Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > D’une précondition palestinienne pour la reprise de négociations, grâce à (...)

D’une précondition palestinienne pour la reprise de négociations, grâce à divers encouragements occidentaux, on est à quatre...

Hélène Keller-Lind

mardi 28 juin 2011
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Un soutien inconditionnel occidental pousse le Fatah à exiger de plus en plus pour accepter de reprendre des négociations. C’est ce que clame Saëb Erekat, négociateur à vie qui avait pourtant démissionné....

D’une, précondition + refus de l’évidence.....

Il fallait qu’Israël gèle toute construction dans les Territoires pour que l’Autorité palestinienne condescende à reprendre des négociations qu’elle avait interrompues, et ceci en dépit des 9 mois d’un gel de 10 mois annoncé et mis en place par le gouvernement israélien...Elle les avait alors reprises un l mois avant la fin de cette période pour menacer de les interrompre à nouveau si celle-ci n’était pas prolongée. Puis refusait d’accepter la demande du Premier ministre israélien, à savoir reconnaître qu’Israël est un état juif, ce que tout le monde sait, l’Autorité palestinienne y compris puisqu’elle passe son temps à vitupérer justement contre le caractère juif d’Israël...Ne prétend-t-elle pas que les juifs y auraient été envoyés par l’Europe qui voulait s’en débarrasser....

« 67 » crie l’occident...

Les négociations étant gelées, des dirigeants occidentaux perturbés par le soi-disant printemps arabe ont cru qu’il y avait le feu au lac israélo-palestinien et se sont mis à clamer « 67 »...les lignes – de cessez-le-feu -, pour ceux qui sont le plus au courant, les frontières pour ceux qui le sont moins. Assorties d’échanges de territoires mutuellement consenties...

Erekat revient....on passe à quatre...et au délire

Et voilà que réapparaît le négociateur à vie Saëb Erekat qui appartient à un gouvernement illégal depuis 2009, faute d’élections, et avait pourtant démissionné. Mais, hormis la démocratie israélienne, le Proche-Orient abrite des régimes quai bananiers....Il réapparaît donc. Pour dire quoi ? Bien entendu reprendre le gel, « notamment à Jérusalem », crier en chœur avec maint dirigeant occidental « 67 » + échanges. Et il ajoute deux autres conditions : « un soutien de l’Union Européenne à des négociations de réconciliation qui renforceront les chances de la paix et un soutien de l’Union Européenne à la demande de création d’un Etat palestinien aux Nations unies en septembre. »

Donc, le gage de paix serait un accord interne palestinien entre Fatah et Hamas....d’ailleurs, c’est aussi ce que pense notre ministre des Affaires étrangères....Pourtant, cet accord est plus que chancelant...et le « gouvernement de techniciens » annoncé pour le 6 juin se fait attendre. On va de report en report , Hamas et Fatah se renvoyant la responsabilité du blocage qui serait dû au choix du Premier ministre.

Un dessin humoristique palestinien résume assez bien la chose : un candidat vient d’être mis « aux chiottes » et on peut lire au-dessus de lui : « Assez ! »

Et puis, question droits de l’homme, on a vu comment se comporte le Hamas avec Guilad Shalit et les siens. parler du sort moyen-âgeux réservé aux femmes de Gaza

D’ailleurs pourquoi demander un soutien européen à un accord entre frères ?! En clair, veut-il encore plus d’argent ?

Et ce soutien aux Nations unies est la cerise sur le gâteau....puisque la création d’un état – bananier - rendrait toute négociation inutile et effacerait tous les engagements internationaux existant...On nage dans le délire.

De plus, S.A. ne le dit pas, mais il sera toujours hors de question pour les Palestiniens de reconnaître en Israël un état juif ni d’accepter des accords de sécurité incontournables comme une présence israélienne maintenue dans la Vallée du Jourdain pour éviter des débordements venus de Jordanie et d’ailleurs.

Ca ne vous rappelle rien cette conduite de plus en plus exigeante ? Cela ressemble fort aux caprices d’un enfant gâté, pourri – eh oui, des millions d’euros ou de dollars donnés sans réelles conditions, en veux-tu, en voilà...- devenu incapable de faire preuve du moindre sens commun...Or, ici, c’est le sort de millions d’êtres humains qui est en jeu. Et ces dirigeants occidentaux qui encouragent ces exigences jouent aux apprentis sorciers avec la vie des autres.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette