Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Les larges pouvoirs de Abbas risquent de créer des tensions avec le Hamas. (...)

Les larges pouvoirs de Abbas risquent de créer des tensions avec le Hamas. Accord « de principe » du Fateh pour participer à un gouvernement de coalition

L’Orient-Le Jour

mercredi 22 février 2006
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Le Fateh a donné hier son accord « de principe » pour participer au gouvernement qu’un chef du Hamas s’apprête à former si les deux partis s’entendent sur un programme commun.

« L’accord de principe et l’intention (de participer à un gouvernement de coalition) sont là, mais nous devons nous entendre sur le programme », a déclaré Azzam al-Ahmad, chef du groupe parlementaire du Fateh, à l’issue d’une rencontre à Gaza avec une délégation du Hamas. Mahmoud al-Zahar, qui a conduit la délégation du Hamas aux discussions, a pour sa part affirmé « que tous les partis, y compris les frères au Fateh, ont l’intention de participer au gouvernement ».

Le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, lui-même du Fateh, a formellement chargé mardi un chef du Hamas, Ismaïl Haniyeh, de former le prochain gouvernement à la suite de la victoire du mouvement aux élections législatives du 25 janvier.

Le Hamas contrôle 74 des 132 sièges du Conseil législatif (CLP, Parlement) contre 45 pour le Fateh. M. Haniyeh avait fait savoir que le Hamas tiendrait des consultations avec les autres partis palestiniens, y compris le Fateh, en vue de former un gouvernement de « coalition nationale ». M. Abbas appelle, dans la lettre désignant M. Haniyeh au poste de Premier ministre, le prochain gouvernement à respecter les accords israélo-palestiniens passés et le principe d’un règlement négocié basé sur deux États, la Palestine et Israël, selon une source à la présidence de l’Autorité palestinienne.

Le Hamas, qui ne reconnaît pas Israël, prône pour sa part la lutte armée pour la libération des territoires palestiniens. Mais M. Haniyeh a affirmé que « les divergences politiques entre le Hamas et la présidence de l’Autorité palestinienne seront résolues par le dialogue ».

Mais selon les estimations des experts, les larges pouvoirs garantis par la loi fondamentale au président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas font planer le risque d’un affrontement avec le Hamas. Outre ses prérogatives prévues par la loi fondamentale, M. Abbas dispose d’un atout majeur face au Hamas de par ses fonctions de chef de l’Organisation de libération de Palestine (OLP), seule entité habilitée à signer des accords politiques avec Israël. Autre source potentielle de frustration pour le Hamas, M. Abbas est aussi « commandant suprême » des forces de sécurité palestinienne, et le gouvernement ne dispose que d’une responsabilité sécuritaire limitée.

Parallèlement, plusieurs dizaines de sympathisants du mouvement Fateh ont manifesté hier à Ramallah en Cisjordanie contre le nouveau président du Parlement palestinien issu du Hamas, Aziz Doweik. Les manifestants, qui se sont rassemblés devant le siège du Conseil législatif (CLP, Parlement) à Ramallah, ont protesté contre le gel par M. Doweik de mesures votées par la Chambre sortante dominée par le Fateh et son comportement jugé grossier envers l’un de ses responsables.

(...)


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette