Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Incorrigible ONU

Incorrigible ONU

Par David Ruzié, professeur émérite des universités, spécialiste de droit international

jeudi 25 août 2011
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

A l’ONU, on ne connaît décidément pas l’importance du respect de la chronologie des faits, tellement on est omnubilé par le souci de respecter une égalité de traitement entre les Parties au conflit du Moyen-Orient.
Ainsi, le service d’information de l’Organisation mondiale nous apprend que le Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, ancien diplomate néerlandais, en poste depuis près de 4 ans, Robert Serry, aurait exprimé jeudi sa profonde inquiétude sur la situation dans la bande de Gaza et le sud d’Israël après une série d’incidents.

« Le calme récemment établi risque d’être rompu à cause de la multiplication d’incidents », a-t-il déclaré dans un communiqué de presse, en ajoutant qu’il déplorait la mort de civils.

Selon M. Serry, il faudrait que « le lancement de roquettes de Gaza cesse complètement et que Israël fasse preuve de la plus grande retenue afin de protéger les civils et pour que le calme s’installe ».

Décidément, incorrigible, ce diplomate condamne à la fois les responsables de la dégradation de la situation – les Palestiniens – et les Israéliens, qui, compte tenu de leur potentiel de frappe font déjà preuve de la plus grande retenue en ciblant, dans la mesure du possible, leurs actions de légitime défense.

Le communiqué de presse précise, pour terminer, que « ces raids israéliens ont été lancés après plusieurs tirs de roquette vers le sud d’Israël, qui n’ont pas fait de victime ».

Faut-il voir dans cette remarque finale une pointe de regret ?

Ce serait évidemment grotesque et odieux.

Certes, s’il est vrai qu’il y aurait eu six Palestiniens tués durant les dernières 24 heures et pas de victimes du côté israélien, il n’en demeure pas moins qu’Israël a le droit de riposter en s’efforçant de mettre hors d’état de nuire les lanceurs de roquettes.

Du fait de l’implantation volontaire de ceux-ci dans des endroits peuplés, les dégâts collatéraux sont inévitables et sont, d’ailleurs, manifestement recherchés par les terroristes palestiniens (on ne peut pas parler de résistants s’agissant d’individus qui cherchent, en tout état de cause, à semer la terreur, même si – heureusement – ils n’arrivent pas, le plus souvent, à toucher des civils).

Comme chacun sait, les dégâts psychologiques causés, dans diverses localités israéliennes, par ces tirs répétés sont catastrophiques, même si, récemment, ils n’ont pas entraîné mort de personnes, mais seulement quelques blessures physiques.

Mais de cela on ne parle pas dans les milieux onusiens.

Il n’y a pas parallélisme de comportement de part et d’autre : d’un côté on veut semer la terreur (alors qu’Israël a quitté la Bande de Gaza depuis maintenant 6 ans) et de l’autre on cherche à « faire réfléchir » ces véritables « pousse-au-crime ».

Alors pourquoi une égale condamnation ?

On aimerait connaître les réactions de Mr Serry s’il était amené, régulièrement, de jour comme de nuit, comme c’est le cas à Sderot, voire à Ashdod, par exemple, à devoir se réfugier dans un abri en moins d’une minute……

Mais, il est tellement plus facile de donner des leçons, confortablement installé à New-York.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette