Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Les femmes sont au cœur de la victoire du Hamas

Les femmes sont au cœur de la victoire du Hamas

Par Michael Matza - Rédacteur à l« ’Inquirer » - Adaptation française de Simon Pilczer, volontaire de l’IHC

mardi 31 janvier 2006
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Une parlementaire élue déclare qu’elle s’occupera de questions de société. Elle défend les attentats suicide à la bombe.

JABALIYA, bande de Gaza - Les filles et les femmes qui sont venues féliciter la principale femme candidate, Jamila Shanti, après la victoire écrasante de son parti la semaine dernière aux élections parlementaires palestiniennes, étaient voilées et couvertes des robes dans la tradition fondamentaliste de l’islam.

Elles ont apporté à Shanti une gerbe de fleurs. Elle leur a donné des bonbons enrobés dans des papiers décorés de versets coraniques sur la façon de mener une vie vertueuse.
Des chaises en plastique ont été disposées sous un appentis fuyant qui préservait à peine de la pluie quand trois douzaines de voix scandaient : « Dieu est grand », chantaient les louanges des chefs du Hamas tués par des frappes aériennes israéliennes, et prônaient les vertus du jihad, la guerre sainte du Hamas, qui a entraîné des records d’attentats suicides à la bombe dans lesquels des centaines d’Israéliens ont été assassinés.

Au cours de cette scène de soeurs radicales, que le parti Hamas déclare fidèles, repose l’une des semences du succès considérable du groupe : un effort ciblé pour faire venir leurs femmes aux élections.

« La » société palestinienne compte plus de 52 % de femmes. On dit que les femmes dessineront la future carte de Palestine « , a déclaré Shanti, 48 ans, Professeur de philosophie et de psychologie à l’Université de Gaza. Alors que seulement 46 % du vote global a été celui des femmes dans la bande de Gaza et sur la rive occidentale, il a pesé de façon disproportionnée en faveur du Hamas, a rapporté le sondeur Nader Saïd de l’Université Bir Zeit, citant des analyses après élections. » Les femmes tendent à voter pour le Hamas plus que les hommes « , ce qui est l’un des facteurs derrière la défaite écrasante du parti Fatah au pouvoir, qui a dominé la politique palestinienne pendant des décennies, selon Saïd. La maison délabrée de Shanti, près de la frontière Nord de Gaza avec Israël, était proche de certains des combats les plus mortels du conflit palestino-israélien. Des factions extrémistes, dont le Hamas, ont utilisé la zone pour lancer des roquettes » artisanales « vers Israël, provoquant des morts, des blessures et des destructions de propriétés. Israël a répondu par des frappes aériennes et des attaques d’artillerie qui ont visé les extrémistes et tué des civils. » A Gaza, nous comptons plus de 700 veuves à cause du conflit avec Israël « dit Shanti, qui considère que les femmes subissent tout le poids de la souffrance quand leurs hommes sont tués, emprisonnés ou vont se cacher à cause du conflit ».

Selon les standards occidentaux, la séparation forcée des hommes et des femmes lors des manifestations du Hamas, l’enveloppement des femmes dans des abayas de la tête aux orteils, et les voiles fendus que certaines femmes portent, révélant seulement leurs yeux, semblerait atténuer l’opposition à l’égalité des sexes.

Comme parlementaire élue, Shanti déclare qu’elle veut corriger le « malentendu » sur le fait que les femmes seraient des citoyens de seconde classe derrière leur voile dans une société purement patriarcale.

« Cela signifie qu’elles sont respectées » dit-elle. « Mais en tant que femmes, nous avons des responsabilités spécifiques ».
Parmi les principales questions qu’elle a citées se trouvent l’aide aux familles de prisonniers, et aux combattants morts qu’elle appelle des martyrs ; l’aide aux femmes diplômées de l’université pour trouver du travail ; l’aide aux femmes qui sont elles-mêmes en prison ; l’aide aux personnes handicapées ; et l’aide aux femmes qui vivent dans les zones frontières, comme elle-même, pour reconstruire leurs maisons détruites lors des combats.

La charte du Hamas appelle à la destruction d’Israël.
« Nous ne donnerons pas notre accord à deux Etats » dit-elle.
De même pour la tactique des attentats suicides à la bombe, elle l’a défendue.
« Les Palestiniens ne sont-ils pas tués dans leurs maisons et leurs écoles ? Pour notre défense, nous devons utiliser tous les moyens », dit-elle.
« Nos enfants, depuis l’école primaire, apprennent à porter des armes et à aller combattre les israéliens avec toute leur puissance », ajoute-t-elle.
Parmi les 74 sièges que le Hamas a conquis sur les 132 sièges au Parlement, au moins cinq iront à des femmes.
Peut-être est-ce Mariam Farhat la plus discutable de ces femmes qui ont gagné aux élections sur la liste du Hamas : également de gaza, connue comme la Mère de Martyrs, parce que trois de ses fils sont morts en attaquant des Israéliens.

La vidéo de la campagne de Farhat incluait un reportage sur son assistance à son fils Mohammed, 17 ans, pour préparer des grenades et son pistolet automatique, et ses conseils sur les techniques de tir les plus mortelles. Son attaque à minuit contre l’école militaire à l’intérieur de l’implantation juive d’Atzmona dans la bande de Gaza en Mars 2002 ôta la vie à cinq Israéliens et en blessa 24 autres avant que des soldats ne l’abattent.
Atzmona, comme 20 autres implantations juives dans la bande de Gaza, a été abandonnée et démantelée par Israël l’été dernier.

Pendant sa campagne, Farhat déclara aux journalistes que sa décision de poser sa candidature au Parlement, dénommé Conseil Législatif Palestinien, était de continuer le combat pour lequel elle encouragea ses fils à mourir.
« Le projet jihadiste complète le projet politique, et le projet politique ne peut être achevé sans jihad » dit-elle au ’London Sunday times’. La résistance a besoin du projet politique pour la soutenir au sein du Conseil Législatif ".


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette