Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Les remarques du Premier Ministre Sharon sur le désengagement à la réunion de (...)

Les remarques du Premier Ministre Sharon sur le désengagement à la réunion de cabinet du Dimanche 21 août 2005

Communiqué par le Conseiller de Communication du Premier ministre - adaptation Française desinfos.com

dimanche 21 août 2005
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

"Aujourd’hui, le cabinet discutera de la mise en oeuvre continue du Plan de Désengagement. Nous n’avons pas encore fini ce processus, mais je veux applaudir les activités des forces de sécurité, de l’armée et de la police, des policiers hommes et femmes et de tous les soldats qui n’ont pas hésité dans cette mission très difficile. Je veux applaudir leur conduite, qui a éveillé le respect, malgré toutes les difficultés auxquelles ils se sont confrontés pendant ces jours difficiles.

Je veux faire l’éloge de leur retenue et de leur sensibilité.Je demande au Chef de Tsahal le Général Dan Halutz et au Général-inspecteur de la Police d’Israël Moshe Karadi de transmettre notre reconnaissance profonde pour la mise en oeuvre, pour leur conduite, pour leur sensibilité et pour leur capacité exceptionnelle. Félicitations au Ministre de la Défense Nationale Shaul Mofaz et au Ministre de la Sécurité Intérieure Gideon Ezra pour l’organisation minutieuse.

Je veux faire l’éloge de la conduite des résidents, qui étaient dans une situation très difficile et douloureuse pendant l’évacuation. Je veux noter que la plupart des résidents - malgré leur douleur et leur détresse - se sont comportés honorablement et j’apprécie aussi beaucoup cela.

Bien sûr, il y a eu aussi le phénomène sérieux des infiltrés. Certaines de leurs actions pourraient être définies comme des actes de vandalisme qui ont avoisiné l’actio ncriminelle. Cela se répercute non seulement sur eux, mais aussi sur ceux qui les ont envoyés, les ont incités et les ont manipulés. Cela n’a pas été fait dans le secret, mais ouvertement et il me semble que nous n’avons pas encore atteint la fin de cette question. J’ai parlé avec les commandants et sur cette question toutes les mesures nécessaires doivent être prises pour que tels phénomènes ne se reproduisent pas.

Cette opération en entier est difficile et douloureuse, mais je veux vous dire que nous n’avons ni vu, ni ne voyons non plus, la mise en oeuvre de l’évacuation comme la fin du problème. Nous ferons un grand effort pour remettre à niveau chaque évacué. J’ai déjà donné des instructions pour que le comité qui s’est occupé du désengagement mène des discussions calmes et urgentes, impliquant que chacun traite de cette question afin de remettre à niveau les évacués.

Il y a un plan pour remettre à niveau tous les évacués, individuellement - et il y a une place pour chacun - dans des communautés, soit dans des communautés existantes ou dans de nouvelles communautés agricoles. Les plans existants ont été étudiés depuis un moment et peuvent être mis en oeuvre dans un laps de temps court. Nous n’épargnerons aucun effort dans l’exécution de ces questions aussi rapidement que possible. Bien sûr, pour que cela soit possible, il y doit avoir contact. Rien ne peut être résolu sans dialogue.

Je vois les appels de ceux qui ont causé aux habitants des implantations beaucoup de souffrance, c’est-à-dire le Conseil Yesha, qui les invite maintenant à aller dans les campements de tentes. Il n’y a aucune raison d’aller dans des campements de tentes. Nous avons la possibilité, selon les plans qui ont été préparés depuis un moment, de leur permettre de vivre de la manière dont ils veulent. Je m’adresse aux évacués, qui sont maintenant dans une très dure détresse, il ne faut pas écouter l’incitation, il ne faut pas prêter attention aux plans pour l’établissement de campements de tentes, ce qui est un acte politique et qui a été préparé en faisant souffrir les gens que pour satisfaire leurs plans politiques. Je déclare que nous faisons des efforts majeurs pour remettre les gens à niveau comme ils souhaitent. Il y a une place pour chacun. Il n’y a aucune raison que des gens soit obligés de rester à l’extérieur.

Malgré la difficulté impliquée dans une opération si complexe, 800 familles ont trouvé des dispositions, bien que provisoires et seulement pendant un court laps temps avant que des dispositions ne leurs soient trouvées dans lesquelles ils pourront commencer à vivre sur place près de leurs endroit de résidence permanente. Même aujourd’hui il y a des contacts avec les habitants des implantations, mais il doit y avoir un dialogue pour que les gens soit réinstallés conformément à leurs préférences.

Nous n’avons pas encore achevé ces jours difficiles, mais nous avons des solutions pour chacun selon leurs voeux et je suis certain que nous pourrons le faire aussi. "


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette