Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Le méticuleux travail de sape anti-israélien des Nations unies

Le méticuleux travail de sape anti-israélien des Nations unies

Hélène Keller-Lind

mardi 28 juin 2011
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Les grandes manifestations anti-israéliennes dites de Durban I et II et III, à venir en septembre, sont connues de tous. Mais l’action anti-israélienne déterminée des Nations unies ne s’arrête pas là, même si elle prétend parfois hypocritement être en faveur de la paix....En voici quelques exemples avec des nouvelles de divers séminaires onusiens.

Un séminaire onusien à Bruxelles

Cela commence avec cette annonce : Abdou Salam Diallo, Président du Comité sur l’exercice du droit inaliénable du peuple palestinien, Maxwell Gaylard, Coordinateur spécial adjoint des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, seront en visite officielle à Bruxelles les 28 et 29 juin prochains. Tiens donc, un « Comité sur l’exercice du droit inaliénable du peuple palestinien » et un « Coordinateur spécial adjoint des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient ». Mais qui sont-ils et que peuvent-ils bien faire ? Pour la paix, puisque c’est de cela qu’il s’agirait....

Son Excellence Abdou Salam Diallo – il y en un autre, un musicien –, représentant permanent du Sénégal aux Nations unies, est bien Président d’un tel Comité particulièrement actif Serait-il également « Représentant de la Palestine » comme le laisse supposer le programme officiel d’une rencontre à Bruxelles fin juin  ? Celle-ci est intitulée « Rencontre pour soutenir le processus de paix israélo-palestinien » - il faut toujours dire les choses avec prudence....et faire semblant de vouloir parler de paix - mais son sous-titre est édifiant : « Rôle de l’Europe pour promouvoir l’État palestinien et parvenir à la paix entre Israéliens et Palestiniens. »

Un séminaire onusien à Helsinki en avril sous l’égide du même Comité

Ce qui prime donc est la création d’un État palestinien, comme on le voit dans d’autres textes ou rencontres onusiennes, comme ce fut le cas à Helsinki fin avril de cette année. La rencontre, intitulée : « Mobiliser les efforts internationaux pour soutenir le programme de construction de son État par le gouvernement palestinien, » présidée par ce même Abdou Salam Diallo, était à la gloire de Salam Fayyad et de son action Un Salam Fayyad dont ne veut pas entendre parler le Hamas, pourtant réconcilié officiellement avec le Fatah...A la gloire aussi d’une autre Excellence, Ali Jarbawi, ministre du Plan palestinien et ancien assistant du Premier ministre A qui, pour mémoire, le consul de France à Jérusalem versait 4 millions d’Euros, venant d’ajouter à bien d’autres millions en octobre 2010

Abdou Salam Diallo espérait un État « unifié, » où prévaudraient « le droit et la justice sociale » avec « des institutions transparentes et devant répondre de leurs actes...où tous ses citoyens, y compris des groupes vulnérables tels que les jeunes et les femmes, sont libres de développer tout leur potentiel et peuvent compter sur des opportunités dans le domaine de l’économie et la protection de leurs droits. » Ce qui équivalait à dénoncer avec doigté tout ce qui ne va pas sous administration palestinienne...

Mais bien entendu, Son Excellence Abdou Salam Diallo estimait que tout cela était la faute « à » « l’occupation israélienne » et « le blocus de Gaza. » Lyrique, il estimait que « pour aider le soleil de l’occupation se couche pour de bon, le Quartet devrait mettre au point les derniers détails du statut permanent sans tarder pour que les négociations de paix puissent avancer. » Ce qui revient, de fait, à court-circuiter toute négociation...
Occupation, seul obstacle donc à une Palestine idyllique et prospère, ayant « une place légitime à l’Assemblée générale des Nations unies »...

Et puis, les donateurs étrangers, se devront de continuer à payer. Plus et mieux, selon lui. En mettant en premier « les besoins des Palestiniens... » Alors, comme ça, tous nos millions n’auraient pas vraiment tenu compte des ces besoins ? Pourtant, toutes ces sommes énormes ont été remises soit à l’Autorité palestinienne, soit à ceux qu’elle a désignés...

Et à Helsinki, son Excellence précisait : « les pays qui n’ont pas reconnu jusqu’ici l’État de Palestine devraient le faire, anticipant ainsi son admission aux Nations unies en septembre.  » Voilà qui, selon lui, est chose acquise...Il ajoutait : « Les membres de la communauté internationale devraient soutenir activement l’unité palestinienne ou, au moins, ne pas la gêner. » Et, s’il parle de « la Palestine » comme existant d’ores et déjà, il dit aussi que « la naissance d’un État indépendant de Palestine est à portée de main. »

On revient à Bruxelles et une docte rencontre onusienne réunissant la fine fleur des anti-israéliens pour soi-disant parler de paix....

Ces thèmes on les retrouve sans surprise dans le programme de la rencontre de fin juin à Bruxelles : là encore l’ONU se propose d’examiner «  les autres solutions, à part le processus de négociations : parvenir à une solution avec deux États grâce à des mécanismes multilatéraux, Nations unies y compris. » Ce qui revient à dire : oubliez les principes de négociations bilatérales pourtant au cœur de la Feuille de Route et autres accords internationaux...

Quant aux participants de cette rencontre censée faire progresser la paix, après avoir assuré l’établissement d’un État palestinien, leur pédigrée et états de service sont également édifiants. Ils seraient drôles si ce n’était tragique...
Sahar Qawasmi, membre du Conseil Législatif palestinien pour Hébron, déclarait en décembre 2006 lors d’une autre rencontre onusienne intitulée « Pourquoi les Palestiniens vivent-ils dans une ségrégation ethnique », en Asie cette fois, « qu’Israël tente de faire mourir de faim les Palestiniens et ont confisqué des parties d’importance majeure à Jérusalem. »
« Son Excellence Leila Shahid,  » qui n’a jamais risqué de mourir de faim et dont l’action anti-israélienne à la bulldozer est bien connue des Français et sur laquelle point n’est besoin de revenir. Elle sévit aujourd’hui à Bruxelles.
« Son Excellence Nawaf Salam, » représentant permanent du Liban aux Nations unies, diplômé de Sciences Po Paris, mais disciple de Goebbels, l’un n’empêchant pas l’autre, n’en rate pas une pour vilipender Israël, le plus souvent au mépris de la vérité.... mais qu’importe...Que ce soit pour accuser l’État hébreu d’avoir tué des innocents sur le Maavi Marmara – de fait des aspirants au martyre islamistes, pauvres hères littéralement et figurativement menés en bateau par des terroristes turcs-, ou d’avoir tué des manifestants pacifiques à l’occasion de la commémoration de la Nakba sur la frontière entre le Liban et Israël – ils ont été tués en réalité par des soldats libanais -. Etc.

Alors que des « officiels » palestiniens sont invités, vous chercherez en vain le moindre représentant officiel israélien  : il n’y en a pas. Ce que dénonce le B’nai B’rith, entre autres... En revanche, parmi les « experts » invités par les Nations unies, on trouve des Israéliens. Oui mais, lesquels ? Avraham Burg qui fut Président de la Knesset mais défraie depuis longtemps la chronique en critiquant la Loi du Retour israélienne, estimant que les implantations sont « immorales » ou qu’il ne peut être question d’un État juif...entre autres positions qui doivent ravir d’aise les anti-israéliens de tout poil.

A ses côtés il y aura un autre ex-parlementaire le Belge Pierre Galand, épinglé à plus d’une occasion par NGO Monitor qui dénonçait son utilisation d’ONG pour militer contre Israël

Autre Israélien présent : le Professeur Neve Gordon de l’Université Ben Gourion. A qui l’on doit, entre autres, un livre féroce, estimé incontournable, sur « L’Occupation par Israël. » Livre dense, certes, mais de mauvaise foi ; où les Territoires palestiniens, en partie sous gestion palestinienne et qui ont fait ou sont censées faire l’objet de négociations, interrompues par les Palestiniens, sont décrits systématiquement comme « les Territoires occupés. » Une idéologie significative qui prévaut dans tout l’ouvrage. Le reste étant à l’avenant.

Il serait fastidieux et nauséeux de poursuivre : la quasi-totalité, voire la totalité des participants invités par les Nations unies pour parler de paix, soi-disant, n’ont qu’une idée en tête : en finir avec l’État juif...Et une chose est certaine:aucune de ces palabres ne fera avancer la paix d’un iota.

Question subsidiaire : qui finance toutes ces coûteuses mascarades ? Les États membres et donc, in fine, vous et moi...


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Articles associés

ONU
L’ONU vote à 90 contre 8, une demande à La Haye d’un avis consultatif sur la barrière - décembre 2003
Le représentant à l’ONU d’Israël : « c’est la « clôture Arafat  » car c’est Arafat et son terrorisme qui ont été la cause de cette clôture ».  - décembre 2003
La FINUL rénovée - août 2006
Jamais Israël n’a été aussi impopulaire à l’ONU - mai 2011
Condamnation de l’attentat de Tel-Aviv et appel à Israël pour qu’il fasse preuve de retenue ... et au Hamas pour qu’il adhère aux principes du quatuor - avril 2006
Gaza : Israël dédommage les Nations Unies pour les dégâts causés - janvier 2010
L’ONU et la fin d’un rêve - décembre 2005
Conseil de Sécurité - Moyen-Orient. Intervention du Représentant Permanent de la France auprès des Nations Unies ... ! - avril 2012
L’ONU, Israël et la Shoah - janvier 2005
Israël accusé de diffamation à l’ONU - décembre 2008
Keller-Lind Hélène
Dans un tour d’horizon complet sur le Moyen-Orient, Barak Obama donne sa vision de ce que doit être l’avenir d’Israël et des Palestiniens - mai 2011
Nouvel attentat meurtrier à Jérusalem à la veille de la Conférence dite de paix de Paris : application du permis de tuer de l’ONU - janvier 2017
Hitler et Téhéran sur la même longueur d’ondes et un monde qui ne comprend pas, pour le ministre des Affaires étrangères d’Israël - juin 2012
Sauver des vies menacées par le terrorisme ou la barrière anti-terroriste expliquée au Pape François - mai 2014
Diabolisation, délégitimation, le maillage. Le cas de l’opération « flytilla » - avril 2012
Le merveilleux voyage de la Fondation France Isral au pays de l’agriculture high tech - février 2012
Arrestation en Israël d’Ali Mansouri, alias Alex Mans, accusé d’espionnage au profit d’un Iran se faisant passer pour une colombe - septembre 2013
Un universitaire américain, orientaliste distingué pro-palestinien, Christopher Stone, attaqué au couteau au Caire - mai 2013
Égypte, élections : quand Alexandre Adler admet l’erreur des analystes politiques qui ont cru en un « printemps arabe » version égyptienne, ici et les réflexions que cela inspire - mai 2012
Téhéran récidive qualifiant « le régime sioniste » de plus grand danger au monde, lié à carnages et violations des droits de l’homme - juin 2012
Durban II et III
Durban II et la lchet de lOccident - avril 2009
Washington boycotte une conférence sur le racisme - juin 2011
La conférence de Durban I a révélé la mutation de l’idéologie antisémite. - septembre 2016
Antismitisme, antisionisme, anti-isralisme - mars 2009
L’Australie boycotte aussi la confrence de l’Onu sur la racisme - avril 2009
Durban-II : la France reste Genve - avril 2009
Le comble du comble : Insultes racistes interdites « Durban II » - avril 2009
Confrence Durban II : Mme Calmy-Rey (Suisse) « pas certaine » de participer - avril 2009
L’Europe tale ses divisions - avril 2009
Enjeux internationaux. Fallait-il participer Durban II ? - avril 2009
Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette