Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Dixième rencontre Israël – UE à Bruxelles : Avigdor Liberman dit la (...)

Dixième rencontre Israël – UE à Bruxelles : Avigdor Liberman dit la réalité

Hélène Keller-Lind

mercredi 23 février 2011
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Si la réunion Israël-UE de Bruxelles a été l’occasion d’échanges fructueux, avec projets concrets de coopération améliorée, elle également permis à Israël de faire une mise au point très claire. Et une conférence de presse aura été l’occasion pour le ministres des Affaires étrangères israéliens de répondre à la désinformation ambiante concernant Israël

De bonnes relations entre Israël et l’UE et des projets d’avenir

Au menu de la dixième rencontre annuelle entre Israël, représenté par le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Avigdor Liberman, et ses homologues représentant l’Union Européenne, il y a eu les relations bilatérales et un débat portant sur les moyens d’améliorer plus encore leur coopération.

Ce 22 février à Bruxelles, « les Européens ont noté avec satisfaction que le Conseil des ministres des Affaires étrangères, avait décidé d’ouvrir des conversations techniques avec Israël portant sur une coopération future. » Et, bien évidemment, il y eut également « des discussions portant sur les développements récents au Moyen-Orient et leur impact sur la région, l’état des négociations entre Israël et les Palestiniens et sur l’Iran. »

Les mesures anti-israéliennes bien réelles de l’Autorité palestiniennes

Cela aura été l’occasion pour le ministre israélien de présenter à ses homologues une étude réalisée par son ministère et qui sera remise également aux membres du Congrès américain et aux députés des Parlements européens.

Celle-ci montre ce qu’est « la campagne diplomatique de l’Autorité palestinienne contre l’État d’Israël, détaillant les activités de celle-ci ces deux dernières années. » Elle montre « comment les Palestiniens violent ouvertement les Accords d’Oslo en s’efforçant de changer la statut de la Judée Samarie et de la Bande de Gaza, en incitant [à la haine ] contre Israël, en agissant contre Israël au sein des organisations internationales, en organisant des boycotts, en glorifiant des terroristes bombes humaines et en encourageant le terrorisme. »

Les mesures efficaces prises par Israël pour améliorer la vie des Palestiniens

Par ailleurs, cette étude décrit « les nombreuses mesures prises par l’actuel gouvernement israélien en faveur des Palestiniens, à commencer par le fait que le Premier ministre Netanyahou a reconnu le principe de deux États, l’amélioration considérable et le renforcement de l’économie palestinienne, la réduction du nombre des barrages routiers, l’amélioration des passages pour les marchandises, l’encouragement de l’activité des hommes d’affaires palestiniens, l’augmentation du nombre de Palestiniens employés en Israël, la promotion de projets dans le domaine des infrastructures, de l’électricité et de l’eau, l’approbation du «  Blair Package » et de la coopération en matière de sécurité avec l’Autorité palestinienne. »

Elle détaille aussi « la série de mesures prises par Israël pour améliorer la vie des Palestiniens dans la Bande de Gaza : la promotion de projets dans le domaine de la santé et de l’éducation, le logement, l’eau et les eaux usées, l’amélioration des passages pour les biens, des permis d’entrée en Israël pour les hommes d’affaires, une augmentation des exportations en provenance de la Bande de Gaza, et le «  Blair Package  » pour y améliorer les infrastructures . » [ Blair Package : un ensemble de mesures acceptées par Israël et les Palestiniens sous l’égide du Représentant du Quartet, Tony Blair, visant à améliorer les déplacements et l’accès des Palestiniens. ]

Encourager les Palestiniens à multiplier les provocations ne pourra mener qu’à une impasse qui leur sera préjudiciable

Pour Avigdor Liberman, constater ces faits mène à une mise en garde : « qui veut réellement améliorer les relations entre Israël et les Palestiniens et une reprise sincère et effective de négociations entre les deux parties doit condamner ces actions des Palestiniens et leur violation claire des accords signés avec Israël et leur faire comprendre que tenter d’établir unilatéralement un fait accompli ne réussira pas...la communauté internationale et particulièrement les pays européens ont la responsabilité d’inciter les Palestiniens à retourner à la table des négociations plutôt que de les encourager à continuer à provoquer, ce qui ne pourra mener qu’à une impasse et nuira aux Palestiniens plus qu’à Israël. »

Non, l’instabilité régionale n’est pas la faute « à » Israël...ce qui est clair désormais

En réponse à une question lors de la conférence de presse qui a suivi cette réunion, le ministre israélien soulignait que « il est clair que le conflit israélo-palestinien est une question très importante mais...il n’est pas au cœur des conflits et des problèmes du Moyen-Orient. Je ne vois aucun lien entre notre dispute avec les Palestiniens et les troubles en Tunisie, en Algérie, au Yémen, en Égypte ou à Bahrein. Comme je l’ai dit, la raison principale de l’instabilité dans notre région est la pauvreté, la misère et l’inefficacité des gouvernements. »

Et il ajoutait : « nous sommes prêts à partager notre savoir et notre technologie avec tous nos voisins et nous sommes prêts à coopérer avec chaque pays et chaque gouvernement du voisinage. »
A ce propos il faut souligner qu’Israël apporte une aide remarquable et appréciable à maint pays en difficulté grâce à MASHAV, département du ministère des Affaires étrangères israélien

Pendules à l’heure : Avigdor Liberman réfute les sempiternelles accusations anti-israéliennes

Toujours au cours de cette même conférence de presse une autre question fut posée. Elle résumait les accusations sempiternelles des anti-israéliens de tout poil. Soulignant la nature de la question, le ministre répondit toutefois en rappelant que : « nombre de résolutions du Conseil de Sécurité confirment que nous avons fait tous les efforts possibles et avons rempli nos obligations envers la communauté internationale. Par exemple, Israël s’est retiré du Sud Liban jusqu’au dernier centimètre et nous connaissons la résolution très célèbre du Conseil de Sécurité [ 1701 ]
Le résultat n’est pas la paix et la sécurité. Le résultat est que maintenant au Sud Liban nous avons le Hezbollah et nous avons à faire face à un trafic d’armes au quotidien. Le Hezbollah a aujourd’hui, au Sud Liban seul, plus de 60.000 missiles et il essaie de nous provoquer quotidiennement. Et on en voit le résultat au Liban même et ce qui a été le sort du gouvernement Hariri.

Je peux en dire autant de la Bande de Gaza. Nous avons évacué 23 implantations florissantes de la Bande de Gaza, nous avons transféré plus de 10.000 Juifs et le résultat en a été le Hamas au pouvoir, des missiles sur le Sud d’Israël. L’an dernier nous avons subi plus de 12.000 missiles tirés sur Sdérot et le Sud d’Israël....nous avons signé deux accords de paix avec l’Égypte et la Jordanie et nous les respectons à la lettre.

Et je pense qu’au contraire Israël est le seul pays qui a contribué à la stabilité de notre région et même avec les Palestiniens depuis deux ans. Si vous constatez un progrès économique, la stabilité et la sécurité au sein de l’Autorité palestinienne, ce n’est que grâce à nos efforts et notre coopération avec le Quartet et les Palestiniens.  »


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette