Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Hitler et Téhéran sur la même longueur d’ondes et un monde qui ne comprend pas, (...)

Hitler et Téhéran sur la même longueur d’ondes et un monde qui ne comprend pas, pour le ministre des Affaires étrangères d’Israël

Hélène Keller-Lind

mercredi 27 juin 2012
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

En réaction aux déclarations clairement antisémites du Premier vice-Président iranien qui, au cours d’une conférence internationale sur la drogue à Téhéran, rendait le Talmud et « les Sionistes » responsables du trafic de drogue dans le monde, le ministre des Affaires étrangères d’Israël souligne que de similaires tirades antisémites d’Hitler avaient été minimisées, elles aussi, en leur temps. De plus, dit-il, les représentants de l’ONU ou de pays européens qui participent à des conférences à Téhéran légitiment le régime des ayatollahs.

Talmud et « Sionistes » responsables du trafic de drogue visant à détruire les non-Juifs

Lors de la Journée Internationale sur la toxicomanie qui s’est tenue à Téhéran le 26 juin dernier, le Premier vice-Président d’Iran, Mohammad Reza Rahimi, « condamnait les Sionistes pour inciter au commerce de la drogue et à la toxicomanie de par le monde dans le but d’annihiler les communautés non juives pour suivre l’enseignement du Talmud ». C’est ainsi que l’agence de presse Fars News résumait la teneur des propos qu’avait tenus ce haut responsable iranien.

Parmi ses déclarations, l’agence de presse iranienne cite d’autres perles telles que « Le livre [ le Talmud ] leur enseigne comment détruire les non-Juifs pour protéger les embryons dans l’utérus d’une mère juive ». Ce dirigeant iranien donnait pour « preuve » de l’implication des Sionistes dans ce complot juif à l’échelle mondiale, le fait que, affirmait-il, « on ne trouve aucun toxicomane parmi les Sionistes [ comprendre Juifs ] ».

Un Iran se présentant comme protecteur de l’Europe grâce à un combat altruiste contre le trafic de drogue, pendaisons comprises

Dans un pays où l’on pend ceux qui sont accusés d’être des trafiquants de drogue et dont le combat contre ce fléau est pourtant donné en exemple par l’ONU, le vice-Président s’enorgueillissait du fait que « la république Islamique est le pays qui est en pointe dans le combat contre le trafic de drogue après avoir réalisé 89 % des saisies d’opium dans le monde ». Et cela, toujours selon ce responsable, au prix d’un combat qui coûte « des milliards de dollars » à l’Iran et a causé la mort de « milliers de policiers » iraniens, pour empêcher les drogues cultivées en Afghanistan voisin de transiter par l’Iran pour inonder les marchés en Europe.

Et, selon la presse iranienne, c’est plus d’une tonne de drogue qui est saisie tous les jours.

On voit là la manœuvre : l’Occident est redevable à l’Iran et les déclarations violemment antisémites passent ainsi au second plan.

« Le régime iranien n’est pas composé de fous, mais de fanatiques antisémites qui ont une vision très claire du monde et un projet détaillé dont la partie centrale...est la destruction de l’État d’Israël »

Pourtant, Israël, par la voix de son ministre des Affaires étrangères, Avigdor Liberman, vient de réagir en soulignant qu’il ne s’agit nullement de propos que l’on pourrait qualifier de « fous » et donc en minimiser l’importance. « Le régime iranien n’est pas composé de fous, mais de fanatiques antisémites qui ont une vision très claire du monde et un projet détaillé dont la partie centrale, comme ils le déclarent ouvertement, est la destruction de l’État d’Israël », dit-il dans un communiqué.

Il ajoute que « la communauté internationale ne comprend pas suffisamment le grand danger que pose le régime iranien à la paix dans le monde. Hitler aussi a dit des choses « folles » et est parvenu à mettre son projet à exécution. Aujourd’hui la situation est différente et l’État souverain d’Israël ne permettra pas que l’on nuise à un seul Juif. Pourtant, tant que la communauté internationale ne reconsidèrera pas son attitude, tant que le règne des ayatollahs ne se terminera pas, on a là une recette certaine pour un désastre et la menace à la paix dans le monde demeure ».

Le ministre déplore enfin que « des représentants des Nations unies et de pays européens continuent à participer à des conférences à Téhéran où sont faites des déclarations antisémites de la pire espèce, ce qui légitime le régime des ayatollahs en Iran et représente une menace réelle à la paix dans le monde »


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette