Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Discours de Barack Obama sur le monde arabe : Benyamin Netanyahou rappelle (...)

Discours de Barack Obama sur le monde arabe : Benyamin Netanyahou rappelle ce que sont les lignes rouges israéliennes

Hélène Keller-Lind

vendredi 20 mai 2011
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Après le discours de Barack Obama sur le monde arabe et le conflit israélo-palestinien et la vision donnée par le Président américain de ce que devraient être les deux États qu’il appelle de ses vœux, Benyamin Netanyahou redit ce que sont les nécessités sécuritaires israéliennes. Sur lesquelles les États-Unis ont pris des engagements précédemment

Les engagements américains doivent être respectés par Barack Obama et la sécurité d’Israël

Certes dans son discours du 19 mai, Barack Obama soulignait qu’Israël a le soutien des États-Unis et a droit à la sécurité, il disait sa réticence devant l’accord entre le Hamas et le Fatah et évoquait un État palestinien démilitarisé Ce qui, finalement, est la moindre des choses.

Toutefois il reste des points cruciaux sur lesquels Benyamin Netanyahou ne pouvait être d’accord et ne pouvait que réagir. Ce qu’il a fait. Ainsi, le Premier ministre israélien souligne que « la viabilité d’un Etat palestinien ne peut se faire au détriment de la viabilité du seul et unique Etat juif. » Il entend donc que Barack Obama « réaffirme les engagements des États-Unis pris vis-à-vis d’Israël en 2004 et qui ont été massivement soutenus par les deux Chambres du Congrès. » Parmi ces engagements, il y avait celui de ne pas exiger qu’Israël « se retire sur les lignes de 1967 qui sont à la fois indéfendables et qui laisserait de grands centres de population israéliens en Judée et Samarie au-delà de ces lignes.  »

Autre rappel de Benyamin Netanyhou qui s’est fréquemment exprimé sur le sujet : «  la défense d’Israël exige une présence militaire israélienne le long du Jourdain.  »

Les « réfugiés palestiniens », une question qui ne peut être laissée à plus tard

Et, étant donné que Barack Obama estime que la question des « réfugiés palestiniens » doit être traitée après que le principe de frontières ait été établie sur la base des lignes de 1967, Benyamin Netanyahou rappelle que selon les engagements pris par les États-Unis, Israël doit rester « un État juif....et que,clairement, les réfugiés palestiniens s’établiront dans un futur Etat palestinien plutôt qu’en Israël. » Il ajoute donc que « sans une solution au problème des réfugiés palestiniens en dehors des frontières d’Israël, aucune concession territoriale n’apportera la paix. » Cette question des « réfugiés palestiniens » est, en effet, sciemment instrumentalisée par les Palestiniens, mais pas seulement, comme on l’a vu encore lors des émeutes violentes fomentées sur tout le pourtour d’Israël pour marquer la « Nakba ». Des dizaines de descendants présumés de réfugiés avaient tenté de pénétrer sur le territoire israélien...

Israël, État juif, la réalité terroriste incontournable du Hamas et la réécriture de l’histoire par Abbas

Puis Benyamin Netanyahou redit qu’il est essentiel que les Palestiniens « doivent reconnaître Israël comme l’Etat-nation du peuple juif, » ce à quoi on sait que Mahmoud Abbas se refuse...

Par ailleurs, le Premier ministre israélien, épingle Barack Obama sur sa formulation pour le moins édulcorée lorsqu’il évoque l’accord Fatah Hamas. Celui-ci, en effet, a déclaré : « comment peut-on négocier avec un parti qui s’est montré peu enclin à reconnaître votre droit à l’existence. » Benyamin Netanyahou rétorque en rappelant « qu’il déplore a décision de l’Autorité palestinienne de s’unir au Hamas, une organisation terroriste qui veut la destruction d’Israël. » Il ajoute déplorer également « les points de vue récemment exprimés par Mahmoud Abbas, qui déforme grossièrement l’histoire. » Celui-ci, en effet, avait ouvertement menti sur l’histoire de la création d’Israël dans un tout récent éditorial publié par le New York Times Il y était clair également que « Abbas cherche à établir un État palestinien dans le but de poursuivre le conflit avec Israël, plutôt que d’y mettre fin. »


sur les mensonges de Mahmoud Abbas...ile texte intégral en français publié intialement sur le NTY et auquel BN avait vivement réagi...
http://www.palestine-diplo.com/spip...


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette