Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Israël n’appuiera pas les législatives palestiniennes si le Hamas participe (...)

Israël n’appuiera pas les législatives palestiniennes si le Hamas participe aux élections législatives

dimanche 18 septembre 2005
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Le Premier ministre israélien Ariel Sharon a promis qu’Israël suspendrait sa coopération à l’organisation des élections législatives palestiniennes en janvier si le mouvement radical Hamas y participait, selon le New York Times de samedi.

« Nous ferons tous les efforts pour ne pas les aider » si le Hamas participe, selon des déclarations de M. Sharon à des journalistes, rapportées par le New York Times. « Je ne pense pas qu’ils puissent tenir des élections sans notre aide », a-t-il ajouté.

Selon le quotidien, le Premier ministre israélien a expliqué qu’Israël pourrait notamment choisir de ne pas retirer des barrages ou des points de contrôle, pour rendre difficile ou impossible la participation au scrutin de certains Palestiniens, comme ceux de Jérusalem.

Ces déclarations font suite à une rencontre, mercredi, entre Ariel Sharon et le président américain George W. Bush, en marge du sommet mondial de l’Onu, qui s’est achevé vendredi. « J’ai dit de la manière la plus claire possible que nous sommes complètement opposés à la participation du Hamas à ces élections, aussi longtemps qu’ils n’auront pas posé leurs armes », a déclaré le Premier ministre israélien à des journalistes. « A Gaza, nous n’avons plus d’influence (pour peser) sur la participation du Hamas... mais dans d’autres endroits, nous ne coopérerons plus en rien », a-t-il ajouté, sans préciser de quelle manière Israël pourrait entraver le vote.

Selon un membre de l’entourage du Premier ministre, les conseillers de Sharon craignent que le Hamas réunisse « 40% des voix, ce qui nous ramènerait dix ans en arrière ».

Le Hamas avait boycotté en 1996 les premières législatives jamais organisées dans les territoires palestiniens occupés. Il a décidé cette fois de prendre part au prochain scrutin, soulevant la colère d’Israël.

L’autorité palestinienne a réagi de manière virulente à la menace de Sharon. « Tous les Palestiniens ont le droit de participer à cette élection et à notre vie politique. Je pense que c’est une nouvelle tactique israélienne pour arrêter l’évolution du processus de paix », a déclaré Nabil Abu Rudeina, porte-parole de l’autorité palestinienne.

« L’élection palestinienne est une question interne aux Palestiniens », a-t-il ajouté. De son côté, Washington s’est montré réticente à intervenir, le porte-parole du département d’Etat Sean McCormack estimant que la question devait être résolue par les Palestiniens eux-mêmes.

« La population palestinienne devra résoudre la contradiction fondamentale de ces groupes qui veulent garder un pied dans la vie politique et l’autre dans le camp de la terreur », a-t-il dit. Il a souligné que, selon les termes de la « feuille de route » qui vise à mettre fin au conflit israélo-palestinien, l’Autorité palestinienne était obligée « de démanteler les réseaux terroristes ».

Mais M. McCormack a indiqué que l’administration américaine travaillerait avec les deux parties « pour réduire les différences concernant les prochaines élections parlementaires palestiniennes ».


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette