Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Pluie de roquettes sur Israël qui prend 7 cibles terroristes pour cible dans (...)

Pluie de roquettes sur Israël qui prend 7 cibles terroristes pour cible dans la foulée de la série d’attentats au Sud

Hélène Keller-Lind

vendredi 19 août 2011
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Dès avant les répliques israéliennes sur des cibles terroristes précises des roquettes ont été tirées sur les centres de population les plus importants du Sud d’Israël et continuent à l’être après la série d’attentats palestiniens su 18 août, ses huit morts et plus de 40 blessés

Une quinzaine de roquettes tirées contre des villes israéliennes dans la nuit suivant les attentats d’Eilat,

Ce sont les villes du Sud d’Israël de Beersheva, Gedera, Ashkelon ou encore Ashdod, les centres qui ont été prises pour cible. Des roquettes lancées depuis la Bande de Gaza ont été tirés délibérément sur des zone de population, provoquant la panique mais faisant également des blessés. Une quinzaine en tout entre jeudi et vendredi. Et elles continuent à tomber. A Ashdod une roquette a touché le toit d’une synagogue, faisant 3 blessés. Une autre est tombée près d’une école.
Iron Dome, qui fonctionne avec des tirs à courte portée, a pu intercepter quatre roquettes.

Tsahal confirme que les terroristes qui ont attaqué des bus et voitures civiles, un tracteur, un véhicule de l’armée et ont échangé des tirs avec des forces de sécurité venaient de la Bande de Gaza. Le bilan est aujourd’hui de huit morts, dont un soldat de 22 ans, Moshe Naftali

Israël tient le Hamas, au pouvoir dans la Bande de Gaza, pour responsable de ces attaques et attentats et rappelle que « depuis le retrait de 2005 plus de 7.000 roquettes et obus ont été tirés sur Israël, transformant Gaza en base terroriste, le Hamas continuant à prendre les centres de population les plus importants pour cible. Des millions d’habitants du sud d’Israël vivant sous la menace quotidienne des roquettes et d’attaques terroristes. » De plus, « le Hamas, organisation terroriste, a augmenté la fréquence de ses attaques contre les soldats israéliens le long de la frontière entre Israël et Gaza, utilisant des armes avancées contre les tanks. » Rappel également d’une réalité souvent ignorée : « en 2011...plus de 350 roquettes et obus de mortier ont été tirés contre des dizaines de communautés du Sud d’Israël. »

Le 1er août une Israélienne a été blessée par un tir de roquette sur la banlieue d’Ashkelon. Et en avril dernier un écolier de 16 ans avait été tué par un tir quand le bus scolaire dans lequel il voyageait a été touché. Le chauffeur du bus a été blessé.

Réplique ciblée israélienne sur des terroristes, bases terroristes et tunnels de contrebande


Comme on pouvait s’y attendre, le Hamas et les terroristes gazaouis compris, des répliques étant inévitables, Israël a pris pour cible 7 cibles terroristes : une fabrique d’armes et deux sites terroristes au nord de la Bande de Gaza, un autre au Sud ainsi que deux tunnels de contrebande et un tunnel de contrebande terroriste. Il y a eu des explosions secondaires.

Selon l’agence de presse palestinienne, Maan News, ces raids israéliens ont fait 7 morts et une vingtaine de blessés. Elle confirme que les cibles ont été « des sites militaires palestiniens », et, à Rafah, « le domicile d’un responsable des Comités de Résistance populaire Khaled Shaath , tué dans l’attaque, ainsi que 4 autres membres de l’aile militaire de cette organisation. Son fils  » aurait été blessé et serait mort de ses blessures. Autre cible, toujours selon cette agence : «  les anciens quartiers généraux des services de renseignement à Gaza. Un adolescent aurait été tué lors de l’attaque qui aurait fait 18 blessés. »

OLP : condamnation relative des attentats terroristes mais mise en garde lancée à Israël accusé de vouloir une escalade...

Réaction de l’inénarrable négociateur à vie de l’OLP, Saeb Erekat : « Israël doit s’abstenir de toute action ’irresponsable’ à Gaza et est mis en garde contre toute action agressive ou mesures de punition collective. »

Il ajoutait très hypocritement, étant donné que l’Autorité palestinienne prêche la violence et la haine au quotidien ou glorifie le « martyre » : « notre position est claire. Nous sommes contre la violence sous toutes ses formes. La violence ne fait pas avancer la cause palestinienne, la liberté et l’indépendance. » Et il concluait : « Toutefois nous n’accepteront pas que ces attaques soient utilisées comme prétexte à des agressions. »

Ces réactions étaient données par l’agence palestinienne Maan News Mais on trouve des commentaires bien plus durs rapportés par l’agence officielle palestinienne Wafa. Ainsi, Nabil Shaath, responsable à vie des Relations Internationales pour le Fatah, estime que « le Premier ministre Benyamin Netanyahou veut faire échouer les efforts faits par les Palestiniens pour obtenir la reconnaissance de l’ONU et exporter la crise interne israélienne dans une escalade militaire...Israël veut trouver un prétexte pour mener sa punition collective contre le peuple palestinien, ce qui est considéré comme étant un crime de guerre, pour contrer tout effort sérieux fait par l’Autorité palestinienne et les factions pour éviter des confrontations armées. »

Nabil Shaat ajoutait que « la démence israélienne n’empêchera pas les Palestiniens d’aller aux Nations unies, au contraire, cela va nous motiver encore plus. » Et il « en appelait à la communauté internationale, lui demandant d’agir rapidement pour faire cesser l’agression israélienne, tenant Israël pour responsable de ce qui se passe et des répercussions graves qui pourraient mener la région vers l’inconnu. »

Ce « responsable » précisait « qu’il avait commencé à appeler d’urgence à l’international pour expliquer la réalité de ce qui est en train de se passer et de clarifier ce que sont les buts israéliens qui sou-tendent l’agression contre Gaza assiégée. »

On retrouve dans ces deux déclarations de « responsables » palestiniens le type de slogan choc – et mensonger- repris si volontiers par des médias mal informés....

Opération réussie pour le Hamas qui a tué sur le territoire israélien, attisé la haine palestinienne et jeté le doute sur la demande de création d’un État

Un dirigeant du Hamas, Ismail Radwan, a condamné « le massacre de Rafah », ajoutant que « ce crime n’arrêtera pas la résistance ni les Palestiniens. » Et il avertissait que « le Hamas prend toutes les mesures nécessaires. »

Le Hamas qui ne prévient pas ces attaques et attentats quand il ne les commet pas lui-même, sachant très bien ce que sera la réaction israélienne et que bien qu’Israël vise des cibles terroristes il y aura forcément des victimes civiles dans une Bande de Gaza très peuplée. Un moyen d’attiser la haine des Palestiniens envers Israël.

Par ailleurs, si la situation n’était pas tragique ce culot de « responsables » palestiniens maniant le mensonge d’une manière éhontée, serait comique. Car, en réalité le Hamas, qui ne veut en aucun cas reconnaître Israël, est résolument contre cette demande de reconnaissance de l’OLP à l’ONU. Et c’est lui qui, de fait, veut torpiller cette demande...Cette série d’attentats sanglants, suivis de répliques israéliennes et de tirs de roquette venus de Gaza – qui se poursuivent... - pèsera forcément sur cette demande en septembre.

Par ailleurs, l’Égypte a fermé le passage de Rafah entre son territoire et la Bande de Gaza. On peut d’ailleurs supposer que ces terroristes gazaouis ayant transité par le Sinaï égyptien sont passés par Rafah....


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette