Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Après à la proposition de conférence du Premier Ministre Britannique Tony (...)

Après à la proposition de conférence du Premier Ministre Britannique Tony Blair, Mahmoud Abbas est pour, Ahmed Koreï contre

vendredi 24 décembre 2004
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Le 9 janvier, les Palestiniens éliront le successeur d’Arafat, dont la mort, en novembre, a été suivie d’initiatives diplomatiques visant à relancer le processus de paix régional.

Le candidat du Fatah, Mahmoud Abbas, est le grand favori de la présidentielle. Apprécié par les Etats-Unis, Abbas (Abou Mazen) s’est prononcé pour l’arrêt de la violence et devrait encourager la reprise des négociations avec Israël.

Abbas a fait bon accueil à la proposition du Britannique Tony Blair d’organiser une conférence le mois prochain à Londres sur les réformes auxquelles doivent procéder les Palestiniens.

Mais Ahmed Koreï s’est opposé jeudi à ce projet en déclarant que l’important était surtout d’organiser une conférence de paix. Le Premier ministre palestinien n’est pas en position de décider seul de la réponse au dirigeant britannique, mais ses propos révèlent la division des nouveaux dirigeants palestiniens après la disparition d’Arafat.

Evoquant le point de vue de Blair, selon lequel des réformes palestiniennes sont nécessaires pour que le processus de paix puisse progresser, Koreï a déclaré : « Nous rejetons ces propos. Ils sont inacceptables, nous sommes capables et avons les moyens voulus pour la paix et les négociations. »C’est la partie israélienne qui a besoin de rééducation pour la paix, pas nous (...) Nous avons besoin d’une conférence de paix et non pas d’une réunion.« Au scrutin municipal, le Fatah - qui veut édifier un Etat sur les territoires conquis par Israël en 1967 - faisait face à une opposition »musclée des groupes islamistes, qui participent à de telles élections pour la première fois - bien qu’ils boycottent la présidentielle de janvier.

Si le Hamas réalisait un bon score, Abbas aurait plus de difficultés à imposer le désarmement des groupes radicaux ou un cessez-le-feu après la présidentielle...

Les résultats sont attendu pour demain Samedi 25 décembre ...


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette