Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Lettre aux adhérents et amis du Mouvement pour la Paix et Contre le (...)

Lettre aux adhérents et amis du Mouvement pour la Paix et Contre le Terrorisme (MPCT)

mardi 23 août 2005
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Le mois d’août a été médiatiquement dominé par le désengagement israélien de la bande de Gaza.

Aussi important que soit l’événement il a été surmédiatisé. Les médias ont misé sur une « valeur sûre ».

L’Afrique n’est pas un thème vendeur c’est entendu (130 morts officiellement au Soudan lors des troubles déclenchés par le choc de la mort du leader historique du Sud John Garang le 1° août...). Le carnage en Irak n’intéresse pas trop - à moins, mais ce serait si terrible qu’on n’ose l’imaginer, que la presse ne souhaite mettre l’accent sur ces crimes et créer d’empathie avec les victimes irakiennes de « résistants » à l’occasion tueurs d’otages.

Les islamistes attendant, comme il se doit, avant de frapper à nouveau une foule occidentale, restait pour le spectacle estival le bon vieux conflit israélo-palestinien.

Cette lettre s’efforcera donc de mettre l’accent sur quelques informations moins diffusées relatives au terrorisme dans le monde et aussi à la situation à Gaza, de rapporter des articles importants parus dans la presse ce mois-ci et de faire le point sur le rassemblement du 11 septembre.

1 Le terrorisme dans le monde

Al Qaida ...en français

La diffusion le 5 août par Al Arabiya d’une vidéo tournée en Afghanistan intitulée « Opération contre la croix » a innové par la participation de deux djihadistes anglophone et francophone. Promesse de ce dernier ; « tuer autant d’Américains, d’Européens et de Juifs que possible ».

Un groupe se réclamant d’Al Qaida a aussi revendiqué l’attaque contre Aqaba et Eilat.

Irak : Incessants attentats meurtriers

Lundi 15 août un jour presqu’ordinaire avec 18 personnes tuées et 32 blessées dans une série d’attaques dont un camionneur turc tué dans un attentat à la vache piégée.

Mercredi 17 août une attaque de plus grande ampleur a frappé Bagdad : deux attentats suicides (que les médias appellent pudiquement « à la voiture piégée ») coordonnés ont frappé une gare routière du centre de la ville le matin à une heure de grande affluence.

Puis, comble de l’inhumanité, un troisième attentat a visé l’hôpital où les blessés venaient d’être acheminés !

Bilan : au moins 43 morts et des dizaines de blessés. Comme toujours il est pratiquement impossible d’obtenir des informations plus précises sur les victimes, condamnées à l’anonymat et à l’oubli.

Parallèlement à la volonté de terroriser la population la pression pour interdire une vie politique démocratique se poursuit.

La section irakienne d’Al Qaida dans un message non authentifié diffusé le 11 août, menaçait de tuer quiconque participerait à l’élaboration de la constitution ou au référendum pour son adoption.

Le Parlement irakien a accordé un délai supplémentaire jusqu’au 22 août pour tenter de résoudre les désaccords fondamentaux sur le fédéralisme, les revenus du pétrole et la place de l’Islam comme source du droit.

Bangladesh

Mercredi 17 août 350 bombes de faible intensité ont explosé simultanément dans tout le pays faisant 2 morts et 100 blessés.

« Le moment est venu d’appliquer la loi islamique, il n’y a pas d’avenir avec la loi humaine » disaient les tracts de revendication.

Réaction importante : une grève a paralysé le pays samedi 20 à l’appel de la Ligue Awami, principal parti d’opposition qui demande une commission d’enquête internationale, accuse les islamistes de vouloir éliminer les forces laïques et le gouvernement de ne pas contrôler l’islamisme.

Algérie : Quelle justice pour les victimes du terrorisme islamiste ?

Le Président Bouteflika a dévoilé le 14 août les grandes lignes de son projet de « Charte pour la paix et la réconciliation nationale » qui promet l’impunité aux terroristes en échange de l’abandon de leurs « activités armées ».

Les familles de victimes du terrorisme estimées à plus de 150 000 et les familles des « disparus » enlevés par les forces de sécurité rejettent toute forme d’impunité.

Mais, si Ali Benhadj, numéro 2 du FIS a été remis en prison pour avoir malencontreusement légitimé l’enlèvement des deux diplomates algériens à Bagdad quelques heures avant leur assassinat, l’heure est bien pour Bouteflika à l’alliance politique avec les islamistes qui s’activent dans la « Commisssion nationale pour l’amnistie générale ».

2 Quelques points autour du désengagement israélien de Gaza

  • A souligner d’abord la discrétion sur l’enlèvement de notre compatriote technicien de France 3 Mohamed Ouathi dimanche 14. Leila Sahid rassurante estimait vendredi que sa libération était proche mais cet enlèvement prolongé est inquiétant.

Comme dans les précédentes affaires de prises d’otages français, nous rencontrons de troublants soutiens. L’enlèvement est dénoncé par toutes les organisations palestiniennes y compris des groupes armés car il « nuit à l’image de la résistance palestinienne ».

Pourtant on ne peut exclure une « punition » destinée à faire pression sur la diplomatie française « coupable » d’avoir abandonné la Syrie et reçu Sharon à Paris.

  • A propos des deux terroristes juifs

Pour être marginal et exceptionnel le phénomène représenté par les deux attaques successives commises par des citoyens juifs israéliens contre des civils arabes, israéliens dans le premier cas, palestiniens dans le second ne saurait être ignoré.

Si le jeune auteur de l’attentat de l’autobus de Schfaram qui a tué quatre passagers a malheureusement été lynché à mort, celui de l’attentat commis en Cisjordanie le 17 août, tuant quatre travailleurs palestiniens, a été arrêté.

La déclaration du Premier Ministre Sharon faite le 4 août après l’attentat de Schfaram est importante et même exemplaire par sa clarté, sa fermeté et son refus d’invoquer le désespoir de son auteur, un déserteur de 19 ans.

  • Réactions palestiniennes au désengagement israélien de Gaza

Satisfaction et jubilation sont naturelles mais la virulence, la haine et la surenchère compromettent l’avenir.

Révélateurs sont les poèmes et chants de victoire composés pour l’occasion et qui seront déclamés lors des célébrations prévues après l’évacuation des implantations.

Voici l’un des poèmes les plus populaires rédigés par un médecin, citoyen à priori éclairé :

« O Palestine, prépare-toi, la promesse divine et la victoire sont proches. O Jérusalem réjouis-toi, nous arrivons après longtemps de patience. Réjouis-toi car l’obscurité disparaît malgré la ruse de l’agresseur. Annonce à Jaffa et Haifa que les Musulmans marchent vers elles ».

Un autre : « La paix avec vous [Israël] sera mensongère et il est impossible que vous continuiez à exister. Vous disparaîtrez et nous existerons.... Jérusalem, Jaffa,Haifa et la Galilée sont à nous. Toute la Palestine est à nous, du Jourdain à la mer. Partez modernes barbares. Vous êtes venus nous envahir et il est temps de repartir. Ne mentez pas en disant que c’est votre patrie. Nous vous détruirons et nous vous chasserons à jamais ».

Ou encore : "O soldats arabes levez-vous car la terre réclame ses guerriers. O Dieu sois généreux et accorde moi la victoire car je veux voir Jérusalem. Saint Jean d’Âcre appelle ses héros à venir mener la révolte. O Gaza après toi ce sera Haifa et toutes les autres villes.

O Jaffa nous te promettons de venir.« Et enfin :  » O Brigades préparez-vous, Gaza a été restaurée. Préparez-vous à libérer le reste de la terre. Chassez les sionistes. O Hamas, libérons Jérusalem à l’aide de tes soldats et de tes glorieux missiles".

Que dit le Hamas justement ?

Mercredi 17 le dirigeant du Hamas Khaled Mashaal déclarait que le retrait de Gaza marquait le début de la fin pour le sionisme.

Mahmoud Zahar dirigeant du Hamas pour la bande de Gaza interviewé dans le quotidien londonien pan-arabe Asharq Al-Awsat : « Après la victoire de la Bande de Gaza , nous allons déplacer le combat d’abord à la Cisjordanie puis à Jérusalem. » ajoutant :

« Ni la libération de Gaza, ni celle de la Cisjordanie ou m^me de Jérusalem ne nous suffiront. Le Hamas poursuivra la lutte armée jusqu’à la libération de toutes nos terres. Nous ne reconnaissons pas l’État d’Israël ni son droit à détenir un pouce de la Palestine. La Palestine est une terre d’Islam qui appartient à tous les Musulmans. Nous faisons partie d’un vaste mouvement global qui s’appelle le Mouvement Islamique International. »

Le représentant des « Comités de Résistance Populaire » annonce « Nos roquettes ont une puissance de tir de 18 km. Cela veut dire que si nous tirons de Kalkiliya elles frapperont la ville occupée de Tal al-Rabi. » [Tel Aviv]

-Quand les roquettes destinées aux civils Israéliens tuent des civils palestiniens

Le 2 août des Palestiniens ont tiré trois roquettes en direction de la ville israélienne de

Sderot, mais l’une d’entre elles a atterri par erreur sur une maison palestinienne de Beit Hanoun dans le nord de Gaza. Un enfant Palestinien de cinq ans a été tué, et dix autres Palestiniens, dont six enfants, ont été blessés. Ainsi ces roquettes qui ont déjà tué plusieurs enfants israéliens tuent aussi les enfants Palestiniens.

L’incident a choqué la population et provoqué la colère des responsables palestiniens.

« Ce qui s’est passé la nuit dernière est un scandale national », a déclaré Mohammed Dahlan. « Nous devons mettre une fin à cela par tous les moyens, par la force ou par la

persuasion », a-t-il ajouté.

Le Hamas et le Djihad islamique ont tous deux démenti avoir été impliqué dans cette attaque à la roquette, qualifiée « d’incident malheureux » par le Djihad.

3 Articles et prises de position marquants dans la presse de ce mois.

-Interview d’Elie Wiesel : « Israël veut la paix » dans le Figaro du 13/14 août

en page Débats et Opinions

Cet article important dans lequel le Prix Nobel de la Paix revient sur le sens de son combat contre le terrorisme est intégralement en ligne sur notre site www.mpctasso.org <http://www.mpctasso.org/>

Quelques points fondamentaux :

  • Le 21 ° siècle risque de rester dans l’histoire comme le siècle du terrorisme.
  • Il y a urgence face à ’l’ivresse de destruction du terrorisme".
  • Israël a été le premier exposé au danger qui menace désormais le monde entier : le terrorisme suicidaire.
  • Ce qui nourrit le terrorisme n’est pas la misère mais le fanatisme.
  • Entre l’appeasement (apaisement) et la paix choisir la paix. L’appeasement n’est que la caricature de la paix.

Face au terrorisme de masse Elie Wiesel préconise la tenue d’une emergency conference (Conférence de crise) réunissant les chefs d’état et les principaux administrateurs de la police.

- L’appel du pape Benoît XVI aux Musulmans

Pendant sa visite en Allemagne pour les Journées Mondiales de la Jeunesse le pape a demandé aux Musulmans de refuser les « rancoeurs », « l’intolérance » et la « violence » pour freiner l’expansion du terrorisme qui « bafoue le droit sacro-saint à la vie ».

Le chef spirituel de l’Église catholique a par ailleurs appelé à la défense de la liberté religieuse et au respect des minorités, « signe indiscutable d’une véritable civilisation ».

Les représentants de la communauté musulmane allemande, majoritairement turque, reçus samedi par le pape à Cologne, ont accueilli positivement l’appel de Benoît XVI à s’engager fermement ensemble contre le terrorisme islamiste.

  • Article de Pénélope Larzillière « ISLAM et ISLAMISMES »

publié dans le Monde du 11 août en page Horizons Analyses et Débats

A lire pour nourrir notre réflexion.

Le titre même l’indique, cette spécialiste du Proche-Orient distingue des islamismes.

Elle n’est pas la seule, le débat traverse les ONG et la société civile. D’aucuns distinguent trois islamismes : l’islamisme politique, l’islamisme missionnaire et l’islamisme djihadiste, le seul qui serait dangereux. Il faudrait donc composer avec les deux autres.

Pénélope Larzillière distingue, elle, deux islamismes :

l’islamo-nationalisme au combat territorialisé (Hamas, Hezbollah, certains des combattants tchéthènes)

le djihadisme international de type Al Qaida dont la communauté de référence est une ouma de croyants transnationale

« Plus le rapport au territoire est important, moins l’idéologie djihadiste a de prise et plus elle semble décalée. » écrit-elle.

Tout en reconnaissant des liens entre les deux courants dans le cas tchétchène, elle estime l’islamo-nationalisme palestinien réfractaire au djihadisme.

Une thèse qui demande à être mise à l’épreuve des faits.

La distinction qu’elle opère dans la perception et la représentation de l’attentat suicide entre cas palestinien et cas djihadiste anti-occidental n’est pas convaincante.

D’une part le choix stratégique (arme imparable) mais d’abord idéologique (référence au martyre facteur de légitimation) est fondateur de quelque chose de l’ordre de « l’ivresse destructrice » (cf Elie Wiesel) qui transcende les clivages entre territorialisation et balayage planétaire. D’autre part le nationalisme sacralisé confine au djihadisme ou du moins tend vers lui sans qu’une frontière étanche puisse les séparer. Il n’est que d’écouter aujourd’hui s’exprimer les représentants du Hamas pour saisir à quel point le nationalisme palestinien reste embourbé dans la gangue de la nation arabe mais surtout de la nation de l’Islam.

« La Palestine est une terre d’Islam qui appartient à tous les Musulmans » (Mahmoud Zahar). Le nationalisme palestinien procède historiquement du nationalisme pan-arabe et pan-islamiste. Son émergence tardive s’est largement construite sur une mythologie fondatrice non-palestinienne dont il devra s’émanciper. La référence au martyre sacré a investi pendant des années le discours et le matériel éducatif de l’autorité palestinienne et imprègne toujours la société palestinienne malgré sa lassitude. Sans la propagande fanatique, la misère et l’occupation de Gaza et de la Cisjordanie n’auraient pu « produire » les attentats suicides.

Même s’il nous faudra approfondir la réflexion à ce sujet, il est sans doute plus juste de parler d’un islamisme, multiforme, que d’introduire des discriminations pouvant nous conduire à abandonner une échelle de valeurs universelle.

4 Rassemblement du 11 septembre 2005

Le MPCT a pris la responsabilité de ce rassemblement soutenu par les associations AIME, HEVEL et MMLF.

Claude Goasguen, Michèle Vianès ont annoncé leur participation.

Nos amis Jacky Mamou et Bertrand Lebeau seront présents.

Corinne Lepage adressera un message de soutien.

Claude Moniquet et Hugues Aufray seront peut-être présents ainsi que Sophie Chauveau et Liliane Kandel.

Nous attendons les réponses des autres personnalités sollicitées.

Nous serons en liaison avec notre amie Maryse qui assistera aux cérémonies du 11 septembre à New York.

Préparation

Des diffusions seront organisées début septembre.

Les annonces dans la presse seront limitées par notre budget et par le peu de soutien dont nous bénéficions dans ce milieu ... alors le plus important reste le « bouche à oreille » et le réseau internet, les sites amis.

Le Manifeste « Ensemble Contre la Terreur » est encore en cours de signature et sa version anglaise vient d’être lancée.

Les deux sont en ligne sur notre site.

www.Mpctasso.org <http://www.mpctasso.org/>

Ce site est celui de tous nos amis. Visitez le et faites le vivre par vos contributions.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette