Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Khaled Mashaal, chef du Hamas : « Nous ne ferons aucune concession... (...)

Khaled Mashaal, chef du Hamas : « Nous ne ferons aucune concession... »

MEMRI

vendredi 10 mars 2006
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Le 6 mars 2006, les chaînes Al-Jazeera et Al-Arabiya ont diffusé des interviews de Khaled Mashaal, chef du Hamas, dont voici des extraits :

Sur Al-Jazeera

Khaled Mashaal: « Le gouvernement est un moyen et non une fin en soi, et nous maintenons notre choix de la résistance. Qu'Israël envisage de déclarer la guerre totale à l’Autorité Palestinienne, sous prétexte que celle-ci serait devenue une autorité terroriste, ne nous ferait pas peur, car nous nous conformons à nos principes et pas aux obligations.

S’ils veulent la guerre totale, nous sommes prêts. S’ils veulent la paix, il faut qu’ils reconnaissent les droits du peuple palestinien et quittent notre terre. Il ne pourra y avoir ni paix ni stabilité tant qu’il y aura occupation et agression.

Le peuple palestinien est prêt. Autrefois, le Hamas combattait Israël au moyen de sa branche armée, mais aujourd’hui - si le Hamas se trouve face à ce choix - nous combattrons Israël avec la totalité du peuple palestinien. C’est notre choix.

Quand la communauté internationale verra notre détermination, elle respectera nos positions. C'est pourquoi le Hamas déclare en toute confiance qu'avec la volonté d’Allah, nous irons frapper à la porte de toutes les capitales. Nous sommes certains qu’à la fin le monde entier, même s’il ne nous soutient pas, saura au moins qu’il y a des hommes dans cette région ».

VISIONNER LE CLIP SUR http://www.memritv.org/search.asp?ACT=S9&P1=1064

(…)

Sur Al-Arabiya

Le journaliste: « Vous dites que le Hamas a adopté une approche réaliste. Qu’entendez-vous par là ? En d’autres termes, jusqu'où êtes vous prêt à aller les concessions tactiques ? »

Khaled Mashaal: « Il n’y aura aucune concession. Certaines personnes pensent qu’adopter une attitude réaliste implique des concessions. C'est faux. Nous avons fait des concessions dans le passé, sans obtenir de résultats. En fait, faire des concessions n’est pas réaliste, car ce serait ignorer les besoins de notre peuple.

De plus, des concessions encourageraient Israël à agir de façon irréaliste, en essayant de bénéficier à la fois de l’occupation et de la sécurité. Si Israël sent qu’il peut conserver sa sécurité et ses intérêts tout en maintenant l’occupation, pourquoi ne pas jouir des deux ? Pour être honnête, faire des concessions est un choix non réaliste. »

(…)

« Etre réaliste, c'est répondre aux besoins du peuple palestinien en tirant les leçons du passé et en affrontant la situation telle qu'elle est. Je dis que nous sommes réalistes parce que nous pensons que la source du problème est l’occupation. Toute tentative visant à résoudre le problème sans supprimer l’occupation n’est pas réaliste. Le réalisme, c’est de mettre un terme à l’occupation. Le réalisme implique d'aborder le sujet de la libération de la terre et de mettre un terme à son occupation, avant de pouvoir parler d’un Etat.

Ceux qui on évoqué un Etat palestinien tombant du ciel, avant même la libération de la terre et l'exercice de notre pleine souveraineté, ceux-là ne sont pas réalistes. Etre réaliste, c'est tout mettre en œuvre pour en finir avec l’occupation, pour libérer notre terre et y exercer notre souveraineté, avant de parler d’un Etat. Ceci est la logique réaliste. Certains disent que c’est difficile. Oui, c’est vrai. Mais c’est en accord avec l’histoire telle qu'elle est. D’un autre côté, la capitulation peut sembler facile mais ne mènera à rien.

(…)

Le Hamas est réaliste. Nous disons à la communauté internationale: vous parlez des frontières de 1967 ; faites tout votre possible pour inciter Israël à se retirer de toutes les terres palestiniennes occupées en 1967, y compris Jérusalem, pour qu'Israël accepte le droit des réfugiés et des personnes délocalisées à retourner sur leurs terres et à leurs habitations, pour qu'Israël démantèle les colonies, démolisse le mur de sécurité et libère tous les prisonniers et détenus. Puisque vous y croyez, faites pression sur Israël pour qu’il agisse de la sorte, et ensuite vous pourrez demander aux Palestiniens et aux Arabes de prendre des mesures sérieuses. Alors nous serons prêts à faire un grand pas qui nous conduira vers une véritable paix. C'est cela, le réalisme. »

(…)

« Notre réalisme nous conduit aussi à conclure que la demande de désarmer le Hamas et de nous transformer, nous et le reste des forces de résistance, en partis politiques, est une exigence irréaliste, car elle n’a rien à voir avec la réalité palestinienne. »


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette