Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Enfants Palestiniens en première ligne de la terreur

Enfants Palestiniens en première ligne de la terreur

par Arieh O’Sullivan, chroniqueur, Paru dans Jérusalem Post en français du 29 septembre, 2003 - diffusé par Info Sion (extraits)

mardi 30 septembre 2003
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Une patrouille de l’armée israélienne a appréhendé deux jeunes palestiniens au nord du point de passage de Soufa vendredi 26 septembre dans la soirée alors qu’ils essayaient de se faufiler à travers la clôture de sécurité entourant la bande de Gaza. Lorsque les garçons se sont approchés de la clôture, ils ont repéré la patrouille, ont pris peur, ont traversé, et ont été capturés par les soldats.

Les deux garçons, âgés de 15 et 16 ans, ont dit aux soldats qu’ils avaient été envoyés par un adulte pour récupérer des armes et du matériel illégal. Ils ont dit à leur interrogateur que l’homme en question leur avait offert de l’argent pour qu’ils se faufilent à travers la clôture (sujette à une surveillance accrue) et qu’ils ramènent des sacs à dos qui les attendaient non loin de là. D’après l’armée, dans les sacs, il y avait, selon les dires des jeunes appréhendés, un téléphone portable, des armes, et d’autres objets.

Selon des sources militaires, malgré les recherches menées pendant tout le week-end, les sacs n’ont pas été retrouvés. Ces recherches ont toutefois permis aux soldats de découvrir deux grosses bombes placées sur la route de patrouille empruntée par les forces israéliennes. Les bombes pesaient entre 40 et 50 kg chacune, et devaient exploser au passage d’un véhicule blindé sur le détonateur. Plus tôt, des soldats avaient repéré des Palestiniens en train de creuser dans cette zone. Les soldats ont alors tiré en guise d’avertissement. Les hommes ont riposté et se sont enfuis.

Des sources militaires ont indiqué que le premier incident était un nouvel aspect de l’usage « cynique » des enfants par les organisations terroristes palestiniennes. Le 14 septembre, deux garçons palestiniens âgés de 10 et huit ans ont été attrapés près de la clôture de sécurité à proximité du point de passage de Kissoufim. Ils ont dit qu’un homme avec un chien les avait envoyés en direction de la clôture pour tester la réaction de Tsahal.

En janvier, deux garçons palestiniens armés de couteaux s’étaient infiltrés dans la localité juive de Netzarim. Les soldats ont capturé les deux adolescents, blessant légèrement l’un deux. Il s’est avéré que les deux jeunes, âgés de 17 et 14 ans, étaient frères, Ismaïl et Ahmed al-Khnajra.

Une semaine avant cet incident, trois adolescents palestiniens avaient tenté de se faufiler dans la localité juive de Elei Sinaï. Les soldats, repérant trois silhouettes, ont ouvert le feu en leur direction. Il s’est avéré que les jeunes n’étaient armés que de couteaux. C’est le Comité populaire séparatiste qui leur avait confié la mission.

« La fréquence de ces incidents est la preuve de l’usage cynique d’enfants et de jeunes innocents par les différentes organisations terroristes pour accomplir des actes hostiles contre des cibles israéliennes », a déclaré une source militaire.

Selon d’autres sources, il y a de plus en plus d’incidents impliquant des jeunes ou des enfants (certains sont mêlés à des attaques et ont même tenté de devenir des terroristes suicidaires ou de mettre en scène des attentats-suicide).

« C’est le résultat de la haine et de l’incitation qu’on leur inculque contre Israël et ses citoyens », expliquait une source militaire.

Des jeunes palestiniens ont aussi trouvé la mort lors de protestations et d’émeutes. Il y a tout juste deux semaines, des soldats ont abattu un jeune de 15 ans, qui essayait vraisemblablement de défaire la clôture de sécurité entourant l’aéroport d’Atarot au nord de Jérusalem.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette