Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Israël tente de sauver 50 palestiniens condamnés à mort par l’Autorité (...)

Israël tente de sauver 50 palestiniens condamnés à mort par l’Autorité palestinienne dans l’indifférence coupable des médias occidentaux

Par Yuval Yoaz (Ha’aretz) -

mercredi 8 juin 2005
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

transmis par Nicolas - www.bethel-fr.com
Le gouvernement israélien a lancé une initiative diplomatique importante pour tenter d’empêcher l’Autorité Palestinienne (AP) d’exécuter une cinquantaine de Palestiniens qui ont été déclarés coupables de collaboration avec Israël et condamnés à mort par une cour militaire.

L’ambassadeur des Etats-Unis en Israël, Dan Kurtzer, figure au nombre des personnes qui ont fait appel auprès des fonctionnaires de l’AP. Israël a aussi fait savoir à l’AP qu’il ne continuerait pas à libérer les prisonniers palestiniens retenus en Israël si l’AP ne prenait pas la décision d’annuler les exécutions.

400 prisonniers palestiniens ont été libérés la semaine dernière seulement lorsque l’AP a assuré Israël qu’il n’était pas question de mettre en œuvre la condamnation.

Il y a 3 mois que le Président de l’AP, Mahmoud Abbas, a annoncé qu’il avait donné l’autorisation d’exécuter une cinquantaine de palestiniens coupables de collaboration avec l’Armée Israélienne. Peu de temps après, le responsable des cours militaires de l’AP, Saeb Al-Kidwa, a déclaré que les exécutions des 15 premiers hommes auraient lieu dans les semaines à venir.

A la suite de cela, le ministre de la justice israélien, Tzipi Livni et le conseiller du premier ministre, Dov Weissglas, ont fait appel à plusieurs personnalité de l’AP, y compris les ministres Sufyan et Saeb Erekat. Ils ont dit qu’Israël ne tolérerait pas ces exécutions, que les prisonniers aient réellement collaboré ou non.

La position israélienne a été réitérée durant une réunion du comité sur la question des prisonniers qui a eu lieu le 8 mai dernier. Les représentants de l’AP ont alors informé leurs collègues israéliens qu’Abu Mazen n’avait aucune intention de mettre en œuvre les exécutions. Le procureur a informé la Haute Cour de Justice d’Israël de la position de l’AP après qu’Ida Nudel ait demandé à la cour d’ordonner au gouvernement israélien d’insister par la voie diplomatique et, si nécessaire, par la force militaire, pour garantir la sécurité des personnes qui ont travaillé pour lui.

Suite aux assurances de l’AP sur le fait que les condamnations ne seraient pas mises en œuvre, la Haute Cour a décidé de rejeter la pétition sans même en discuter. Dans ses raisons pour sa décision, la Cour a noté que le gouvernement devait trouver d’autres formes d’action pour s’assurer que les exécutions ne soient pas mises en œuvre.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette