Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Ramallah : plus d’un millier de Palestiniens assistent aux funérailles de (...)

Ramallah : plus d’un millier de Palestiniens assistent aux funérailles de corps de terroristes du Hamas restitués par Israël

Hélène Keller-Lind

jeudi 1er mai 2014
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Grande manifestation de force du Hamas à Ramallah, siège du Fatah en Judée Samarie en ce 30 avril 2014. Une première depuis la scission palestinienne : plus d’un milliers de membres du mouvement terroriste étaient venus rendre hommage à quatre terroristes abattus par Israël qui vient de restituer leur corps. Parmi eux les corps des frères Awadallah, responsables dans la branche armée du Hamas et coupables de plusieurs attentats et le terroriste suicide ayant perpétré un attentat dans un restaurant à Jérusalem.

Le Hamas manifeste au grand jour à Ramallah, fief du Fatah, réconciliation oblige...

Les membres du Hamas qui vivent en Judée Samarie font généralement profil bas depuis la scission entre les frères ennemis qu’étaient devenus le mouvement terroriste qui règne dans la Bande de Gaza et le Fatah de Mahmoud Abbas. Ce qui ne les empêchait d’ailleurs pas de fomenter des troubles divers ou de planifier des attentats terroristes. Certains sont d’ailleurs en prison, soit qu’ils aient été arrêtés par l’Autorité palestinienne – AP -, soit par Israël. Le Hamas rendant la politesse à l’AP et emprisonnant certains de ses membres dans la Bande de Gaza. Quand ils ne se torturent ou ne se tuent pas.

Mais dans le cadre du dernier accord de réconciliation en date des comités dits de liberté, conçus lors d’un accord signé au Caire en 2010 mais resté lettre morte, réactivés aujourd’hui, se sont réunis en ce 30 avril 2014 pour examiner notamment la libération de « détenus politiques dans la Bande de Gaza et en Cisjordanie », rapporte l’agence de presse semi-officielle palestinienne Maan News.

C’est dans ce contexte que le Hamas organisait une énorme manifestation à Ramallah le même jour pour rendre hommage à quatre terroristes appartenant à leur mouvement, abattus par Israël qui vient de rendre leur corps.

Des frères terroristes, responsables du Hamas en Judée Samarie

Parmi eux les frères Imad et Adel Awadallah. Ce dernier étant l’un des commandants de la branche armée du Hamas en Judée Samarie. Le 13 septembre 98 le Premier ministre israélien déclarait lors de la réunion ministérielle que « les deux frères étaient en train de préparer des attentats » lorsqu’ils ont été abattus.

Maan News indique que « les circonstances exactes de la mort des deux frères qui étaient recherchés, tués par des troupes israéliennes en 1998 près de la ville de Hébron au sud de la Cisjordanie, n’ont jamais été révélées ». Le site Ynetnews.com est plus précis sur ce point, indiquant que « le Hamas accuse depuis longtemps le Fatah d’avoir joué un rôle dans [leur ] mort, ce que nie le Fatah. Des parents disent que Imad était das une prison du Fatah pendant que son frère se cachait pour échapper aux forces israéliennes. Ils affirment qu’il a pu s’échapper pour les conduire à Adel et les deux frères ont été tués au cours d’un combat avec les forces israéliennes ». Le retour de leur corps mettra-t-il le feu aux poudres ? Ou l’accord de réconciliation tiendra-t-il ?

Les quinze morts, dont cinq enfants et les cent trente blessés, tous des civils, de la pizzeria Sbarro à Jérusalem

Un autre terroriste dont le corps a été restitué nous apprend Maan News est celui « d’une bombe humaine qui se fit exploser dans un restaurant de Jérusalem en 2001 pendant la Seconde Intifada ». Sans plus de précision. Sans, non plus, évoquer un seul instant les victimes israéliennes.

Il pourrait s’agir de l’attentat sanglant de la pizzeria Sbarro, choisie délibérément parce qu’elle était fréquentée par des familles y amenant leurs enfants...Cet attentat d’août 2001 fit 15 morts dont cinq enfants et cent trente blessés. Sa bombe contenait des clous, vis et boulons pour faire le plus de dégâts possibles. Son commanditaire était sur une liste de personnes recherchées qui avait été transmise à l’Autorité palestinienne. Hamas et Jihad Islamique avaient revendiqué l’attentat.

Une nouvelle fois les terroristes palestiniens font figure de héros et de modèles à suivre encensés tour à tour par l’Autorité palestinienne quand ce n’est pas par le Hamas...


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette