposée à l’envoi du moindre centîme. Et le congrès est sur le point de mettre en oeuvre des restrictions à l’aide, qui pourront agir en rupture avec toute voloné du Département d’Etat de faiblir sur cette question.

Mais avec cela arrive la mauvaise nouvelle. Les Etats Unis et l’Union Européenne (qui envisage aussi une rupture de l’aide à l’AP) détourneront vers l’aide humanitaire une bonne part de l’argent qui soutenait la kleptocratie de l’AP. De cette manière raisonne-t-on, les innocents Palestiniens ne seront pas forcés de souffrir des crimes de leurs nouveaux maîtres.

Ce rationnel semble plein de compassion et logique. Le seul problème est que le groupe humanitaire qui recevra la part du lion de l’aide est l’une des organisations les plus profondément politisées et infiltrées par des terroristes dans le monde. L’Agence des Nations Unies pour l’Assistance et les Oeuvres [UNWRA en anglais, ndt].

Depuis 56 ans, l’UNWRA a été le symbole du double standard dans le monde concernant la guerre menée par le monde arabe contre Israël.
Alors que les Nations Unies s’occupet des réfugiés du reste du monde via une seule agence - Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés [UNHCR en anglais] - les refugiés palestiniens disposent de leur propre agence - l’UNWRA - avec une mission particulière.

Malheureusement, à l’oppsé de pratiquement tout autre groupe d’aide aux Réfugiés (dont ceux qui s’occupèrent des centaines de milliers de Juifs qui fuirent les terres arabes à la suite de l’indépendance d’Israël), la mission primaire de l’UNWRA n’a jamais été d’aider les Palestiniens à se prendre en main face à la réalité du monde d’après 1948. Réinstaller les Palestiniens n’était pas le but. L’UNWRA existe pour maintenir en vie les Palestiniens exactement là où ils sont, de façon à justifier le conflit perpétuel avec Israël.

UNE FORTERESSE TERRORISTE

Comme précisé dans une série de rapports de la « Nouvelle Agence Télégraphique Juive » sur le sujet, l’historique de l’UNWRA est fait d’une complicité non seulement sur les objectifs politiques du mouvement palestinien, mais aussi avec les actes violents.

Nombreux sont les employés de l’UNWRA qui sont membres non seulement des principales factions terroristes palestiniennes comme le Fatah, mais aussi du groupe islamiste Hamas. l’UNWRA a enduré un embarras majeur quand son directeur précédent, le bureaucrate norvégien Peter Hansen, le reconnut il y a près de deux ans, disant que ce n’était pas une bien grande affaire. En effet, lors de la récente élection palestinienne, nombre d’employés de l’UNWRA étaient des candidats du Hamas aux législatives.

Bien sûr, pouquoi Hansen - qui contribua à répandre le mensonge sur le massacre de civils palestiniens dans le camp de réfugiés de Jénine par les Forces israéliennes en 2002 - se soucierait d’une infiltration par les terroristes ?

Ce type mentit non seulement au sujet des victimes de Jénine, où des banditss armés du Hamas et du Fatah ont posé des guet-apens contre les Israéliens qui cherchaient à détruire des bases terroristes après des attentats suicide à la bombe palestiniens, mais il raconta aussi des histoires sur le fait que ce camp, et d’autres camps de l’UNWRA, étaient de fait, des forteresses de groupes terroristes palestiniens subventionnés de longue date par l’ONU.

Hansen et l’UNWRA ont utilsé le prestige de leur perchoir « humanitaire » pour dénigrer couramment Israël sur ses attaques contre des camps, mais ils n’ont pratiquement jamais mentionné le fait qu’israël réagissait au terrorisme palesrinien. Or de nouveau, cela vient du fait que l’ONU a toujours fermé les yeux sur les camps sous sa juridiction étaient des lieux où les atrocités terroristes sont planifiées et lancées.

Les employés de l’UNWRA ont utilisé ses installations pour abriter des terroristes contre Israël, et ils ont même utilisé des ambulances pour transporter aussi bien les tueurs et les armes. Le Hamas fait fonctionner sa nouvelle station de télévision depus la sécurité relative d’une mosquée dans le camp de l’UNWRA de Jabalya.

Et si rien d’autre ne sert pour alerter le monde sur la réalité des camps de l’UNWRA, le nombre stable de victimes palestiniennes « d’accidents de travail » - incidents avec des explosifs pendant la fabrication de bombes destinées aux terroristes - dans ces lieux, cela devrait crever les illusions des observateurs étrangers les plus crédules.

NECESSITE D’UNE RESTRUCTURATION COMPLETE

Que devraient faire les Etats Unis à ce sujet ? Commençons par le fait que la totalité de l’argent qui circule du Trésor des Etats Unis vers l’UNWRA (30 % des 400 millionsde $ du budget de l’Agence proviennent grâce à la générosité des contribuables américains) l’est en réalité en violation de la loi américaine. La Loi sur l’assistance étrangère des USA exige que l’UNWRA s’assure que l’argent américain ne va pas aux terroristes. Voilà une assurance que l’UNWRA ne peut pas fournir de façon crédible.

Des réformes supericielles de cete institution ne pourront pas marcher. Etant donnée l’infiltration totale de la bureaucratie de l’UNWRA par des partisans du terrorisme, rien d’autre qu’une retstructuration complète ne pourra marcher.

Peut-on débrancher la prise de l’UNWRA ? Etant donnée la pression actuelle sur l’administration Bush pour raccommoder les écarts avec le monde arabe, c’est peu probable. Mais si cette cause obtient une poussée biparisane au congrès [des Républicains et des Démocrates, deux grands partis des USA, ndt], cela pourrait aider la Maison Blanche à s’intéresser à la manière dont l’Agence dépense notre argent en renforçant les citadelles terroristes. Le Congrès doit suivre sa législation sur l’aide à l’AP avec de nouvelles auditions et agir pour arrêter les subventions à l’UNWRA.

Malheureusement, il se peut qu’une nouvelle offensive terroriste palestinienne soit nécessaire - dans laquelle des camps de l’UNWRA serviront de nouveau de base à ds attentats suicide à la bombe, à des tirs et à des attaques la roquette contre des civils isréliens - pour rappeler au monde la tromperie « humanitaire » qu’il subentionne. Même alors, la machine de propagande palestinienne, dont l’UNWRA fait intégralement partie, fera son maximum pour empêcher la vérité d’être entendue.

Mais les Américains n’ont pas d’excuse pour continuer d’être les complices de cette tromperie. Nous - les fondateurs de ce fiasco d’un demi-siècle issu de l’ONU - devons faire face au fait que ce monstre doit être décapité, puis rebâti en tant que véritable organisme humanitaire.

Cela peut apparaître comme une tâche impossible. Mais la douleur et le chagrin que les aides à l’UNWRA infligent à la région doivent être stoppées : aussi bien la Maison Blanche et le congrès doivent cesser de tomber dans le mythe des mensonges de l’UNWRA.


http://jewishworldreview.com/0306/t...


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Articles associés

ONU
Question israélo-palestinienne : le Quatuor décide de la création d’un mécanisme de contrôle placé sous son autorité - mai 2004
Le Conseil de Sécurité de l’ONU débat de l’escalade de la violence et de l’aggravation de la crise humanitaire à Gaza (Extraits) - janvier 2008
Les choses avanceraient-elles du côté de l’ONU ? - février 2005
L’Ambassadeur israélien à l’ONU s’insurge de l’hypocrisie des Nations Unies sur la clôture de sécurité  - juillet 2004
L’ONU verse de l’huile sur le feu de la fragile reprise des contacts sur la paix au Moyent-orient - décembre 2004
Liban : le Conseil de sécurité demande la mise en oeuvre « intégrale » de la résolution 1559 - mai 2006
Où l’on reparle du « mur » à l’ONU - janvier 2005
L’ONU et la Charia - janvier 2006
L’ONU et le droit international - août 2006
Ariel Sharon appelle les Palestiniens à prouver leur désir de paix en luttant contre le terrorisme - septembre 2005
Tobin Jonathan
Les dollars des impôts américains au travail - mars 2008
Se battre toujours pour la même guerre - mai 2008
Quelques leçons indésirables d’histoire - septembre 2005
Abbas est-il le bon choix ou l’abîme ? - novembre 2005
Ce n’est pas un jeu de Parloir ! - novembre 2007
Débrancher la prise de l’Agence des Nations Unies pour l’Assistance et les Oeuvres (UNWRA) ! - mars 2006
Ce sont les actes qui comptent ! - août 2005
Le Conflit de Gaza n’a pas été lancé pour aider la réélection de Bibi - novembre 2012
Olmert peut toujours dire ‘Non’ - janvier 2008
Pas de remise en question - août 2009
Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette