Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Des jeunes gens bien comme il faut

Des jeunes gens bien comme il faut

Pierre Lefebvre © Primo Europe (avec Jean-Pierre Chemla et Laurent Chikly)

jeudi 14 juillet 2005
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

La Grande-Bretagne découvre avec effroi dans la presse que quatre jeunes gens, nés sur son sol, ont commis les attentats de Londres en se faisant sauter avec leurs bombes.

Le Daily Mail a donné les identités de trois des quatre suspects vivant dans le West Yorkshire, dans le nord de l’Angleterre : Shehzad Tanweer, un diplômé en sciences du sport de 22 ans, passionné de football et de cricket, Mohammed Sadique Khan, un père de famille de 30 ans, et Hasib Mir Hussain, un jeune homme de 19 ans.

Le quatrième poseur de bombes a également été identifié par la police britannique. L’homme viendrait de la région de Leeds.

« C’étaient quatre jeunes Britanniques ordinaires, qui habitaient des maisons britanniques ordinaires, qui aimaient le football et les filles (...) Alors comment ont-ils pu devenir des kamikazes assassins ? » s’interrogeait en « une » le Daily Mirror.

Les médias et spécialistes européens vont devoir réviser leur catéchisme.

Ceux qui, hier encore, excusaient les mouvements terroristes palestiniens en clamant que ces gestes étaient une réponse à la misère et à l’oppression pourraient aujourd’hui faire amende honorable. Mais ils n’en ont pas le temps. L’actualité presse et les médias sont bien obligés de parler du tour de France.

Bruno Etienne, islamologue français, déclarait en 2003 : «  loin de constituer une cinquième colonne, 90 % des Français d’origine immigrée sont intégrationnistes et consuméristes. Et l’on pourrait en dire autant des Turcs d’Allemagne ou des Pakistanais d’Angleterre ». Il avoue aujourd’hui son incompréhension sur RFI : « on constate que les gens qui font les attentats sont des nantis cultivés et occidentalisés » et pakistanais (ndlr Primo).

Le professeur d’Aix en Provence affirme aussi que ce sont les régimes arabes corrompus qui sont visés par ces attentats. Le Londonien appréciera, pour peu que la voix de Bruno Etienne parvienne jusqu’à Londres, ce qui reste à prouver.

Ainsi donc, un attentat commis à Londres visait en fait les régimes arabes. Rendons lui justice : il s’affirme spécialiste de la géopolitique arabe. Il n’a jamais prétendu être un spécialiste de la géographie tout court.

Nous attendions Labévière, de RFI : nous l’avons eu. « En effet, le terreau naturel du terrorisme se nourrit de l’instabilité et des crises internationales au premier rang desquelles l’Irak et le conflit israélo-palestinien  ». Ce pauvre éditorialiste ne conçoit même pas de rédiger un article sans mentionner au moins une fois Israël. Et jamais pour lui tresser des couronnes.

S’est-il senti visé par l’excellent édito de Denis Jeambar dans l’Express ? « Mais où sont-ils passés, tous ces héros de la paix au Proche-Orient, ces donneurs de leçons qui ont fait d’Ariel Sharon leur bouc émissaire, un massacreur de Palestiniens et un faucon, fauteur de guerre ? Les voici, à présent, muets comme des carpes .../...Alors que l’Histoire se remet en marche avec le retrait israélien de la bande de Gaza, soudain ils se taisent, pisse-vinaigre pris à contre-pied, incapables de concéder qu’ils se sont trompés et prêts à expliquer que tout reste à faire  ».

Malheureusement, force est de constater que Labévière n’est pas muet. Mais il a l’intelligence et la faculté d’analyse du poisson susnommé. Il ne parvient pas - il est loin d’être un cas isolé - à envisager une seule seconde que le terrorisme fanatique puisse avoir une autre origine que le retour du peuple juif sur sa terre.

Richard Labévière ne pisse pas le vinaigre. Il le boit, et goulûment. Ses rôts « érfiesques » n’en sont que plus acides.

Le tiers-mondisme enturbanné

Comme il est coûteux pour beaucoup d’avouer qu’ils n’ont rien compris à ce nouveau totalitarisme religieux. L’islamisme, ce tiers-mondisme enturbanné, n’aura de cesse d’éradiquer toute démocratie et son corollaire, toute présence juive sur la surface de la terre. Et ce sont les mêmes, ici en France, qui, souvent, préfèrent pointer du doigt la « juiverie mondiale », la grande responsable de tous nos maux.

Pour certains, il est rassurant de se croire sous la menace de forces judéo-maçonniques occultes, certes machiavéliques dans leur représentation imaginaire mais encore à peu près « civilisées », que sous celle des islamistes.

Car cela signifierait que nous aurions 1,5 milliard d’hommes et de femmes avec un projet hégémonique mondial dont le fer de lance serait une armée de fantassins armés de couteaux de boucher, prêts à égorger tout terrien rétif au nouvel ordre mondial qu’ils chercheraient à imposer.

Et cette idée est proprement insupportable pour certains. C’est pourquoi ils cherchent à lui substituer une représentation irréelle mais, au fond, plus rassurante.

Le mal, désormais bien identifié, dont doit s’expurger le monde arabo-musulman ne se limite pas au sous-développement. C’est bien plutôt le ressentiment historique d’une civilisation qui n’a pas supporté d’être distancée, depuis trois siècles, par sa rivale chrétienne. Enkysté dans la tradition, incapable de se réformer, le monde islamique, au lieu de se donner les moyens de ses ambitions, cherche à renouer avec un âge d’or mythique tout en rendant l’Occident coupable de ses propres insuffisances.

Et c’est Israël qui trinque

L’actualité, en sa cruelle exigence, vient de rappeler que le mal qui a frappé Londres et qui, demain, frappera Paris, tue et mutile depuis 30 ans en Israël.

C’est une certaine conception de l’existence qui est visée à Netanya comme à Londres.

Mais l’attention des médias, qui ont quasiment passé sous silence le drame de Netanya, vient d’être à nouveau éveillée par les opérations de Tulkarem. Peu de bruit quand Israël subit une nouvelle fois la terreur aveugle, mais beaucoup d’éclat quand Israël se défend. C’est ainsi depuis 1948.

Ils sont coupables de meurtre avec préméditation

Les auteurs des attentats de Londres ne sont pas de pauvres victimes manipulées. Ce sont des meurtriers, suffisamment habiles et prévoyants pour se payer quelques voyages en Afghanistan et au Pakistan afin de s’entraîner au maniement d’explosifs. Ils aiment le cricket, le foot et les filles...mais envisagent sans remord de pratiquer le meurtre de masse.

Ils pervertissent la foi qui les anime, à moins que celle-ci ne soit irrémédiablement et consubstantiellement liée à la violence. Hypothèse qu’il est permis d’avancer, tant l’immense majorité des musulmans, en France et en Europe, reste statique et coite devant l’horreur chaque jour dispensée (1).

30 enfants irakiens de moins de 15 ans viennent de mourir dans l’explosion d’une voiture pilotée par un nazislamiste aux environs de Bagdad. Sans doute faisaient-ils partie de cette coalition mondiale dont le but est d’humilier et de désespérer le monde arabo-musulman...

30 enfants sacrifiés, en tout cas, sur l’autel d’une mystification relayée en Europe par « d’éminentes » personnalités comme, par exemple, Hubert Védrine ou Pascal Boniface.

Quelle guerre, quelle occupation peut justifier un tel cynisme ?

Le jour où, dans toutes les synagogues, vous entendrez les prêches de rabbins appelant les juifs du monde entier à tuer des Arabo-musulmans où qu’ils se trouvent sur cette terre, le jour où vous verrez des mères juives fières de savoir que leur fils ou leur fille s’est fait exploser dans un autobus afin de tuer le plus de civils arabes, le jour où vous verrez une jeune fille juive tellement pleine de haine qu’elle est prête à se faire déchiqueter dans l’hôpital où elle a reçu et va encore recevoir des soins, le jour où vous verrez dans les livres scolaires israéliens des incitations à la haine des Arabes, ce jour là, les médias (Labévière en tête) pourront nous parler de l’oppression israélienne.

Il faudra bien qu’ils se l’avouent. C’est une certaine conception de l’existence qui est visée à Netanya comme à Londres. Une existence ou l’on doit se sentir libre d’aimer ou pas, libre de croire ou pas, libre de changer de conviction, de croyance.

Mais cette liberté est exigeante. Elle implique de ne plus se soumettre aux religions et aux idéologies, d’accepter de marcher, parfois dans le vide, en renonçant aux confortables sécurités du dogme ou de la bien-pensance.

Il faut savoir partir, créer, lire et comprendre. Que les terroristes de Londres et de Netanya ne soient pas absous ! Qu’ils portent, s’il existe, même jusque dans l’au-delà, la responsabilité de leurs crimes.

Mais de grâce ! Abandonnons une bonne fois pour toutes ces chimères si rassurantes qui veulent nous faire croire que seules la misère et le conflit israélo-palestinien sont responsables du terrorisme international.

Il faut affronter cette réalité moins facile : nous sommes en guerre contre un vrai fascisme aux ambitions totalitaristes qui n’a besoin d’aucune justification pour se développer. Il continuera à nous attaquer quand bien même la paix sera signée au Proche-Orient (2).

La dernière fois que le monde libre a affronté le fascisme, il en est sorti vainqueur.

Mais il a dû en passer par « du sang, de la sueur et des larmes »...


1 - à la notable exception du MMLF <http://www.mmlf.org/index.php> et du MIL <http://www.m-i-l.org/>
2 - N’en déplaise même à Tony Blair qui semble, pour des raisons politiques évidentes, accepter cette explication.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette