Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Ahlam Tamimi, terroriste du Hamas libérée de prison, se souvient de (...)

Ahlam Tamimi, terroriste du Hamas libérée de prison, se souvient de l´attentat du Sbarro à Jérusalem

MEMRI L’Institut de recherche des medias du Moyen-Orient

mardi 21 août 2012
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Voir les extraits sous-titrés en anglais sur MEMRI TV : http://www.memri.org/clip/en/0/0/0/0/0/0/3539.htm
Ci-dessous des extraits d´une interview d´Ahlam Tamimi, terroriste du Hamas libérée de prison. L´émission a été diffusée sur la télévision du Hamas Al-Aqsa, le 12 juillet 2012.<

Ahlam Tamimi : Seize sionistes ont été tués.

Interviewer : Le bruit de l´explosion était-il... ?
Ahlam Tamimi : Retentissant. Le moudjahid Abdallah Barghouti a fait un travail parfait en fabriquant la guitare [qui contenait la bombe] et les résultats ont stupéfié tout le monde, grâce à Allah.

[...]

Ensuite, quand je suis montée dans le bus, les Palestiniens autour de la Porte de Damas [à Jérusalem] étaient tous en train de sourire. On pouvait sentir que tout le monde était heureux. Dans le bus, personne ne savait que c´était moi qui avais dirigé [la bombe humaine vers sa cible]… Je me sentais bizarre, parce que j´avais laissé [la bombe humaine] Izz l´Al-Din derrière moi, mais à l´intérieur du bus, ils se félicitaient tous. Ils ne se connaissaient pas, mais ils échangeaient des salutations.

[...]

Alors que j´étais assise dans le bus, le chauffeur a allumé la radio. Mais d´abord, laissez-moi vous parler de l´augmentation progressive du nombre de victimes. Alors que j’étais dans le bus et que tout le monde se félicitait, ils ont dit à la radio qu´il venait d´y avoir un attentat martyre au restaurant Sbarro, et que trois personnes avaient été tuées. Je dois avouer que j´étais un peu déçue, car j´espérais un bilan plus important. Pourtant quand ils ont dit « trois morts, » j´ai dit : « Allah soit loué ».

Interviewer : Etait-ce une station de radio israélienne ou palestinienne ?
Ahlam Tamimi : Cette station était dans la langue sioniste, et le conducteur traduisait pour les passagers.

[...]

Deux minutes plus tard, ils ont dit à la radio que le nombre était passé à cinq. Je voulais cacher mon sourire, mais je n´y arrivais pas. Allah soit loué, c´était merveilleux. Au fur et à mesure que le nombre de morts continuait d´augmenter, les passagers applaudissaient. Ils ne savaient même pas que j´étais parmi eux.

Sur le chemin du retour [vers Ramallah], nous sommes passés par un barrage de police palestinien ; les policiers riaient. L’un d´entre eux a sorti la tête pour dire : « Félicitations à nous tous. » Tout le monde était heureux.

(…)


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette