Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Honte arabe

Honte arabe

Editorial du Washington Post - Adaptation française de Simon Pilczer, volontaire de l’IHC

vendredi 12 août 2005
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Certains demeurent sceptiques quant au réel souci du Président Bush pour l’Afrique, et il n’y a pas de doute que les Etats-Unis pourraient et devraient en faire plus.

Mais le dernier rapport des Nations Unies sur le Soudan offre une photographie instantanée sur une question pour laquelle M. Bush a été en pointe. Jusqu’à présent cette année, les Etats-Unis ont donné 468 millions $ en assistance étrangère au Soudan, essentiellement pour l’aide humanitaire à la région occidentale du Darfour.

La contribution des USA représente 53 % de toutes les donations extérieures - proportion correspondant à environ deux fois la taille relative de la nation dans l’économie mondiale.

Quelques autres pays ont été encore plus généreux en comparaison de la taille de leurs économies, notamment la Norvège, la Suède, le Danemark et la Grande-Bretagne.

Mais la contribution de beaucoup d’autres a été gênante. Comment la France, qui se targue de son rôle dirigeant en Afrique, peut-elle donner 2 millions $ à l’appel de l’ONU cette année - un montant qui correspond à zéro pourcent quand il est arrondi par rapport au total des contributions au pays ? Même si on impute généreusement, disons, un cinquième de la donation de l’Union Européenne de 90 $ aux contribuables français, la part de la France sur la contribution totale au Soudan reviendrait à un piètre 2 %.

Il y a beaucoup d’autres coupables. Le Japon compte pour seulement 2 % du total des contributions malgré la taille de son économie ; la Chine n’a donné aucune contribution à l’effort de l’ONU, bien qu’elle ait fait des investissements importants dans le secteur pétrolier au Soudan. Mais les absents peut-être les plus frappants sont les riches pays arabes producteurs de pétrole, qui ont plus d’argent que d’idées pour le dépenser, grâce à des prix du pétrole au-dessus de 60 $ le baril. L’Arabie saoudite pour un « grand total » de 3 millions $, selon les données de l’ONU ; les Emirats Arabes Unis et le Qatar ont donné moins de 1 million $ à eux deux. Aucun autre pays arabe ne figure même sur la liste.

Cette indifférence arabe est une honte. Les victimes de la pire des crises au Soudan, au Darfour, sont des Musulmans et l’aide à des non musulmans du sud Soudan est essentielle pour soutenir le fragile accord de paix nord-sud qui aiderait les Musulmans aussi. Le Soudan partage une frontière avec la Libye et l’Egypte ; seule l’étroite Mer Rouge le sépare de l’Arabie saoudite. Les Arabes ont toutes les raisons de prendre soin du Soudan, et pourtant ils en ont beaucoup moins fait que des pays éloignés comme la Norvège, qui a une économie en gros de même dimension que l’Arabie saoudite.

Ecrivant sur la page opposée le mois dernier, Joseph Britt notait : « Nous en avons beaucoup entendu depuis le 11 septembre 2001, sur la façon dont les arabes sont humiliés, qu’on leur fait honte, qu’ils éprouvent du ressentiment en étant considérés par l’Occident comme inférieurs d’une certaine façon ». M. Britt poursuivait : « Peut-être est-il temps de dire simplement que la meilleure manière de gagner le respect est à travers des actes dignes de respect ».


http://www.washingtonpost.com/wp-dy...


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette