Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Pour Laurent Fabius et Mahmoud Abbas « le conflit israélo-palestinien reste (...)

Pour Laurent Fabius et Mahmoud Abbas « le conflit israélo-palestinien reste le problème principal dans la région ». Stupéfiant...

Hélène Keller-Lind

dimanche 25 août 2013
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Actuellement dans les Territoires palestiniens et en Israël pour « soutenir les efforts » de paix, « favoriser la conclusion d’un accord mettant fin au conflit, dans un climat de confiance et de dialogue », Laurent Fabius réitérerait « le plein soutien de la France au développement des Territoires palestiniens », avec un chèque de 19 millions d’€, et « à la construction d’un État palestinien viable ». Prévu aussi « un approfondissement des relations avec Israël, notamment dans le domaine économique ». Mais, en dépit de la situation actuelle il considère que « le conflit israélo-palestinien reste le problème principal dans la région »...

Que la France aille soutenir un retour aux pourparlers entre Israéliens et Autorité palestinienne, fruit des efforts des États-Unis et du Secrétaire d’État John Kerry, du consentement des intéressés et du geste douloureux consenti par Benyamin Netanyahou, à savoir relâcher des terroristes ayant du sang sur les mains, est louable. Qu’elle fasse un énième chèque à l’Autorité palestinienne pour réitérer « le plein soutien de la France au développement des Territoires palestiniens », même si une partie de ces sommes nourriront une corruption palestinienne endémique plutôt que d’aider le Palestinien de base, pourquoi pas. L’influence a un prix...

Selon l’agence de presse palestinienne Wafa Laurent Fabius a d’ailleurs annoncé que « plus d’argent viendra lorsque le Président François Hollande se rendra dans la région prochainement »...Tant pis pour le contribuable français...

« Un climat de confiance et de dialogue » sur fond d’incitation palestinienne à la haine et la violence anti-israéliennes et antisémites dont la France ne dit mot...

Que le ministre des Affaires étrangères déclare que la France veut « favoriser la conclusion d’un accord mettant fin au conflit, dans un climat de confiance et de dialogue » est beau. Si ce n’est que pour l’heure les gestes ont été faits par Israël avec la libération de terroristes, alors que l’Autorité palestinienne continue allégrement à inciter à la haine et la violence anti-israéliennes et antisémites. Qui seraient passibles des tribunaux en France où la vente de Mein Kampf ne peut se faire qu’avec des précautions extrêmes, fixées par une décision de justice...

A moins que cela se soit fait en coulisses il ne semble pas que la France mette des conditions au versement de sa manne et exige que cesse cette incitation à la violence...Pourtant le 22 août le Fatah incitait les jeunes Palestiniens à prendre les armes « pour le retour de la Palestine qui ne se fera que dans le sang ». Ces manifestations d’enseignement de la haine étant quotidiennes... Alors, « un climat de confiance et de dialogue » ?

Mais peut-être que le consulat de France à Jérusalem, chargé des Territoires palestiniens ne fait-il pas remonter l’information à son ministère...Après tout, à l’occasion de son départ le consul a reçu des mains de Mahmoud Abbas « les insignes de l’Ordre de l’étoile de Jérusalem en remerciement pour son rôle dans le renforcement des relations franco-palestiniennes »...Il est vrai que pour ce consul, Jérusalem est « la capitale de la culture arabe... »

Pour le locataire du Quai d’Orsay « la question palestinienne...est le problème principal », facteur de guerre et d’instabilité dans la région...

Enfin, on se demande dans quel monde vit le locataire du Quai d’Orsay, expression qui devrait d’ailleurs être plurielle, chaque ministre des Affaires étrangères souffrant des mêmes travers en la matière ...En effet, selon l’agence palestinienne Wafa, « le Président Mahmoud Abbas et son hôte,....ont été d’accord samedi pour dire qu’en dépit des développements dans la région, la question palestinienne reste le problème principal et que le résoudre contribuerait à la paix et la stabilité »....Ce qui serait comique si ce n’était tragique alors que le Président des États-Unis ou le Premier ministre britannique envisagent actuellement de « pousser l’Occident vers une intervention en Syrie ». Alors que l’Iran, par la voix de l’agence iranienne Presstv avertit qu’une intervention militaire américaine en Syrie pourrait déclencher la troisième guerre mondiale... Alors qu’en Égypte les soubresauts récents ont fait des centaines de victimes, avec des Frères musulmans qui tentent de continuer à provoquer d’autres affrontements ou prennent les chrétiens et leurs églises pour cibles...


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette