Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Téhéran : Festival de haine à l’occasion de la visite d’Ahmed Jibril

Téhéran : Festival de haine à l’occasion de la visite d’Ahmed Jibril

Hélène Keller-Lind

lundi 11 juin 2012
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

En visite à Téhéran les 10 et 11 juin Ahmed Jibril, Secrétaire général du Front Populaire pour la Libération de la Palestine (PFLP), a été reçu par Ahmadinejad et le ministre des Affaires étrangères iranien, Ali Akbar Salehi. Ils se sont congratulés de la tournure islamique du « printemps arabe », annonciateur selon eux de la victoire sur « l’entité sioniste » - Israël -et ses alliés et de la « libération d’Al Quods » - Jérusalem -.

Renforcer la lutte contre le régime sioniste, avec le soutien de l’Iran

Les 10 et 11 juin Ahmed Jibril, Secrétaire général du Front Populaire pour la Libération de la Palestine (PFLP), était recu à Téhéran en personnage de marque. Il rencontrait d’abord le ministre des Affaires étrangères iranien, Ali Akbar Salehi. Celui-ci encourageait son hôte et « les différentes factions palestiniennes à renforcer leur unité pour lutter contre les Sionistes » en raison des « développements dans la région et compte tenu des complots du régime sioniste et de l’arrogance globale cherchant à créer des dissensions entre les pays de la région ». Selon l’agence de presse iranienne IRNA, il rappelait que l’Iran est déterminé à soutenir les Palestiniens et que la libération d’Al Quods – Jérusalem – est parmi ses priorités.

Ahmed Jibril, pour sa part, rendait hommage à l’imam Khomeini, « première personnalité à inspirer le réveil islamique et le soutien pour le front de la résistance dans la région et en Palestine ». Et il soulignait « le rôle significatif joué par l’Iran et la Syrie pour déjouer les complots du régime sioniste ». Notant qu’en dépit des pressions subies, l’Iran a « fait de grands progrès dans divers domaines ».

Un réveil islamique et un régime sioniste affaibli

Ce même jour, le Secrétaire du Conseil Suprême de la Sécurité Nationale ode l’Iran (SNSCI), Saeed Jalili, tenait des propos similaires lors de sa rencontre avec Ahmed Jibril. Se félicitant également de ce réveil islamique, il déclarait que « dans la foulée des révoltes populaires dans la région et la chute des régimes dictatoriaux, notamment celui de Moubarak en Égypte, le régime sioniste se trouve dans une situation de grande faiblesse ».

Michel Rocard avait été reçu par les mêmes personnages qu’Ahmad Jibril...

On notera que le 13 mai l’ancien Premier ministre Michel Rocard rencontrait ce même ministre iranien , puis le 14 Saaed Jalili, au cours d’une visite qui s’était déroulée à sa plus grande satisfaction, bien qu’un jeune Iranien, accusé d’espionnage pour le compte d’Israël ait été pendu pendant son séjour ...

Les combattants de la liberté doivent plus que jamais se tenir prêts

Le 11 juin, c’est Mahmoud Ahmadinejad qui recevait Ahmed Jibril et déclarait : « aujourd’hui les groupes de résistance et les combattants de la liberté devraient de tenir plus que jamais prêts. La seule manière de s’opposer aux complots de l’ennemi est de poursuivre la résistance », notant, par ailleurs que « ce régime bidon – Israël – est en fait le symbole des pays occidentaux et des États-Unis, autrement dit le régime sioniste est la porte d’entrée des pays occidentaux et des États-Unis au Moyen-Orient ». Dans l’un des discours où il appelait à rayer Israël de la carte du monde, Mahmoud Ahmadinejad avait tenu ce même raisonnement, estimant qu’Israël était une tête de pont de l’Occident dans la région et, de ce fait, devait être détruit.

FPLP

Quant au FPLP, on se souvient que Salah Hamouri, qui appartenait à ce mouvement terroriste avait été condamné par une cour israélienne pour avoir planifié un attentat avant d’être libéré comme un millier de prisonniers palestiniens en échange pour l’otage Guilad Shalit. Après sa libération il a été reçu avec tous les honneurs en France et fait citoyen d’honneur (sic) de villes françaises lors d’une tournée hexagonale d’un mois en avril dernier, diffusant un message de haine anti-israélienne...


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Articles associés

Menace iranienne
L’Iran n’a que des préoccupations « pacifiques » et « économiques » - septembre 2003
L’Iran douche les espoirs d’un accord - décembre 2010
Isral attaquera l’Iran en cas de l’chec des sanctions - février 2012
Attention à l’Iran plus que jamais - septembre 2008
La Syrie développe un missile grâce à l’Iran - février 2008
Un diplomate iranien dénonce la répression et démissionne - janvier 2010
Le Hezbollah libanais est plus fidèle à Téhéran qu’à Beyrouth - juillet 2006
Mogherini, ou l’étrange fascination pour l’Islam radical et l’Iran - juillet 2015
Iran : Ali Larijani a-t-il démissionné ou tout simplement quitté le navire avant qu’il ne coule ? - octobre 2007
Iran : Roland Dumas à la recherche d’une « résolution » à Téhéran - mars 2007
Keller-Lind Hélène
La Pape François en Terre Sainte : le Patriarcat latin de Jérusalem continue à jouer le jeu de la désinformation - mai 2014
Premier Congrès des Amis d’Israël sur fond de « nazislamisme » : entre espoir, inquiétude et indignation. - avril 2012
Négocier comme le souhaite John Kerry ? Double langage palestinien habituel - juin 2013
L’Autorité palestinienne apprentie sorcier : reconnaître État palestinien, c’est reconnaître le bienfondé du terrorisme - septembre 2011
La propagande anti-israélienne bat son plein dans la France d’après la tuerie d’Ozar Hathora - avril 2012
Invité par maint média, Benyamin Netanyahu remet les pendules à l’heure pendant que l’Iran continue à jouer la montre - octobre 2013
Sauver des vies menacées par le terrorisme ou la barrière anti-terroriste expliquée au Pape François - mai 2014
Le gouvernement de Salam Fayyad démissionne et le Premier ministre est chargé de former celui qui devrait établir un État d’ici septembre, avec l’accord de la France pour un État en 2011 - février 2011
Pierre Mauroy, la municipalité de Lille, sept banques du Nord, entre autres, participent à la désinformation anti-israélienne - août 2010
Abbas ment et ne reconnaît pas la réalité de sa politique d’incitation à la haine et la violence... - mars 2011
Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette