Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > « Ripostes » : un débat pour rien

« Ripostes » : un débat pour rien

Jean-Pierre Chemla © Primo Europe

lundi 14 novembre 2005
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Aucun débat digne de ce nom n’est plus possible dans ce pays.

Si vous vous appelez Alain Finkielkraut, c’est que vous avez une pensée nuancée et un peu complexe.

Or, peut-on tenir autre chose que des propos binaires à la Télévision Française en 2005 ?

On peut conclure que non après le visionnage de l’émission « Ripostes » de ce dimanche 13 novembre 2005 consacrée aux émeutes urbaines que le pays a connues ces deux dernières semaines.

Un Finkielkraut, en apnée prolongée pendant tout le débat, a bien essayé de dessiner les contours d’une société déliquescente, tentant d’expliquer comment on en était arrivés là.

Mal lui en prit car on ne peut plus, en 2005, à la Télévision Française, tenir un raisonnement cohérent sans aussitôt être interrompu par un concert de vociférations offensées. On ne peut plus, dans aucun débat, évoquer :

  • L’anti-France
  • L’absurdité consistant à brûler ses propres écoles, ses propres gymnases
  • L’aberration que constituent les chansons de rap appelant à « niquer la France, ses flics et les faces de craies »
  • L’origine ethnique des fauteurs de trouble (très très tabou, l’origine ethnique)
  • La locution « si » dans « si discriminations raciales il y a »
  • La réinstauration d’une vraie école républicaine
  • La souffrance des populations exaspérées par la destruction de leur cadre de vie

En revanche, vous pouvez vous exprimer sans problème, en prenant votre temps et votre respiration entre chaque mot, si vous parlez de :

  • Populations délaissées
  • État démissionnaire
  • Discriminations raciales sans « si » ni « mais »
  • Politique sécuritaire du gouvernement en général et de Sarkozy en particulier
  • Budgets insuffisants (vous avez remarqué comme un budget est toujours insuffisant)
  • Dette de la France envers ses enfants des anciennes colonies
  • Écouter ce qu’ont à dire les « jeunes » des banlieues
  • Signaux négatifs de l’Etat envers les « jeunes »

Voilà comment un débat crucial est confisqué par ceux qui ne sont là que pour resservir la même soupe insipide sans qu’on n’ait avancé d’un pouce à l’arrivée.

Quant à « l’anguille », Tarik Ramadan, elle ne s’est jamais départie de son sourire carnassier pendant les 45 minutes qu’a duré la curée contre Alain Finkielkraut.

Allez ! Envoyez la pub...


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette