Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Revue de la presse israélienne sur la politique intérieure en (...)

Revue de la presse israélienne sur la politique intérieure en Israël

Service de Presse de l’ambassade de France en Israël

vendredi 25 novembre 2005
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Kadima, le parti d’Ariel Sharon, caracole en tête de tous les sondages publiés par la presse israélienne.

Sondages

« Sharon se renforce » titrait ce matin en Une le quotidien populaire Maariv en s’appuyant sur un sondage qui fait apparaître que le nouveau parti du Premier ministre israélien Ariel Sharon l’emporterait sur les autres formations lors des élections législatives anticipées, prévues le 28 mars 2006.

Kadima (en avant, en hébreu) raflerait en effet 34 sièges au Parlement, qui en compte 120, tandis que le parti travailliste, conduit par Amir Pertez, remporterait 28 sièges, et que le Likoud connaîtrait une chute vertigineuse en n’obtenant que 13 mandats.

Par ailleurs, relève l’enquête d’opinions, le nouveau parti d’Ariel Sharon grignoterait des voix au parti centriste laïc Shinouï, ce dernier n’étant crédité que de 7 sièges alors qu’il en compte 15 dans l’actuelle Knesset.

Selon le sondage, Binyamin Nétanyahou et Shaoul Mofaz, tous deux prétendants à la succession d’Ariel Sharon au Likoud, ramèneraient le même nombre de mandats à leur parti (13) s’ils devaient être à sa tête lors du scrutin.
Parmi les électeurs du Likoud, M. Nétanyahou l’emporterait toutefois haut la main devant le ministre de la Défense, avec 46% des suffrages contre 14% pour M.Mofaz.

Les journaux relatent en outre la première réunion du Likoud de l’ère post-Sharon. L’instance du parti s’est réuni hier soir à Jérusalem pour fixer au 19 décembre la date des élections qui désigneront le candidat du parti au poste de Premier ministre. « Sur l’estrade, les députés avaient l’air perdus. Le public, clairsemé, était comme orphelin », écrit le Maariv.

Le Premier ministre israélien a réuni hier pour la première fois les membres de son nouveau groupe parlementaire, note le quotidien à grand tirage Yédiot Aharonoth. Les statuts du nouveau parti présentés hier officiellement par le ministre Avraham Hirshson, la député Rouhama Avraham et Maître Yoram Rabad, accordent des pouvoirs quasi illimités à Ariel Sharon : c’est lui qui arrêtera la liste des députés, en concertation avec les membres du parti qui occupent actuellement des fonctions ministérielles.

Parti travailliste

25 000 nouveaux adhérents ont rallié le parti travailliste en moins d’une semaine, notent les journaux. Le Maariv parle de l’ « effet Peretz » et annonce que le numéro un travailliste a réussi à convaincre plusieurs personnalités de renom à le soutenir dans sa course au poste de Premier ministre. Ainsi , le professeur d’économie Avishaï Braverman, président de l’université Ben Gourion de Beersheva a annoncé qu’il ralliait M. Peretz.

D’abord convoité par Ariel Sharon, l’universitaire a déclaré que « le big bang » provoqué par l’arrivée de Peretz à la tête du parti travailliste » l’avait fait changer d’avis.

« Je crois que nous pouvons faire une véritable révolution économique, sociale et surtout morale avec Amir », a-t-il déclaré. Dans un interview accordée à la chaîne de télévision publique, M. Bravermann a voulu rassurer ses amis des milieux d’affaire en affirmant que Amir Péretz n’était pas « un communiste ». « Son idéologie est social-démocrate et c’est ce qui va sauver le pays », a-t-il déclaré
Outre Braverman, Alon Pinkas, ancien consul d’Israël à New York et Yariv Oppenheimer, secrétaire général du mouvement anti-colonisation « La Paix Maintenant » ont annoncé qu’ils rejoignaient le parti travailliste, rapporte le Maariv.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette