Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Human Rights Watch : l’autocensure des journalistes palestiniens est (...)

Human Rights Watch : l’autocensure des journalistes palestiniens est provoquée par les violations de leurs droits par l’Autorité palestinienne et le Hamas

Hélène Keller-Lind

mercredi 6 avril 2011
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Mais qui donc ici parle de la « faute morale », bien vraie celle-là, de l’Autorité palestinienne ou du Hamas qui agressent, emprisonnent, voire torturent les journalistes palestiniens qui leur déplaisent, provoquant une autocensure généralisée de la profession ? Et qu’y a-t-il donc à cacher pour que de telles mesures soient prises ? Enfin, pourquoi Europe et États-Unis continuent-ils à financer ce type d’exactions ?

Pas de nouvelles, bonnes nouvelles...

Édifiant ce Rapport de Human Rights Watch du 6 avril 2011 intitulé ironiquement : « pas de nouvelles, bonnes nouvelles.... » et qui résume la situation de la presse sous administration de l’Autorité palestinienne comme sous celle du Hamas. Autrement dit, les journalistes palestiniens préfèrent s’autocensurer pour ne pas risquer de subir mauvais traitements, coups, arrestations arbitraires, détentions, confiscations de matériel, voire tortures pouvant provoquer la mort, infligés s’ils se sont aventurés là où le pouvoir en place ne veut pas qu’ils mettent les pieds....

Il y avait eu 76 violations commises par les forces de sécurité palestiniennes en 2009 et cela ne s’est pas arrangé depuis, bien au contraire. Une grande partie des violations est provoquée par les tensions entre le Fatah et le Hamas, mais il ne fait pas bon non plus mener enquête sur la corruption des responsables au pouvoir, ni se moquer de Mahmoud Abbas ou autre « huile » en place, ni faire de reportages sur la répression de manifestations, etc. La liste est longue...Bref, pour ne pas être battu ou traîné en prison il faut s’en tenir à du politiquement correct version palestinienne. Donc s’autocensurer.

De belles lois poudre aux yeux

Et lorsque poursuites il y a contre ceux qui violent des lois poudre aux yeux, ce qui est rarissime, alors soit les accusés sont acquittés soit on n’entend pas parler de la décision de la cour, s’il y en a eu une. Ce que dit Human Rights Watch. Qui précise que ceux qui violent ces belles lois pour la frime – garantissant depuis 2003 la liberté d’opinion et autres libertés sur papier - en Judée Samarie sont membres des six forces de sécurité palestiniennes qui sont placées soit sous l’autorité de Mahmoud Abbas, soit sous celle de Salam Fayyad – ce chouchou de l’Occident et, entre autres, de l’Ambassadeur aux Droits de l’Homme pour la France...-.

Pas de subsides sans respect de la liberté d’expression

HRW qui recommande donc que les donateurs européens et américains mettent pour condition à la poursuite du versement de leurs subsides l’arrêt de telles violations.... Ce que ces donateurs devraient faire également par rapport à l’enseignement systématique à la haine et la violence anti-israéliennes de l’Autorité palestinienne....

Évidemment HRW annonce un autre Rapport faisant état de violations israéliennes qui auraient été commises contre des journalistes.... on ne peut qu’espérer que ce Rapport ne sera pas un Rapport bâclé et mensonger à la Goldstone...


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette