Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Stephen Harper reoit Benyamin Netanyahou en ami et soutien d’Isral

Stephen Harper reoit Benyamin Netanyahou en ami et soutien d’Isral

Hlne Keller-Lind

dimanche 4 mars 2012
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

C’est en grand ami d’Isral que le Premier ministre canadien, Stephen Harper, a reu Benyamin Netanyahou Ottawa le 2 mars, lui apportant un soutien sans failles. L’amiti entre les deux hommes est vidente. Sur fond de drapeaux mls la feuille d’rable rouge et l’toile de David bleue, ils ont donn une confrence de presse commune dmontrant une parfaite unit de vue. Le Premier ministre isralien s’envolant ensuite pour les tats-Unis o il doit rencontrer le Prsident Obama et s’adresser l’AIPAC.

C’est en ces termes que le Premier ministre canadien s’est adressé lors d’une conférence de presse commune avec Benyamin Netanyahou à Ottawa, le 2 février ( les gras sont ajoutés par nous ) :

« Bonjour à tous.

« Tout d’abord, Monsieur le Premier ministre, je tiens à dire ce que c’est un plaisir de vous revoir ici, au Canada.
 »Je sais que nos épouses passent un peu de temps ensemble aujourd’hui et je ne me réjouis pas simplement des discussions que nous avons eues et des discussions que nous allons avoir, mais aussi de passer un peu de temps avec vous et je suis ravi que vous puissiez passer un excellent moment avec nous ici au Canada à cette occasion.
"Mesdames et Messieurs, au cours de nos réunions, le Premier ministre Netanyahou et moi avons discuté de priorités économiques, y compris les négociations sur l’élargissement et la modernisation de notre accord de libre-échange et une coopération accrue en science et technologie.
« Nous avons également discuté de questions de sécurité d’intérêt mondial.
 »Comme nous le savons tous, c’est un moment particulièrement difficile au Moyen-Orient.« Le Canada continuera à collaborer avec nos partenaires internationaux pour faire pression sur le régime d’Assad en Syrie, pour qu’il arrête de tuer son propre peuple et qu’il démissionne immédiatement.

« Nous allons continuer à travailler avec la communauté internationale pour faire pression sur le régime iranien pour qu’il abandonne son programme d’armes nucléaires et autorise immédiatement les inspecteurs internationaux à inspecter l’ensemble de ses sites nucléaires et se conforme aux résolutions du Conseil de sécurité.
 »Et bien sûr, nous allons continuer à défendre le droit d’Israël à exister, en tant qu’État juif, dans la paix et la sécurité.
« Le Canada continuera de faire sa part pour parvenir à une paix globale, juste et durable dans la région.

"Encore une fois, je suis ravi de vous accueillir ici, Monsieur le Premier ministre, et j’attends vos commentaires avec impatience ».

Dans sa réponse, se félicitant de l’accueil chaleureux de son homologue canadien, du gouvernement et du peuple canadien, Benyamin Netanyahou évoque « une coopération sans précédent entre les deux pays dans tous les domaines », « une affinité naturelle », souhaitant aussi qu’il y ait plus de commerce et d’investissements entre les deux pays.

Mais il insiste surtout sur ce qu’il appelle « un océan de problèmes au Moyen-Orient », avec « la boucherie en Syrie que condamnent toutes les nations respectables » et bien entendu, « le plus problématique de tous, à savoir l’Iran qui poursuit implacablement un programme d’armement nucléaire ». Évoquant le poids des sanctions qui poussent apparemment l’Iran à vouloir reprendre des négociations, il réaffirme privilégier une solution pacifique mais met toutefois en garde la communauté internationale car l’Iran peut « jouer la montre » comme cela a déjà été fait par le passé, des négociations ne servant, en fait, qu’à permettre au régime de Téhéran d’avancer dans son programme militaire. Ce qui serait un piège. Autre nécessité : s’assurer que l’Iran cesse d’enrichir de l’uranium et qu’il ne reste rien en Iran lui permettant de reprendre ce programme nucléaire militaire.
Benyamin Netanyahou terminait en disant combien il est important pour lui et le peuple israélien de se retrouver avec des amis tels que Stéphane Harper, qui partagent les mêmes valeurs, que ce soit au Canada ou aux États-Unis.
http://www.youtube.com


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette