Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Quand le ridicule ne tue pas : pour Salam Fayyad avoir accès à la TV (...)

Quand le ridicule ne tue pas : pour Salam Fayyad avoir accès à la TV satellite et manger du poulet entier sont des droits de l’homme fondamentaux....

Hélène Keller-Lind

mardi 11 octobre 2011
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

La dernière campagne anti-israélienne en date est comique et révélatrice de la mentalité de « responsables » palestiniens car, le Premier ministre palestinien lui-même vient de montre au créneau pour soutenir la grève de la faim – 3 jours par semaine pour certains – de terroristes emprisonnés en Israël. Parmi leurs revendications : avoir accès à des chaînes satellitaires et manger du poulet entier mais pas haché et, plus sérieusement ne pas être détenu à l’isolement, même si on y a été condamné...Et l’Autorité palestinienne, qui a perdu le sens des réalités, se plaint à l’ONU !

Nous voulons du poulet rôti et Al Jazzera !

Cela est carrément cocasse : des terroristes ayant des fleuves de sang de civils sur les mains, pour certains d’entre eux, font une grève de la faim tournante ou partielle – 3 jours par semaine – tout en étant sous surveillance médicale et hydratés comme l’ont précisé les services israéliens gérant les prisons .

Ce qu’ils revendiquent ? Sans rire : avoir accès à des chaînes satellitaires – Al Jazera dont un journaliste vient d’admettre travailler en parallèle pour le Hamas en tant que terroriste à temps partiel, comme le font certains de ses confrères doit leur manquer... - et qu’on leur serve non pas du poulet haché mais du poulet entier. Cela est rapporté par des médias palestiniens !

A telle enseigne que le ministre des Prisonniers palestiniens a dû faire une mise au point et souligner qu’il y a d’autres revendications, [comme ne pas porter de menottes lors des visites et ne pas être à l’isolement. Or, être seul dans une cellule fait partie de la sentence de certains de ces terroristes qui ont participé à des attentats particulièrement sanglants....D’ailleurs cela n’a rien de nouveau et on remarquera le choix du moment. L’Autorité palestinienne se livrant actuellement à une campagne tous azimuts contre Israël tandis que le Conseil de Sécurité examine sa demande de création d’un État...

Salam Fayyad en personne en appelle à l’ONU !

Le Premier ministre palestinien, Salam Fayyad en personne, en a appelé à l’ONU, rien que ça, pour garantir les « droits fondamentaux de ces prisonniers. » Qui reçoivent des visites de leur famille et de leur avocat....sans doute Salam Fayyad estime-t-il qu’Al Jazeera et le poulet rôti font partie des droits de l’homme fondamentaux...Il s’est également rendu dans plusieurs tentes dressées pour soutenir ces détenus – ce qui est fait en imitant sans vergogne la démarche des parents de Guilad Shalit, otage depuis plus de 5 ans et à qui ses geôliers palestiniens refusent réellement tout droit élémentaire...- Et comme on n’en est pas à une galéjade près, Salam Fayyad a déclaré que ces prisonniers font une grève de la faim depuis le 27 septembre. Ce qui est faux...

Des milliers de manifestants suivent le mouvement et une grève générale est prévue pour le 12 octobre en Judée Samarie...On notera l’utilisation d’enfants palestiniens enchaînés pour faire pleurer dans les chaumières...


Children seen during a protest in the West Bank city of Qalqiliya on
April 20, 2010, to demand the release of Palestinian prisoners held in
Israeli jails. (MaanImages/Khaleel Reash)

Ceci en dépit du fait que les services des prisons israéliens ont d’ores et déjà remis le poulet rôti et Al Jazeera au menu des terroristes et ils ne porteront plus de menottes pour les parloir. De plus ils pourront désormais aller d’une section de leur prison à une autre. Ce sont eux qui le disent ! Ce qui prouve bien qu’il y a derrière tout cela une manœuvre politique...

La manœuvre avait été déclenchée par des terroristes du FPLF, mouvement particulièrement violent. La plupart ont renoncé à cette grève de la faim depuis. Leur figure de proue – qui a monté l’assassinat du ministre du tourisme israélien Rahavam Zeevi, entre autres – a reçu la visite d’un juriste d’une association palestinienne de soutien aux prisonniers – pas drastique cet « isolement » - qui affirme que l’état de santé du Secrétaire général du FPLP est « inquiétant »... Alors qu’il est sous surveillance médicale israélienne et qu’il boit comme tous les autres grévistes de la faim...Mais en rajouter fait partie de la tactique...

Par ailleurs, il y a de la zizanie parmi les terroristes incarcérés...et le dirigeant d’un Centre de Prisonniers palestinien ne se prive pas de critiquer violemment les terroristes du Hamas et du Jihad islamique qui traînent les pieds et ne veulent pas se joindre au mouvement....


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette