Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Le “deux-poids-deux-mesures” majoritaire contre Israël.

Le “deux-poids-deux-mesures” majoritaire contre Israël.

Par Manfred Gerstenfeld - ynetnews.com | Adapté par Marc Brzustowski

lundi 28 novembre 2011 - Date de publication antérieure : 23 octobre 2011
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

L’Etat d’Israël est confronté à de nombreux cas de « deux-poids-deux-mesures », mais nous pouvons et devrions répliquer. L’usage du “deux poids –deux mesures” à l’encontre d’Israël imprègne des pans entiers de l’opinion majoritaire dans le monde. On rencontre ce phénomène aux Nations-Unies et dans beaucoup de ses organismes, au sein des gouvernements, dont certains occidentaux, dans les principaux médias – parmi lesquels la BBC est un des mieux étudiés, des institutions académiques, des ONG, des églises libérales et ainsi de suite…

La définition de la notion de ”deux-poids-deux-mesures” est assez simple. Selon le Dictionnaire en ligne de Cambridge, c’est : « Une règle ou une norme de bon comportement dont on attend, de manière inéquitable, que certains s’y plient ou la réalisent, alors que d’autres en sont dispensés » [1]. On reconnaît fréquemment que l’usage du « deux-poids-deux-mesures » contre les Juifs a été au cœur de l’antisémitisme tout au long des siècles. -

Nathan Sharansky, lorsqu’il a défini comment étudier l’antisémitisme concernant Israël, a inventé le « test en 3 D » : Diabolisation, Deux-poids-deux-mesures, Délégitimation [2]. L’Agence Européenne des Droits Fondamentaux, une agence communautaire, qualifie d’antisémitisme les manifestations qui prennent Israël pour cible, en appliquant le « deux-poids-deux-mesures », et en requérant de lui une attitude qu’on n’attend d’aucun autre pays démocratique [3]. -

Sept catégories -
Les cas de “deux-poids-deux-mesures” peuvent être répartis en sept catégories, dont certaines se chevauchent. -

  • · -Une, d’entre elles est primordiale, et consiste en déclarations unilatérales ou en reportages biaisés. La récente troisième Conférence de Durban, à New York, était encore un exemple de l’usage fréquent du « double-standard » contre Israël, dans le cadre de l’ONU. Un exemple supplémentaire : Le Secrétaire-Général Ban-Ki-Moon s’est félicité de l’élimination ciblée d’Osama Ben Laden, par les Etats-Unis, en 2011. L’élimination du dirigeant du Hamas, Cheikh Yassin, en 2004, par Israël, avait, quant à elle, été condamnée par le Secrétaire Général d’alors, Kofi Annan. La Commission Européenne, aux côtés des gouvernements britanniques et français, et tant d’autres, avaient réagi avec la même duplicité. -
  • · -Une seconde catégorie est l’autocensure consciente ou l’omission d’informations essentielles qui apporteraient une vision équilibrée. Après le lynchage de deux soldats de réserve israéliens, à Ramallah en 2000, Ricardo Christiano, de la télévision d’Etat italienne RAI, avait écrit une lettre aux Palestiniens, déclarant que c’était une autre station italienne qui avait diffusé les images. Il avait insisté sur le fait que lui-même ne les aurait jamais rendues publiques [4]. -
  • · -Une troisième catégorie concerne la disproportion [des répliques]. Les medias et un grand nombre d’ONG traitant des droits de l’homme observent Israël à travers une loupe grossissante et, par contre, ignorent de façon répétée, des crimes majeurs dans les Etats musulmans. -
  • · -Il existe encore une autre catégorie, qui est l’ingérence dans les affaires internes d’Israël. Le dirigeant du Parti Libéral britannique et adjoint au Premier Ministre du Royaume-Uni, Nick Clegg, a déclaré que le gouvernement n’agissait pas dans les intérêts du peuple israélien [5]. On devrait lui demander quand il a dit quelque chose de semblable, par le passé, à propos du gouvernement tunisien de Zine Al Abidine Ben Ali, du gouvernement égyptien d’Hosni Moubarak ou de quelques autres. -
  • · -Une cinquième catégorie correspond aux actes discriminatoires. Dore Gold relate qu’en 1997, lorsqu’il était ambassadeur d’Israël aux Nations-Unies, les Etats arabes sont parvenus à convoquer en urgence une session spéciale de l’Assemblée Générale, au sujet de la construction, par Israël, de résidences sur la colline d’Har Homa. Gold avait découvert qu’il n’y avait pas eu de convocation de sessions d’urgence équivalentes lorsque les Soviétiques ont envahi l’Afghanistan ou la Tchécoslovaquie, ni lorsque le Vietnam a envahi le Cambodge, ni la Turquie, dans le cas de Chypre [6]. -
  • · -Une sixième catégorie relève de l’application du “deux-poids-deux-mesures” dans le droit international. -
  • · -Un septième type de « double-standard » est le moins connu. On peut l’appeler le racisme humanitaire [7]. Il attribue intrinsèquement une responsabilité réduite aux peuples faibles et non-blancs. C’est du racisme, parce que, moins certains peuples sont tenus pour responsables de leurs actes, plus ils sont assimilés à des peuples attardés, ou même à des animaux. L’auteure Ayaan Hirsi Ali m’a dit que lors de ses études d’assistante sociale aux Pays-Bas, on lui avait enseigné que le racisme ne se manifestait uniquement que parmi les peuples blancs. Elle se rappelait que : « sa famille en Somalie, cependant, l’avait élevée comme une raciste » et lui avait dit que, « Nous, les Musulmans, étions très supérieurs aux Chrétiens kenyans. Pour ma mère, ce sont à moitié des singes » [8]. -

    Il est typique, de la part des racistes humanitaires, de tenir Israël pour responsable de quoi qu’il fasse contre le terrorisme. La responsabilité palestinienne dans les attentats-suicide, les attaques de missiles et la glorification des meurtriers de civils est réduite au strict minimum. -
    Beaucoup d’individus et d’organisations qui appliquent le “deux-poids-deux-mesures” à l’encontre d’Israël, le font de façon fréquente. On peut suivre régulièrement leurs déclarations et leurs actes sur Internet. On n’a pas besoin de les étaler tous en même temps, mais juste d’en observer soigneusement quelques-uns de ces antisémites. La plupart de ces gens sont simplement des lâches. Beaucoup bouffent du Juif xmais ils seraient certainement moins nombreux s’ils devaient en acquitter le prix. -
    Le Dr. Manfred Gerstenfeld a publié 20 livres. Plusieurs d’entre eux traitent de l’antisémitisme et de l’anti-israélisme. -

    http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4130651,00.html -

    Adapté par Marc Brzustowski -

  • [1]Cambridge Dictionaries Online http://dictionary.cambridge.org/dic... -
    [2] Naran Sharansky, “3D Test of Anti-Semitism : Demonization, Double Standards, Delegitimization,” Jewish Political Studies Review, 16:3-4, Fall 2004. -
    [3] fra.europa.eu/fraWebsite/material/…/AS-WorkingDefinition-draft.pdf -
    [4] Rory Carroll and Ian Black, “TV Row over Mob Footage ‘Betrayal,’” The Guardian, 20 October 2000. -
    [5] Adar Primor, “Nick Clegg to Haaretz : I admire Israel, but won’t stop criticizing its government,” Haaretz,5 May 2010. -
    [6] Manfred Gerstenfeld, interview with Dore Gold, “Europe’s Consistent anti-Israeli Bias at the United Nations,” in Israel and Europe : An Expanding Abyss, (Jerusalem : JCPA and Adenauer Foundation, 2005) 52-53. -
    [7] Manfred Gerstenfeld, Behind the Humanitarian Mask : The Nordic Countries, Israel and the Jews, (Jerusalem:JerusalemCenter for Public Affairs, 2008) 22-23 -
    [8] Manfred Gerstenfeld, interview with Ayaan Hirsi Ali, “Confronting Israeli Realities with Dutch Ones,” in European-Israeli Relations : Between Confusion and Change, (Jerusalem : JCPA and Adenauer Foundation, 2006) 160. -

Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette