Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-

Des troupes de Tsahal dans un échange de tirs dans la Rive Occidentale ont tué accidentellement une Palestinienne et son fils

dimanche 15 janvier 2006


Une Palestinienne et son fils ont été tués dimanche avant l’aube, par méprise, lors d’un échange de tirs avec des soldats israéliens, dans la région de Naplouse (nord de la Cisjordanie), a-t-on appris de sources sécuritaires.

Les sources du village ont dit qu’une querelle entre deux familles dans le village avait fait rage dans les jours récents. Comme partie de la querelle, plusieurs voitures avaient été incendiées et les familles rivales avaient échangé des coups de feu.

Des soldats opérant dans le village de Rujeb ont ouvert le feu après avoir essuyé des tirs, tuant Nawal Dwekat (50 ans) et son fils Fawzi (20 ans) et blessant quatre autres personnes vivant dans la même maison.

Selon un témoin du drame, un membre de la famille a ouvert le feu le premier, croyant avoir affaire à des voleurs.

Une force de Tsahal en entrant dans le village a remarqué Dwekat au deuxième étage de la maison. Les sources de Tsahal ont dit que les soldats avaient observé que Dwekat avait chargé l’arme à feu et tiré sur des troupes qui ont également tiré. Dwekat a apparemment cru que les décharges avaient été tirées par les membres de la famille rivale, a encore riposté.

La mère de Dwekat, Nawal, 55 ans, a entendu les décharges et est venue pour voir ce qui était arrivé, elle a été atteinte par le tir de Tsahal. La soeur de Dwekat a subi des blessures sérieuses dans l’incident. Une quatrième personne a été aussi blessée dans les coups de feu.

Un porte-parole militaire israélien a confirmé l’incident et la mort des deux Palestiniens.

Il a précisé qu’une « unité israélienne en opération avait essuyé des tirs provenant d’une maison et avait riposté ».

Selon le porte-parole, un pistolet et un fusil automatique ont été trouvés dans la maison.

L’armée a nommé une commission d’enquête dimanche, dirigée par le Commandant de la Brigade Shomron, le Colonel Yuval Bazak, pour examiner l’incident.


Soumettez vos réactions

Rubriques

La revue des infos


Lutte contre le boycott et la délégitimation d’Israël

Lire les articles ICI


Lutte contre la désinformation

Lire les articles ICI


Lutte contre l’antisémitisme

Lire les articles ICI


Université Populaire du Judaïsme


Les Séminaires 2018-2019


Boycott

CRIF.org - revue de Presse



STOP  BDS

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette