Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Meurtre d’Ilan : l’enquête dans le chaos ivoirien

Meurtre d’Ilan : l’enquête dans le chaos ivoirien

Christophe Cornevin - Le Figaro

jeudi 23 février 2006
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Un dénommé Youssouf Fofana est bien arrivé à Abidjan mercredi dernier. A Bagneux, de la documentation salafiste aété découverte lors des perquisitions.

Deux enquêteurs de la brigade criminelle sont partis en mission en Côte d’Ivoire pour retrouver la trace de Youssouf Fofana, le « cerveau du gang des barbares » de Bagneux soupçonné d’avoir séquestré puis torturé à mort Ilan Halimi. Dès mercredi, avantque l’alerte ne soit donnée et que la police ne boucle l’aéroport de Roissy, le caïd aurait pris un aller simple pour Abidjan. Lorsde la séquestration du jeune juif, il aurait fait plusieurs voyages en Afrique comme l’a confié en petit comité Nicolas Sarkozy. Il ne faisait l’objet d’aucun contrôle judiciaire susceptible d’éveiller les soupçons de la Police aux frontières (PAF).

Hier, en Côte d’Ivoire, des sources policières et judiciaires confirmaient à l’AFP qu’« un individu portant le même nom que le suspect est arrivé la semaine dernière » dans le pays et que la justice française avait fait une demande officielle pour « venir interroger un certain nombre d’individus ». De son côté, la rébellion des Forces nouvelles (FN), contrôlant le nord du pays, déclarait « attendre d’être saisie officiellement » afin de se pencher sur le dossier.

Déjà connu « pour treize affaires »

Ivoirien né dans le quartier de Belleville à Paris, Youssouf Fofana débarque dans les années 1990 à Bagneux (Hauts-de-Seine) où, à l’adolescence, il suit des études de plombier dans un lycée professionnel. « Dans le milieu qu’il fréquente, les contrats, à durée déterminée ou non, se font rares », avait souligné vendredi dernier le procureur de la République de Paris, Jean- Claude Marin. Assez rapidement, le jeune Youssouf verse dans la délinquance avant de s’autoproclamer le « cerveau des barbares ». Son nom apparaît, à différents titres, dans des procédures pour violences volontaires, violences à agents de la forcepublique, recels d’objets volés ainsi que dans deux vols à main armée. « Le chef de bande est connu des services de police pour treize affaires », a précisé hier après-midi le ministre de l’Intérieur, Nicolas Sarkozy.

Remontant les pistes d’un dossier devenu volumineux, la brigade criminelle a procédé hier à six nouvelles gardes à vue. Outrele gardien de l’immeuble de Bagneux où avait été séquestré le jeune vendeur de téléphonie mobile (voir ci-dessous) et deux autres suspects en région parisienne, les policiers ont tour à tour appréhendé trois membres présumés du gang des barbares à Marseille et à Aix-en-Provence.

Confirmant devant l’Assemblée nationale que les meurtriers présumés d’Ilan Halimi ont déclaré aux enquêteurs que « les Juifs ont de l’argent » et que « cette communauté est solidaire », le ministre de l’Intérieur a évoqué la thèse de l’« antisémitisme par l’amalgame ». Le ministre, qui a reçu dans l’après-midi une délégation du Conseil représentatif des institutions juives de France, a en outre révélé que des « documents de soutien au Comité de bienfaisance et de secours aux Palestiniens ainsi que des prescriptions de caractère salafiste » ont été découverts lors des perquisitions menées la semaine dernière à Bagneux. Il s’agirait notamment de bons de souscription, destinés à financer la cause palestinienne et découverts au domicile des parents de l’un des principaux suspects.

Hier, deux suspects âgés de 18 et 20 ans, soupçonnés d’avoir été des géôliers d’Ilan Halimi, ont été mis en examen et écroués par le juge Corinne Goetzmann, qui a retenu lundi soir, contre sept autres personnes écrouées, la circonstance aggravante de « crime commis en raison de l’appartenance à une religion ».


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette