Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Ce que le président iranien a vraiment dit à la conférence de Téhéran : « Très (...)

Ce que le président iranien a vraiment dit à la conférence de Téhéran : « Très bientôt, cette tâche de honte [ndlr Israël] disparaîtra du centre du monde islamique ; ce but peut être atteint »

MEMRI

mercredi 2 novembre 2005
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Dans la perspective de la journée de Jérusalem en Iran, instituée par l’ayatollah Khomeiny et fêtée chaque année le quatrième vendredi du mois de Ramadan, une conférence sur le « monde sans le sionisme » a été tenue à Téhéran.

Le président iranien à la conférence de Téhéran : ’Très bientôt, cette tâche de honte [ndlr Israël] disparaîtra du centre du monde islamique ; ce but peut être atteint
Dans la perspective de la journée de Jérusalem en Iran, instituée par l’ayatollah Khomeiny et fêtée chaque année le quatrième vendredi du mois de Ramadan, une conférence sur le "monde sans le sionisme" a été tenue à Téhéran
Lors de cette conférence, le président iranien Mahmoud Ahmadinedjad s’est adressé aux représentants du Hamas et du Djihad islamique, aux membres de la société pour la défense de la nation palestinienne, aux membres de l’union des étudiants musulmans ainsi qu’à des centaines d’étudiants.
Dans son allocution, il a exprimé sa vision d’une confrontation ancienne entre le monde de l’islam et le "monde de l’arrogance", en référence à l’Occident. Il a décrit Israël et le sionisme comme étant le fer de lance de l’Occident contre la nation islamique, insistant sur la nécessité d’éliminer Israël, ce qui, a-t-il précisé, représente un but qu’il est possible d’atteindre.
Hassan Nasrallah, chef du Hezbollah, et Khaled Mashaal, chef du Hamas, ont également prononcé des discours. L’Agence de presse étudiante iranienne, l’ISNA, a publié en entier le texte de l’allocution d’Ahmadinedjad. Voici une traduction d’extraits du rapport de l’ISNA : "Avant de prononcer sa déclaration, Ahmadinedjad a dit que si l’on veut scander le slogan ’Mort à Israël’, autant le proférer de façon exacte et en entier.Le président a mis en garde les dirigeants du monde islamique contre la fitna [guerre civile] : ’Si quelqu’un se trouve sous la pression de la puissance hégémonique [ndlr l’Occident] et comprend que quelque chose n’est pas normal, soit il est naïf, soit c’est un égotiste poussé par son hédonisme à reconnaître le régime sioniste. Il devrait savoir qu’il brûlera dans le feu de la oumma islamique (...)Ahmadinedjad a expliqué le véritable sens du sionisme : ’(...) Nous devons considérer la véritable histoire de la Palestine (...) L’instauration du régime qui occupe Jérusalem a représenté une initiative très grave de la part du système hégémonique et arrogant [ndlr l’Occident] contre le monde islamique. Nous vivons actuellement une guerre historique opposant le monde de l’arrogance [ndlr l’Occident] au monde islamique, guerre qui dure depuis des centaines d’années.
Au cours de cette guerre historique, la situation aux fronts a changé plusieurs fois. A certaines époques, les musulmans étaient du côté des vainqueurs ; ils étaient très actifs et regardaient vers l’avant, tandis que le monde de l’arrogance était en retrait.
Malheureusement, depuis trois siècles, le monde islamique est en retrait par rapport au monde de l’arrogance (...) Ces cent dernières années, les [murailles du] monde de l’islam ont été détruites et le monde de l’arrogance a fait du régime occupant Jérusalem un pont à sa domination sur le monde islamique (...)Le pays occupant [ndlr Israël] constitue en réalité un front du monde de l’arrogance au c ?ur du monde islamique. Ils ont en fait construit un bastion [Israël] à partir duquel ils peuvent étendre leur pouvoir à l’intégralité du monde islamique (...) Cela signifie que la guerre actuelle en Palestine se trouve en première ligne [de la guerre] entre le monde islamique et le monde de l’arrogance, et déterminera le sort de la Palestine pour les siècles à venir. Aujourd’hui, la nation palestinienne se dresse contre le système hégémonique en tant que représentant de la oumma islamique. Dieu merci, depuis que le peuple palestinien a adopté la guerre islamique et les objectifs islamiques, et depuis que son combat est devenu islamique par son attitude et sa direction, nous pouvons témoigner des progrès et succès accomplis par le peuple palestinien.’ Ahmadinedjad a dit : ’Le thème de la conférence [le monde sans le sionisme] a une grande importance. Dans cette terrible guerre, nombreux sont ceux qui s’efforcent d’égrener la désespérance et le désespoir face à la guerre entre le monde islamique et le front des infidèles, souhaitant dans leurs c ?urs faire le vide dans le monde islamique (...) On [entend] : ’Est-il possible que nous connaissions [un jour] un monde sans Amérique et sans sionisme ?’ Autant savoir que ce but peut être atteint, et le sera certainement (...)
Quand le bien-aimé imam [Khomeiny] a déclaré que le régime [du shah] devait disparaître et que nous voulons un monde exempt de gouvernements dépendants, de nombreuses personnes qui prétendaient détenir des connaissances politiques et autres [ont demandé] : ’Est-il possible [de renverser le régime du shah ?]’Ce jour-là, quand l’imam [Khomeiny] a créé son mouvement, toutes les puissances soutenaient le régime corrompu [du Shah] (...) affirmant qu’il n’y parviendrait pas. Mais notre nation a tenu bon, et voilà maintenant 27 ans que nous vivons sans gouvernement dépendant des Etats-Unis. L’imam [Khomeiny] disait : ’Le rôle de l’Orient [ndlr de l’URSS] et de l’Occident [Etats-Unis] doit prendre fin.’ Mais les faibles qui ne voyaient pas plus loin que le bout de leur nez ne l’ont pas cru.Nul ne pensait assister un jour à l’effondrement de l’impérialisme de l’Est [ndlr de l’URSS], croyant avoir à faire à un régime de fer. Mais de notre vivant, nous avons vu le régime s’effondrer, tant et si bien que [pour le trouver] nous devons partir à sa recherche dans les bibliothèques, et ne trouvons rien d’écrit dessus.L’imam [Khomeiny] disait que Saddam [Hussein] devait être destitué et qu’il subirait une humiliation sans précédent. Et que voyons-nous aujourd’hui ? Un homme qui, il y a dix ans, parlait avec l’orgueil d’un être destiné à durer pour l’éternité, et qui se trouve aujourd’hui enchaîné par les pieds, en procès dans son propre pays (...)L’imam [Khomeiny] disait : ’Le régime qui occupe Qods [Jérusalem] doit être rayé des pages de l’histoire.’ Voilà une phrase très sage. Le problème de la Palestine n’admet aucun compromis.Est-il pensable que le front [islamique] permette à un autre front [ndlr pays] de se dresser en son sein ? Cela signifierait la défaite, et celui qui accepte l’existence de ce régime [Israël] signe en fait la défaite du monde islamique.
Dans cette bataille contre le monde de l’arrogance, notre bien aimé imam [Khomeiny] a fait du régime occupant Qods [Jérusalem] le cible de son combat.Je suis certain que le nouveau courant qui a vu le jour dans notre chère Palestine ainsi que dans le monde islamique est un courant de moralité qui s’est répandu dans l’ensemble du monde islamique. Très bientôt, cette tâche de honte [ndlr Israël] disparaîtra du centre du monde islamique ; ce but peut être atteint.
Mais nous devons nous méfier de la fitna. Pendant plus de 50 ans, le monde de l’arrogance s’est efforcé de légitimer l’existence de ce faux régime [Israël]. Avec ses premiers pas, et par la suite, il a beaucoup fait pour le stabiliser. Malheureusement, voilà 27 ou 28 ans (...), l’un des pays en première ligne [ndlr l’Egypte] a commis la faute [de reconnaître Israël], mais nous espérons qu’elle corrigera cette erreur. Il existe une nouvelle fitna depuis peu (...) S’agissant de l’évacuation forcée [de Gaza] imposée au peuple palestinien, ils [les Israéliens] n’en ont évacué qu’une partie. [Israël] a déclaré que c’était une victoire finale et, au prétexte d’évacuer Gaza et d’établir un gouvernement palestinien, s’est efforcé de mettre fin aux espoirs des Palestiniens.
Aujourd’hui, [Israël] cherche, de façon satanique et trompeuse, à gagner le contrôle du front de la guerre. Israël essaie d’influencer les groupes palestiniens en Palestine en les occupant à divers problèmes et activités politiques - afin de leur faire abandonner la cause palestinienne qui détermine leur destinée et de créer le conflit entre eux. Prétendant faire preuve de bonne volonté, ils [en Israël] avaient l’intention, en évacuant la bande de Gaza, de faire reconnaître leur régime corrompu par certains Etats islamiques. J’espère de tout c ?ur que le peuple palestinien et les bien aimés groupes palestiniens se méfient de cette fitna, et je prie Dieu en ce sens. Le problème de la Palestine n’est en rien résolu, et ne connaîtra sa fin que quand toute la Palestine aura un gouvernement appartenant au peuple palestinien. Les réfugiés doivent retourner dans leurs habitations, et le gouvernement doit arriver au pouvoir par la volonté du peuple [palestinien]. Et bien sûr, ceux [ndlr les Juifs] qui sont arrivés dans ce pays de loin pour le piller, n’ont le droit de prendre aucune décision concernant le peuple [palestinien].
J’espère que les Palestiniens demeureront prudents et avisés, comme ils l’ont été tout au long de leurs batailles, ces dix dernières années. Le temps requis est limité, et si nous réussissons, le processus d’élimination du régime sioniste sera simple et aisé.
Je mets en garde tous les dirigeants du monde islamique contre la fitna : si quelqu’un subit la pression de la puissance hégémonique [ndlr l’Occident] et comprend que quelque chose n’est pas normal, soit il est naïf, soit c’est un égotiste poussé par son hédonisme à reconnaître le régime sioniste. Il doit savoir qu’il brûlera dans le feu de la oumma islamique.
Ceux qui sont assis dans des chambres fermées ne peuvent pas prendre de décisions. Le peuple musulman ne peut pas permettre à cet ennemi historique d’exister au c ?ur du monde islamique.
Ô peuple bien aimé, regarde la scène mondiale. Qui se dresse contre nous ? Nous devons comprendre combien est profonde la honte que nous impose l’ennemi, jusqu’à ce que notre sainte haine gonfle et frappe comme une vague.&quot


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Articles associés

MEMRI
Des chroniqueurs égyptiens : Nous n’avons pas de regrets pour la mort d’Arafat qui manifesta sa joie lors de l’assassinat de Sadate - novembre 2004
ONG arabes : Les déclarations du Sommet de la Ligue arabe n’ont pas pour but la réforme, mais la tromperie de l’opinion publique arabe et de la communauté internationale - juin 2004
Retour sur le voile à la lumière des événements de la rentrée : les opinions des instances islamiques et des personnalités musulmanes dominantes - novembre 2004
Mise en garde des jeunes musulmans contre « le virus de la Saint-Valentin » - février 2009
Al-Aqsa TV, Gaza, le 28 mai 2010 : « Plus encore que de rejoindre Gaza, c’est le martyre que recherchent les héros de la flottille » - juin 2010
« Nous appelons tous les musulmans à prendre la France, ses intérêts et ses compatriotes pour cibles... » - avril 2013
Réactions iraniennes à la Résolution 1737 de l’ONU. - janvier 2007
Al-Rahma TV : - mars 2011
L’idéologie islamiste contemporaine autorise le génocide - janvier 2004
Hassan Iquioussen, grande figure de l’UOIF : « La vie du musulman est un effort pour répandre la miséricorde et le combat » - mai 2013
Menace iranienne
L’Iran développe en secret une bombe nucléaire / Yossi Melman – Haaretz - novembre 2011
La plupart des Iraniens sont resté chez eux le jour du scrutin - décembre 2006
Téhéran menace Israël - décembre 2003
Iran : le chef de l’agence de l’énergie atomique ElBaradei rejette les accusations de dissimulation - septembre 2009
Biden : Washington ne s’opposera pas à une action militaire d’Israël contre l’Iran - juillet 2009
Visite de Tony Blair au Proche-Orient - juillet 2007
Un diplomate iranien dénonce la répression et démissionne - janvier 2010
La saga nucléaire iranienne : « 11 000 Missiles en une minute » - octobre 2007
Réunion des Six sur le nucléaire iranien prévue samedi prochain, selon des diplomates - janvier 2010
L’Iran va islamiser les sciences humaines - septembre 2009

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette