Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Sommet Extraordinaire de l’Organisation de la Coopération Islamique de La (...)

Sommet Extraordinaire de l’Organisation de la Coopération Islamique de La Mecque : zizanie en vue...

Hélène Keller-Lind

mardi 14 août 2012
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Buts affiché de ce Sommet Extraordinaire de l’Organisation de la Coopération Islamique organisé à La Mecque les 14 et 15 août : examiner ce qui agite le monde islamique, notamment le dossier syrien, et tenter de ressouder l’Oummah, alors que, souligne le monarque saoudien, puissance invitante, « division et sédition menacent le monde musulman ». L’un des challengers du roi Abdullah, Mahmoud Ahmadinejad, veillera aux intérêts de son allié syrien qui, lui, ne sera pas représenté...Et l’Iran agite le spectre du complot américano-sioniste comme source de tous les maux.

Un Sommet où s’affronteront Arabie Saoudite et Iran

Ce Sommet Extraordinaire convoqué par l’Organisation de la Coopération Islamique – OCI –, regroupant 57 pays, qui se tiendra les 14 et 15 août, en cette fin de Ramadan à La Mecque, sur invitation du roi saoudien Abdullah, risque fort d’être agité. La question syrienne sera au cœur des débats, en l’absence de représentants syriens mais en présence de l’allié de Bachar Al-Assad, l’Iranien Ahmadinejad, rival régional de l’Arabie saoudite.

C’est d’ailleurs sur le terrain de ce dernier, à Téhéran, que se tiendra à la fin du mois la seizième Conférence des Pays Non Alignés, ce qui, selon un député iranien, « est un symbole de la puissance de l’Iran qui joue un rôle effectif dans les événements mondiaux ». Au programme de cette Conférence, à laquelle « participeront 120 pays, l’Éveil islamique, la Palestine et les crimes qu’y commet le régime sioniste ... »

Le roi saoudien a averti que « division et sédition » menacent l’Oummah – ensemble des pays musulmans – et qu’il fallait forger unité et consensus pour les confronter. L’agence de presse iranienne IRNA, elle, cite le Président iranien qui a déclaré : « une grande partie de l’énergie des gouvernements et des groupes islamiques est consacrée à se disputer et à s’affronter. J’espère que le sommet va se focaliser sur le renforcement de l’unité et l’affaiblissement des haines » parmi les pays musulmans. Mais IRNA ajoute que « la particularité du sommet de cette année réside dans l’étude des dossiers d’Al-Qods, la question palestinienne et celle de l’épuration ethnique en Birmanie » sans dire un mot de la Syrie

Cachez ce dossier syrien que je ne saurais voir et regardez mes boucs émissaires

Pourtant, « le dossier syrien sera en tête des priorités » déclarait le Secrétaire général de l’Organisation de Coopération Islamique (Oci), Ekmeleddin Ihsanoglu. Une évidence que Téhéran feint de ne pas voir, sortant Jérusalem et les Palestiniens de son chapeau, dans le rôle d’éternels boucs émissaires...

Syrie très présente dans les activités diplomatiques iraniennes, par ailleurs. En effet, une Conférence sur pays vient de se terminer à Téhéran, à la satisfaction du régime de Bachar al-Assad. Commentaire du ministère des Affaires étrangères iranien : « Nous voulons que l’opposition s’assoie autour de la table avec le gouvernement syrien et qu’ils coopèrent afin que la mise en oeuvre des réformes soit accélérée et aide à mettre fin aux violences", a indiqué le ministère iranien des Affaires étrangères Ali-Akbar Salehi au terme d’une conférence de quatre heures à Téhéran en présence des représentants de 29 nations, dont la Russie, la Chine et l’Inde »

« L’axe du mal » revu et corrigé par Syrie et Iran :tragi-comique

Par ailleurs, une déclaration de l’ambassadeur de Syrie en Iran faite à l’occasion de cette conférence, rapportée par l’agence de presse iranienne Fars News serait comique si elle n’était tragique. Ce dernier, en effet, détournant une expression utilisée pour décrire l’alliance Téhéran / Damas, qualifie Israël et les États-Unis « d’axe du mal ».Il déclarait, en effet, : « la Syrie est en guerre avec un axe du mal forgé à Washington et Tel Aviv, rejoint par un certain nombre de pays arabes et occidentaux ». Il précisait : « le but de ce complot est de frapper la nation et le gouvernement syriens parce que la Syrie a toujours fait partie de l’axe de résistance s’opposant au rôle des États-Unis et du régime sioniste qui recherchent à assoir leur hégémonie que la région ».
Selon Hamed Hassan, « le régime sioniste est la menace principale contre la paix dans la région ».

Réécrivant l’histoire des troubles en Syrie, Fars News souligne que « les rebelles » qui se plaignaient de ne plus avoir de munitions il y a quatre mois disposent d’une abondance d’armes « après que l’Arabie saoudite, le Qatar et d’autres pays du Golfe ont décidé de fournir des millions de dollars tous les mois » Or, l’Arabie saoudite reçoit ce Sommet de l’OCI, le Qatar et « d’autres pays du Golfe » y participeront.

On voit là dans quel état d’esprit Mahmoud Ahmadinejad est arrivé à La Mecque et on peut prévoir ce que sera le climat de ce Sommet de l’OCI, qui sera tout, sauf consensuel...


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette