Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > L’Autorité palestinienne apprentie sorcier : reconnaître État palestinien, (...)

L’Autorité palestinienne apprentie sorcier : reconnaître État palestinien, c’est reconnaître le bienfondé du terrorisme

Hélène Keller-Lind

mercredi 21 septembre 2011
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Un avant-goût de ce que pourrait déchaîner une reconnaissance onusienne d’un État palestinien : le ministre palestinien des Prisonniers, déclare que cela légitimerait les actions des Palestiniens en prison - pour actes de terrorisme – et que, du coup, ceux-ci deviendraient « des prisonniers de guerre retenus en otage... »

Sans doute enivrée par les soutiens qu’elle reçoit, l’Autorité palestinienne multiplie les gestes et déclarations qui pourraient mettre le feu aux poudres puisqu’ils ne peuvent que susciter des espoirs totalement vains dans sa population. Ainsi, le ministre palestinien des Prisonniers, Issa Karake,a-t-il déclaré récemment, lors d’une visite dans « camp de réfugiés de Kalandia, » déclarations reprises par le quotidien officiel Al-Hayat Al-Jadida, que reconnaître État palestinien, c’est reconnaître, en quelque sorte, le bienfondé du terrorisme. Mot qu’il n’utilise pas, bien entendu, mais il parle de « la reconnaissance de la légitimité de la lutte qu’a menée la nation palestinienne dans sa recherche de liberté et d’indépendance. » Il ajoute : « de plus, cela indique que ces combats menés par les prisonniers sont légitimes et légaux selon les Résolutions des Nations unies, les lois internationales et les troisième et quatrième Conventions de Genève. »
Il déclarait aussi que, du fait de cette reconnaissance, « tous les prisonniers palestiniens deviendraient des prisonniers de guerre retenus en otage par un autre pays. »

Palestinian Media Watch relevait par ailleurs que c’est la mère de 4 terroristes, dont l’un des fils a assassiné 7 Israéliens, qui a été choisie comme figure de proue de « la campagne pour un État palestinien » et remis une lettre pour Ban Ki-Moon au bureau des Nations unies à Ramallah. Elle avait déjà honorée par l’Autorité palestinienne qui lui avait décerné « la médaille de la détermination et de la générosité » portant le nom de quatre de ses fils en prison. Médaille remise par ce même « ministre des Prisonniers. » Terroristes en prison dont on sait qu’ils bénéficient d’un « salaire » versé par l’Autorité palestinienne pour un coût mensuel de plus de 5 millions de dollars

On imagine, dès lors, la violence qui pourra être engendrée si l’Assemblée générale accordait aux Palestiniens un statut d’État non membre


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette